Mise à jour le jeudi 4 juillet 2019

 
       
Accueil Randonnée   Recherche

Gummfluh   2457 m

Tête de l'Ane

 
Station / village Pays-d'Enhaut
 
Parking http://maps.google.ch
 
Carte interactive http://map.geo.admin.ch
Carte de l'itinéraire http://map.geo.admin.ch
 
Dénivellation ~▲ / ▼   1150 m
Cotation T3 / T4
Temps total effectué 6 h 00
Rythme choisi Normal pas temps chaud
 
wikipedia www.camptocamp.org    
       
Sommets visités le mercredi 26 juin 2019, en période de canicule.
 


La Gummfluh est accessible par un seul itinéraire en mode randonnée, il se situe au sud du sommet.
Pour le rejoindre vous pouvez monter depuis le vallon en dessus de l'Etivaz via le col de Jade, ou alors depuis un des deux vallons depuis Gstaad.

J'ai choisi de démarrer mon itinéraire depuis le vallon du Chalberhônibach, car cela me permettait d'effectuer un autre parcours pour le retour, via le très joli gour de Comborsin.
 

 
Le parking version google.
Coordonnées GPS:    46.448320 , 7.239030  ou  46°26'54.0"N , 7°14'20.5"E

http://maps.google.ch

Pas énormément de place dans ce virage, mais quand même il est possible de placer 4 ou 5 voitures.

 

Du parking à Wilde Bode.
 
Pour la première partie de cet itinéraire, il faut donc suivre Wilde Bode.
 
Départ par une route d'alpage.

 

 

 

 

 

Première bifurcation, la suite est à gauche

 

Les premiers pics apparaissent entre les arbres.

 

Bien belle cette pointe, mais ce n'est pas l'objectif principal du jour.

Pointes de Sur Combe

 

 

 

                                                     Tête de l'Ane

Un panneau indique l'endroit où il faut quitter la route d'alpage.

 

 

 

Petit passage dans la forêt très apprécié en ce jour de canicule.

 

 

Le Rubli

 

                             La Videmanette                                              Rocher à Pointes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                            Rocher à Pointes              Télécabine Rougemont - la Videmanette

 

 

 

                                      Wilde Bode

De Wilde Bode à Trittlisattel avec un détour par la Tête de l'Ane.

 

Dorénavant il faut suivre Trittlisattel.

 

 

Wilde Bode

Direction Trittlisattel.

 

Le sentier a été "labouré" par les bûcherons, mais le balisage a survécu.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                             Staldehore                      Furggespitz

 

 

 

 

 

 

 

 

Au premier endroit où le sentier redescend légèrement, je pars sur la droite pour aller visiter la Tête de l'Ane.

 

 

 

L'approche de cette Tête n'est pas vraiment comme je l'avais imaginé en lisant la carte. Il y a plein de creux et bosses, et plus embêtant de grosses crevasses.

 

 

 

La dernière crevasse est particulièrement difficile à traverser.

 

 

 

La sortie demande quelques pas d'escalade dans du rocher très cassant.

 

 

 

Le sommet n'est pas vraiment dégagé, il faut viser entre les sapins, du coup je n'ai pas immortalisé le panorama en vidéo.

 

 

 

 

 

Une borne indique le sommet, car c'est également là que la limite cantonale change de direction.

 

Je retourne au sentier par le même itinéraire n'ayant pas trouvé de passages plus facile pour franchir la crevasse du sommet.

 

 

Col de Jabe

 

Pointes de Sur Combe

 

                   Col de Jabe                                                             Pointes de Sur Combe

 

 

 

 

 

 

Je suis de retour sur le sentier en direction de Trittlisattel.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De Trittlisattel au sommet de Gummfluh.

 

Pour encore quelques minutes, il faut suivre col de Jable.

 

 

 

 

 

 

Le Rubli

 

La Videmanette

 

Tête de l'Ane

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La crevasse parallèle serait nettement plus compliquée à franchir.

 

 

 

 

 

A l'endroit où un panneau indique un changement de direction pour le versant sud, il faut continuer sur la crête par une sente.

 

 

 

 

 

 

 

 

                          Cape au Moine                                                     La Pare   Le Tarent       Châtillon

 

 

 

 

 

                                                          Rots Hore

 
 
 

 

Je croise un randonneur avec qui je bavarde un moment, et forcément je lui demande les conditions de la suite de l'itinéraire.
A mon grand étonnement il m'annonce qu'il a abandonné pour cause de névés trop délicats à traverser, mais il avoue aussi que ses semelles sont assez usées.
Je pense qu'en plus il n'a pas des souliers à semelles rigides.
Cela ne me rassure pas vraiment surtout qu'il s'agit d'un habitué des lieux qui a déjà gravi trois fois cette Gummfluh, mais je continue mon ascension en pensant que j'évaluerais la situation en présence des névés.

 

 

 

Ce premier névé était court à traverser, avec mes souliers j'arrivais bien à "creuser" une marche, et le bas du névé n'était pas une falaise.

 

 

 

 

                             Oldenhorn                                              Sommet des Diablerets      Tête Ronde

 

                                                                      Arpelistock                                  Le Sérac

La sente traverse des zones de pierrier et des bancs rocheux.

 

 

 

Quelques passages demandent de l'attention.

 

Ce névé sera le plus compliqué, à cause de sa raideur et largeur.
Là aussi c'était possible de créer des marches en tapant les pieds, et le bas du névé n'était pas une falaise.

 

Je savais que le passage clef était une traversée ascendante de gauche à droite sur une vire, alors dès la fin du névé j'ai commencé à scruter la falaise.

 

Assez rapidement l'emplacement de cette vire devenait évident, du coup je ne comprends pas les topos disant qu'elle était difficile à trouver.

 

La corde de sécurité se voit bien d'ailleurs dans la partie haute de la traversée.
Version agrandie.

 

Un observateur local va vérifier si je fait tout juste, j'ai la pression.

 

 

 

Voilà cette vire sous un autre angle, ce sera beaucoup plus facile que l'on pourrait l'imaginer en regardant cette image.

 

 

 

Un névé presque plat donne l'accès à la vire.

 

Un câble de sécurité est disponible pour la première partie, attention ce n'est pas une via ferrata.

 

 

 

Une corde statique équipe la suite.

 

 

 

 

 

La suite jusqu'au collet est en terrain raide avec une mini sente, et sans corde ou câble d'assurage.

 

Pour rejoindre le sommet il faut maintenant suivre l'arête pentue mais sans difficulté.

 

 

 

 

 

 

 

Un petit bout d'arête horizontal permet d'atteindre la croix.

 

 

Pointes de Sur Combe

 

                                                                Rocher Plat                         Rocher à Pointes            Le Rubli

 

Le Rubli

 

Rocher à Pointes

 

Rocher Plat

 
 
 

 

 

                                                                                                 Rocher du Midi  (second plan)

 
                     Dent de Folliéran     Dent de Brenleire
 

                     Pointe de Paray                               Vanil de l'Ecri                       Vanil Noir

 

Château d'Oex

La vidéo du panorama 360°depuis le sommet de la Gummfluh.

 

Du sommet de Gummfluh à Trittlisattel

 

Je descends jusqu'à Trittlisattel par le même itinéraire, voici quelques images sous d'autres angles.

 

 

 

 

Pointes de Sur Combe

Au petit col il faut rejoindre au sud la vire câblée.

 

Le départ de la sente est peu marqué et la pente est raide, donc attention.

 

 

 

 

 

 

 

La corde du haut est bien détendue, ce qui permet un virage à gauche tout en s'y tenant.

 

 

 

La deuxième également bien lâche ce qui permet de choisir le passage idéal.

 

Puis le câble.

 

 

 

Il n'y a plus qu'à poser le pied sur le névé.

 

Les traversées étant plus facile en légère montée je ne suis pas la trace de l'aller, je descends le plus bas possible avant de traverser.

 

 

 

Mes prédécesseurs ont fait de même.

 

 

 

 

 

 

Pointes de Sur Combe

 

 

 

   Inners Läger                                                                                                          Col de Jable

 

 

 

                               Witteberghore        Rots Hore              Oldenhorn

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tête de l'Ane

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le sentier passe par la faille de droite.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De Trittlisattel au Gour de Comborsin.

 

Je vais suivre Gour de Comborsin.

 

Le sentier entre dans la réserve naturelle pro natura de la Pierreuse.

 

 

 

 

 

 

 

 

Pointes de Sur Combe

 

 

Balisage reptilien pour le passage d'une barre rocheuse.

 

 

 

 

 

Un petit névé à traverser qui mine de rien avec la neige béton n'était pas si facile que ça.

 

 

 

Chaque minute des cailloux dévalaient le haut de ce pierrier, pas tout à fait rassurant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Rubli

Un passage un peu exposé est équipé d'une chaîne.

 

 
 
 

Gour de Comborsin

 

 

Tout autour de petites sources alimentent cette gouille.

 

 

 

 

 

Du Gour de Comborsin au parking, première partie.

 

Direction Gstaad.

 

 

 

 

 

 

 

Et bien oui le sentier c'est par là, les randonneurs aux jambes nues doivent apprécier le passage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Du Gour de Comborsin au parking, deuxième partie.

 

 

 

 

Lätzi Weid

 

 

 

 

 

 

 

                        Haldis Vorschess

 

 

 

 

 

 

Je retrouve le chemin du matin, je me dirige en direction de Saanen.

 

 

 

 

 

Et je retrouve ma voiture, malheureusement elle n'est plus à l'ombre.

 

 

Mon point de vue:

Il s'agit d'une très jolie rando, avec bien des variations de terrain. Forêt, pâturage, pierrier, arête, vire, etc.

Le passage clef est incontestablement la vire à cause de l'exposition, mais lorsque le terrain est sec elle n'est vraiment pas délicate grâce aux câbles et cordes fixes.

La traversée entre Trittlisattel et le Gour de Comborsin a quelques courts passages exposés, attention de rester concentré même que le passage clef est derrière.

Et pour finir le panorama est pas mal, surtout que c'est le sommet le plus haut du coin.

 

 

 


A voir également


Gummfluh


La Videmanette , Rocher Plat

 

Via ferrata de la Videmanette , Le Rubli


 

 

Randonnée effectuée en solitaire le mercredi 26 juin 2019

Publicité google

 
 
 
 
 
 
Accueil Randonnée   Recherche
 

Auteur: