Mise à jour le vendredi 20 septembre 2019

 
       
Accueil Randonnée   Recherche

Mont à Cavouère   2612 m
Derborence

 
Station / village Derborence
 
Parking http://maps.google.ch
 
Carte interactive http://map.geo.admin.ch
Carte de l'itinéraire http://map.geo.admin.ch
 
Dénivellation ~▲ / ▼   1160 m
Cotation T3 / T4
Temps total effectué 3 h 30
Rythme choisi Moyen
 
https://en.wikipedia.org www.camptocamp.org   http://samuelrobyr.ch
www.speleoclubjura.com Gouffre du Mont à Cavouère   583075   123485
       
Parcouru le mercredi 1 juillet 2015, avec des températures caniculaires
 


J'ai découvert cette randonnée sur le site
web (supprimé) de Steve
il y a deux ans, mais comme le sommet n'était pas très élevé et qu'avec la carte cela donnait l'impression de n'être qu'une épaule du Mont à Perron, ma motivation pour une visite était faible.

Cet été 2015 la canicule a changé la donne, il faut trouver des itinéraires courts et avec l'approche le plus longtemps possible à l'ombre.

Ce Mont à Cavouère répondait à ces deux critères et en plus la cotation annoncée en T5 présageait quelques passages un peu plus techniques ce qui n'était pas pour me déplaire.

Voici les images de ma visite avant l'arrivée des moutons et leurs gardiens.
 

 


Cette randonnée traverse des pâturages gardés par des chiens de protection des troupeaux, si vous avez une peur incontrôlable des chiens, il est très judicieux d'éviter la zone.

Les rencontres avec les chiens de protection se passent très bien lorsque votre attitude est correcte. Laisser le chien faire son travail d'identification, rester calme, ne pas provoquer, puis quittez la zone en évitant les moutons, c'est simple non ?
Toutes les infos et quelques témoignages sont disponibles sur ma page web.

 


20 septembre 2019  -  Témoignage reçut de Jean-David d'Arzier-Le Muids

Les alpages de Le Grenier, de Vérouet et de La Chaux sont pâturés par deux importants troupeaux de moutons. L’un d’eux est gardé par six chiens de race Pastore Abruzzese (berger des Abruzzes). Des pancartes informatives sont placées en début de chemin.

Le berger très sympathique appelle de ses vœux à une cohabitation harmonieuse entre randonneurs, troupeaux et chiens de garde sur ces alpages privés (propriété de Pronatura qui tolère le passage de randonneurs). Pour cela insiste-t-il, il faut que les randonneurs respectent impérativement les codes des chiens et respectent le repos des moutons en détournant un peu leur route des bêtes au repos. En revanche, les chiens devraient, après avoir identifié le promeneur comme sans danger, le laisser poursuivre son chemin.

Le numéro de téléphone du berger 078 xxx.xx.xx, ainsi que son nom Damien xxxxx, figurent sur le panneaux d’avertissement annonçant la présence des chiens au début du sentier.

Le berger informe très volontiers du secteur où se trouve les moutons et les chiens. Il insiste qu’il ne faut pas hésiter à l’appeler plutôt que de se mettre dans une situation inconfortable. Il est très sympathique et il parle avec passion de son métier de berger.

 

 

Pour ma part j’ai été accroché par les six chiens de garde et les trois chiens de conduite. Heureusement j’avais lu récemment votre page sur les patous si bien que suis resté très calme sans bouger jusqu’à l’arrivée du berger (la meute de chiens aboyant est impressionnante). Nous avons longuement échangé avec le berger parmi des moutons. Les chiens calmés ont accepté ma présence car n’étant plus l’intrus ou un danger. Cerise sur le gâteau, j’ai même pu les caresser.

 

Par ailleurs, il faut encore noter que :

1)    L’accès à la cabane de La Chaux est privatisée du 1er juin à début octobre. Il faut donc respecter le fonds entouré de filet ainsi que toutes les installations mises en place par le berger. A noter aussi que l’eau contenue dans les gros containers est héliportée au frais du berger durant des périodes sans pluie. L’eau est donc exclusivement réservée à l'usage du berger.

2)    Sur l’alpage de La Chaux, quelques sentes bien marquées par le passage des moutons induisent en erreur, ce d’autant que la partie gauche de l’alpage est bien piétinée par les aires de nourrissement des moutons. Je vous suggère d’ajouter à votre topo de ne pas se laisser tenter par la sente bien marquée qui remonte SSW le petit vallonnement. Il faut chercher la sente tout de suite à gauche du chalet.
 

Version agrandie

 

En montant à Derborence on aperçoit sur la rive droite les contreforts d'un sommet qui pourrait bien être le Mont à Cavouère, mais impossible de dire si ce que l'on voit comme point le plus haut est le sommet.

 
Le parking version google.
Coordonnées GPS:    46.281775  ,  7.216899  ou 
46°16'54.4"N  ,  7°13'00.8"E

http://maps.google.ch

Voici un bout du parking à disposition, les places à l'ombre sont chères.

 

Début de rando difficile il y a bien de la lecture, pour commencer le panneau de Pro natura.
Version agrandie.                               www.pronatura-vs.ch
 
Les panneaux du tourisme pédestre ensuite
Version agrandie.

 

Celui du lieu pour finir, mais il y en a d'autres.

 

Version agrandie.

 

 

Tête Pegnat

 

L'Ecorcha

 

Tête de Barme

 

Quille du Diable  ou  Tour St-Martin

Premier but, trouver le départ du sentier du Mont à Cavouère.

http://map.geo.admin.ch

Il faut continuer la route jusqu'au refuge du lac.  www.youtube.com

 

Je passe devant l'arrêt du bus, ligne 332

 

http://fahrplan.sbb.ch     ou     www.fahrplanfelder.ch

 

 

 

Le refuge du lac s'entend avant qu'on l'aperçoive, génératrice oblige.

 

Petit rappel des règles dans un district franc fédéral.  www.admin.ch

 

 

 

 

Haut de Cry

 

Lac de Derborence

 

 

A quelques mètres du refuge, nouveau panneau TP, mais le Mont à Cavouère n'est pas un itinéraire balisé.
Version agrandie.

 

 

 

 

 

 

 

Pas de balisage, mais il suffit de suivre le sentier qui effectue le tour du lac.

 

 

 

Chaque passage de ruisseau est équipé d'une passerelle, il faudra en traverser trois.

 

 

 

 

 

Voici la deuxième.

 

 

 

La troisième enfin, le sentier démarre avant la quatrième.

 

 

 

Une petit rénovation ne ferait pas de mal.

 

 

 

Version agrandie.

20.09.2019 - Image partagée par Jean-David

La montée à le Grenier. C'est le nom du pâturage, invisible sur cette agrandissement de la carte.

 

Le départ est rude sur ce sentier, la pente de l'échauffement ayant été insignifiante.

 

 

 

 

Tête de Barme

 

 

Le sentier est en pleine végétation.

 

 

 

 

Quille du Diable

 

 

 

 

Je réalise rapidement que je suis le premier randonneur du jour grâce aux centaines de toiles d'araignées qui me chatouillent le visage. J'aime pas. :-(

 

Et bien oui, le sentier passe dans ce type de clairière.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un passage demandant un peu de souplesse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vers 1680 m le sentier passe au pied d'une première falaise.

 

 

Lac de Derborence

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Non je n'ai pas renversé mon gobelet de crème vanille.

 

Le sentier devient enfin un peu plus vertigineux.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Refuge du Lac

 

 

 

 

 

Tête Pegnat

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 

                                             Sommet des Diablerets             Tête de Barme

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les 400 mètres de dénivelé en forêt à l'ombre sont terminé, place à la fournaise en pâturage.

 

 

Le Grenier

De le Grenier à la Chaux.

 

L'herbe haute est de retour, jusqu'aux genoux par moment, j'apprécie qu'elle soit sèche.

 

 

 

 

 

 

 

Passage vers une petite source, vu le débit il ne faut pas avoir la grande soif.

 

 

 

 

Quille du Diable

 

 

La visibilité du sentier ne s'améliore pas.

 

 

 

 

 

 

 

 

Mont Gond

 

Lac de Godey

 

Arpelistock

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Chaux

 

 

 

 

Avec un matelas pas trop épais.  :-)

 

 

 

Petit rappel:
La cabane de La Chaux est privatisée du 1er juin à début octobre. Il faut donc respecter le fonds entouré de filet ainsi que toutes les installations mises en place par le berger. A noter aussi que l’eau contenue dans les gros containers est héliportée au frais du berger durant des périodes sans pluie. L’eau est donc exclusivement réservée à l'usage du berger.

20.09.2019 - Image partagée par Jean-David

De la Chaux au début de l'arête rocheuse.

 

Le sommet est visible depuis la Chaux, heureusement car le sentier c'est très bientôt terminé et il faudra naviguer à vue.

Mont à Cavouère

Le sentier part à plat dans cette combe puis traverse sur la gauche, et après c'est fini.

Info 2019 de Jean-David:
Sur l’alpage de La Chaux, quelques sentes bien marquées par le passage des moutons induisent en erreur, ce d’autant que la partie gauche de l’alpage est bien piétinée par les aires de nourrissement des moutons. Ne pas se laisser tenter par la sente bien marquée qui remonte SSW le petit vallonnement. Il faut chercher la sente tout de suite à gauche du chalet.

 

 

 

La dernière traversée.

 

 

 

 

 

 

 

Pour la suite je me suis dirigé en direction du sommet en empruntant un maximum les clairières.

 

 

 

 

 

 

 

 

                                              Tête Ronde       Sommet des Diablerets

 

Quille du Diable

 

 

 

Mont à Cavouère

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'arête Nord de ce Mont à Cavouère est maintenant bien visible, mais d'aussi loin il est impossible de se faire une idée des difficultés réelles.

 

Il y a plus simple que d'y monter à pieds.

 

Je vais rejoindre l'arête dès cette première petite bosse.

 

 

          Dent de Chamosentse       Col de la Forcla                                      Tête à Pierre Grept

 

Tête Pegnat

 

                                                                               Sommet des Diablerets

 

 

 

Mont Gond

 

                                              Le sommet des Diablerets               Tête de Barme

 

Wildhorn

La pente à l'ouest en direction de la Derbonne est bien raide, un itinéraire direct ne semble pas envisageable malheureusement.

 

 

Dent de Chamosentse

Me voici enfin au pied de l'arête, les choses sérieuses devraient commencer.

 

L'arête Nord du Mont à Cavouère pt. 2595.

 

Première "difficulté", escalader ce ressaut.

 

Maintenant il n'y a plus trop de choix pour le passage, un sentier s'est formé grâce aux multiples passages.

 

Pas d'escalade donc, même pas besoin de sortir les mains des poches.

 

Au haut de ce premier ressaut une arête herbeuse continue horizontalement sur quelques mètres, il ne faut pas la suivre.
Il s'agit de la seule " difficulté d'itinéraire ", il faut traverser le flanc à gauche en descendant légèrement afin d'éviter le ressaut suivant. Cette traversée est balisée à l'aide de petits cairns peu visibles.
Si vous loupez ce passage ce n'est pas grave, les difficultés d'escalade sont faibles et le but est de retrouver dès que possible l'arête.

 

Lors de mon ascension je n'ai pas vu cette traversée, alors voici ma version qui m'a juste fait perdre un peu de temps.

 

 

 

 

 

Assez souvent j'ai entendu des pierres rouler grâce aux péripéties des chamois, mais malheureusement ils étaient toujours trop éloignés pour une belle et agréable observation.

 

Deux pas d'escalade pour cette petite barre rocheuse.

 

Puis je retrouve l'arête et le passage balisé.

 

Cela parait rude, mais c'est de la rando.

 

Mélange d'herbe et de roche, mais dans une pente peu raide.

 

Poisson des alpes ?

 

 

 

 

                                              Tête Ronde                                Sommet des Diablerets   Tête de Barme

La pente à l'air de se redresser, faut admettre qu'il est impossible avant d'y être de deviner les difficultés.

 

Mélange de terre et cailloux, avec des cairns.

 

 

 

Le névé grelotte.

 

 

 

Je suis dans la pente finale, toujours pas d'escalade, il s'agit de suivre des sentes qui slaloment judicieusement entre les blocs.

 

 

 

 

 

 

Mont à Cavouère

 

 

 

Mont à Cavouère pt. 2595m

 

 

 

                                           Sommet des Diablerets          Tête de Barme

 

Tête Ronde

 

Tête à Pierre Grept

 

 

 

                                                                          Haut de Cry    Mont à Cavouère

 

 

 

Mont Gond

 

                                                  Oldenhorn                               Tour St-Martin

 

                                                                                                     Le Cheval

 

                                                              Dent Blanche                     Matterhorn

La vidéo du panorama 360°depuis le sommet du Mont à Cavouère pt. 2595 m

 

Du Mont à Cavouère pt. 2595 au Mont à Cavouère pt. 2612

 

Il s'agit d'un petit parcours d'une arête évasée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après un court passage herbeux y aura t'il un passage d'escalade ?

 

 

 

 

 

Et bien pas d'escalade, il s'agit toujours de passages en pierrier.

 

Et voici le deuxième sommet.
Lequel est le vrai sommet,
difficile à dire avec la carte Suisse car le nom se déplace selon l'échelle.

Mont à Cavouère

Pourquoi cette image ?

 

Pour le parapente.

 

 

Tête Pegnat

 

                                                                                                  Arpelistock

 

                              Mont Gond

Les magnifiques dalles du versant Nord du Cheval.

 

Le sommet est bien la pointe de droite sur l'image, plus élevée de 18 mètres de celle de gauche.

                                                                                                                                              Haut de Cry

 

Les lacs des Iles

 

Mont à Cavouère pt. 2595m

 

Tête à Pierre Grept

 

 

La vidéo du panorama 360°depuis le sommet du Mont à Cavouère.

 

Fin de la sieste, départ pour le retour que j'ai effectué par le même itinéraire.

 

 

 

 

 

Parcours de l'arête évasée entre les deux sommets.

 

 

 

 

 

 

 

Je me lance dans l'arête nord qui devrait plutôt s'appeler pente nord au vu de la largeur.

 

Pas de difficulté, il faut suivre des sentes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après 200 mètres de dénivelé la pente s'adoucit, la caillasse commence à laisser de la place pour de l'herbe.

 

La dent du Cavouère ?

 

Un joli couloir dans le versant Ouest.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La traversée pour rejoindre le pt. 2282

 

 

 

Le dernier ressaut.

 

Fraîches ces huîtres ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Chaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai déjà passé au pied de ces dalles à l'aller, mais avec le soleil elles deviennent bien plus belles et méritent quelques immortalisations.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lac de Derborence

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Drapeau en vue, la bière se rapproche.  :-)

 

 

 

 

 

La bière c'est fait, et en plus les photos depuis la terrasse sont pas mal aussi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Depuis la terrasse, voici le tracé approximatif du sentier du Mont à Cavouère.

 

 

 

 

Quille du Diable

Et pour finir une belle rencontre avant de rejoindre la voiture.

 

 

 

 

 

 

Mon point de vue:

Je ne regrette jamais d'avoir visité un sommet, mais quelques fois l'itinéraire ne correspond pas vraiment à ce que je m'étais imaginé et je suis déçu. C'est bien le cas de celui-ci.

Pour que cela ne soit pas votre cas, soyez conscient:
- Que vous allez certainement rencontrer des chiens de protection et des moutons.
- Qu'il est plus que conseillé d'annoncer son arrivée au berger.
- Que sur 1200 m de dénivelé il y a la moitié en forêt.
- Que sur 1200 m de dénivelé il n'y a qu'un quart sur de la roche - caillasse.
- Que la cotation est fortement surévaluée, T3 dans son ensemble avec quelques pas en T4.
- Que ce n'est jamais vertigineux.
- Que ce n'est pas engagé.
- Que ce 1 juillet j'avais de l'herbe jusqu'aux genoux dans les pâturages abandonnés.
- Qu'il n'y a pas de recherches d'itinéraires nécessaire, excepté peut-être au retour pour retrouver la Chaux.

J'ai croisé qu'une seule randonneuse dans la forêt en dessous du Grenier, mais cet itinéraire doit être bien fréquenté maintenant au vu des très nombreux cairns et sentes.
Ces nombreuses traces de passages sont certainement la cause de la dévaluation de la cotation des difficultés.

D'après mes images vous pouvez vous rendre compte qu'il y a quand même bien des choses à voir, alors il faut y aller.  :-)

 

Et pour finir je ne veux fâcher personne, si vous pensez avoir parcouru un T5 ce n'est pas un problème, une cotation est dépendante de tellement de facteurs que son évaluation devient subjective.

 

 

 


A voir également


Mont à Cavouère


Tour St-Martin - Quille du Diable


 

 

Randonnée effectuée en solitaire le mercredi 1 juillet 2015

Publicité google

 
 
 
 
 
 
Accueil Randonnée   Recherche
 

Auteur: