Mise à jour le lundi 15 février 2016

 
       
Accueil Randonnée   Recherche

Le Bois de Chênes de Genolier

 
Commune Genolier
 
Parking http://maps.google.ch
 
Carte interactive http://map.geo.admin.ch
Carte de l'itinéraire http://map.geo.admin.ch
 
Dénivellation ~▲ / ▼   120 m
Cotation T1
Distance ~ 6200 m
Temps total effectué 2 h 00
 
www.abcg.ch   Petit guide du Bois de Chênes     ou    -> ici <-
www.24heures.ch www.randonature.ch    
       
La majorité des photos ont été prises durant ma visite du 14 février 2016
 


Cela fait plus de 15 ans que je parcours ce bois de Chênes à toutes les saisons et en variant les chemins, alors depuis 2 ou 3 ans il était devenu évident qu'il fallait que je propose une page web sur un itinéraire dans ce bois.

Afin de tout connaître de ce bois je vous laisse consulter le site de l'association pour le bois de Chênes, pour ma part je me suis contenté de partager plus de 250 photos.

J'ai attendu ces conditions durant plusieurs années car ce sont celles que j'apprécie le plus, mais je suis conscient que beaucoup de personnes préfèrent nettement quand les feuillages et les fleurs s'épanouissent.

J'ai attendu une période où les terrains sont gorgés d'eau et que les petits ruisseaux parcourent le bois. Je voulais également que la Baigne aux canards et le Lac vert soient remplis, car ce n'était plus le cas ces dernières années.
Il me fallait également une période de pluie, les cassures des arbres étant plus belles mouillées et la mousse recouvrant les troncs bien verte.
Le moment des prises de vue devait être sans soleil car les rayons à travers les arbres c'est bien moche sur les photos, et sans pluie pour ne pas casser l'effet miroir dans les gouilles.

Le dimanche 7 février je découvre des conditions optimales lors de mon entraînement de course à pied, pour une fois j'espérais un temps à moitié pourri pour le week-end suivant pour enfin réaliser ces prisent de vue.

Pour commencer je vous souhaite une agréable visite virtuelle.
 

 

Pour agrandir la carte, cliquer -> ici <- ou sur l'image.

 
Départ au Sud-ouest en longeant le bord du Pré à l'Ane.
 

 

 

 

Le Pré à l'Âne

 

 

 

 

 

 

Petite zone boisée à traverser pour descendre au Pré Jacot

 

 

 

 

 

On ne se situe pas encore dans la zone de protection intégrale, mais cet endroit n'a pas l'air plus entretenu. :-)

 

 

 

Sur la gauche un tas de cailloux et une gouille

Le Pré Jacot

On cherche à attirer le reptile tube.

 

Jolie gouille donc, mais derrière la Galmiz - Verbois fait tache.

 

 

 

Nouvelle bifurcation, on vise maintenant la Baigne aux Chevaux.

 

Celui-ci se lève trop tôt pour que je puisse le croiser. 
Plan de gestion du sanglier 2012 - 2016   ou  -> ici <-

 

Coinsins est-il vraiment certifié ?  http://info.fsc.org   Certificat  FSC-C016997

 

 

 

Afin de ne pas rater la magnifique Baigne aux Chevaux, continuer dans l'axe du chemin sans se laisser attirer sur la gauche en suivant le chemin.

 

 

 

Dans cette petite cuvette un lac qui ne s'assèche jamais, ou en tout cas plus depuis 2000. 

 

 

La Baigne aux Chevaux

 

 

Le niveau de l'eau actuel est rare, 30 cm de plus que d'habitude.

 

 

 

Sympa cette image, mais elle est inversée de 180°

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Petite montée pour atteindre le point le plus au sud de notre parcours.

 

 

 

 

 

Nous allons maintenant contourner le Grand Marais par l'Ouest.

 

Ici ce sont des passages anti-chevaux qui ont été installés, mais sans succès. :-(

 

 

 

Ruzica et Suzanna ont signé leur passage de la semaine passée.  www.meteosuisse.admin.ch

 

 

 

 

 

Petit rappel.

 

 

Le Grand Marais

 

 

Ruzica et Suzanna encore.

 

Racines un peu faibles.

 

Il y a quelques semaines j'y ai vu un chevreuil au sprint, comment font-ils dans cette entortillée ?

 

 

 

 

 

 

 

Ce chemin est habituellement massacré par les chevaux, mais curieusement ce n'est pas le cas ce début d'année.

 

C'est la lisière de la forêt qu'il faudra suivre sur 300 mètres.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous sommes à l'entrée ouest du bois côté Genolier, un parking est également à disposition.  www.google.ch/maps

 

 

 

Pour agrandir, cliquer -> ici <- ou sur l'image.

 

Ruzica et Suzanna ont barré le parking.

 

Le sentier passe au nord de Longeraie.

Longeraie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Amphithéâtre

 

 

 

 

 

 

 

 

Le sentier entre à nouveau dans la forêt pour se diriger vers le Pré aux Chevreuils.

 

 

 

 

 

Les premiers pieds verts font leur apparition.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Pré aux Chevreuils

 

 

Ils ont passés, mais qui ?  www.ma-chasse.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour dans le bois pour effectuer une longue boucle qui nous mènera au point nord du bois qui est également le point le plus élevé.

 

 

 

Au passage je jette un œil sur les terriers des blaireaux.

 

Je les ai observé plusieurs fois, mais à la tombée de la nuit.

 

 

 

Même les pierres sont vertes dans ce bois.

 

 

 

 

 

Non ce n'est pas un anaconda.

 

Arrivé sur le plat, lorsque le sentier effectue un grand virage sur la gauche, il faut partir à droite par une sente peu marquée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nouvelle bifurcation, attention de ne pas redescendre au Pré aux Chevreuils.

 

 

 

 

 

Nous ne sommes pas dans la réserve intégrale, les tronçonneuses sont encore autorisées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un candidat pour le prochain coup de vent.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le point nord est atteint, nous redescendons maintenant en direction de la réserve intégrale et scientifique.

 

Au premier embranchement il faut partir à droite, malgré le panneau du TP indiquant la gauche.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur la gauche une barrière indique l'entrée dans la réserve, mais un petit crochet sur la droite pour visiter la baigne aux canards est indispensable.

 

 

 

 

La Baigne aux Canards

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Deux images de juin 2002

Image du 2 juin 2002

 

Image du 2 juin 2002

Retour sur nos pas en direction de la réserve.

 

 

 

 

 

 

 

Nous entrons "enfin" dans la réserve en direction du Lac Vert.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des deux côtés du Lac Vert un sentier est tracé, prenez celui de gauche au nord du lac.

 

Le Lac Vert le voici, pas vraiment vert mais à nouveau avec de l'eau ce qui n'était plus le cas depuis bien longtemps.

 

 

 

Le lac est couvert de branchage, sans feuille c'est déjà le gros "chenit", alors en été vous imaginez.

 

C'est l'occasion d'un jeu de miroir:
- les deux photos suivantes ne sont qu'une, mais laquelle est inversée ?

 

 

 

 

 

 

 

Encore une cassure de la semaine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une petite série d'escaliers à l'est du lac, à la sortie il faut descendre à droite.

 

 

 

 

Le Lac Vert

 

 

 

 

Suite par le vallon du centre de la réserve.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bientôt nous rejoignons le chemin arrivant de l'amphithéâtre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Celui-ci est déraciné depuis plusieurs années.

 

 

 

Sortie de la forêt au nord du Pré à l'Âne.

 

 

Le Pré à lÂne

 

 

 

 

 

 

Fin de la balade, un peu plus tôt qu'en décembre 2014.

Photo du 31 décembre 2014

 

Mon point de vue:

Une seule visite de ce bois ne peut en aucun cas suffire, je vous conseil donc d'y revenir souvent en variant les chemins, les saisons, les heures, et la météo.

Avertissement:
- Il ne faut absolument pas effectuer de visite quand il y a du vent car il y a de très gros arbres complètement cironnés qui n'attendent qu'un souffle pour se fracasser.
- Durant la saison attention aux moustiques, ils sont redoutables. Short et T-shirt pour les enfants, ce n'est pas la bonne idée.

Mon coup de gueule sera contre ceux qui sont incapables de respecter le règlement, j'ai déjà croisé des VTT et des chiens dans la réserve.
Quand aux cavaliers je doute qu'il fassent de la randonnée à pied, car ils constateraient que des chevaux sur sentiers gorgés d'eau cela transforme le passage en bourbier impraticable pour le piéton. Est-ce leur but ?

 

 

.

Publicité google

 
 
 
 
 
 
Accueil Randonnée   Recherche
 

Auteur: