Mise à jour le lundi 18 septembre 2017

 
       
Accueil Randonnée   Recherche

Les Pertes de la Valserine

 
Station / village Bellegarde-sur-Valserine
 
Parking https://maps.google.ch
 
Carte interactive www.geoportail.gouv.fr
Carte de l'itinéraire www.geoportail.gouv.fr
 
Dénivellation ~▲ / ▼   40 m
Cotation T1
Temps total effectué 2 h 00
Rythme choisi  
 
www.darksite.ch http://etcomp.pagesperso-orange.fr  
http://martine-schnoering-jura.over-blog.com http://photos.linternaute.com
    www.youtube.com http://api.dmcloud.net
 
Visité le samedi 30 juillet 2011
 


Pour une fois le site que j'ai visité est facile à trouver.
On peut même dire qu'il est fortement documenté par l'office du tourisme.
Depuis Bellegarde-sur-Valserine prendre la D 1084 en direction de Nantua, et en moins de deux kilomètres vous trouverez le parking officiel. Impossible de le rater si vous conduisez les yeux ouverts.
 

 
Le parking version google 2014.
Coordonnées GPS du parking:    
46.123970 , 5.818679

https://maps.google.ch

 

www.geoportail.gouv.fr
Le voici ce parking officiel.
 
Pour la version agrandie de ce panneau, cliquer sur la photo.
 
Pour la version agrandie de ce panneau, cliquer sur la photo.
 
Parking -> Pertes de la Valserine
Temps effectué:              11 minutes
Dénivellation:      - 40 mètres environ
www.geoportail.gouv.fr
 
 
On commence par un joli chemin en pente douce dans la forêt.
 
 
 
Après trois minutes il s'agit de traverser la ligne de chemin de fer.
Pour voir les photos de la construction de ce passage sous voie.          www.ligneduhautbugey.fr
 

Après avoir lu ce panneau j'hésite sur ce qui me fait le plus peur, l'emprisonnement, l'amende ou me faire écraser?

 
Et le chemin continue dans les bois.
 
Ce pont se situe exactement dans l'épingle à cheveux du sentier, détail utile si on désire visiter la grotte à Bramaboeuf.
 
Non ce n'est pas des cerises, mais c'est bien beau quand même dans cette verdure.
 
 
 
Je traverse maintenant une zone de forêt étrange, mais belle.
 
 
 
Et vous arrivez au pont des Oulles.
Pont des Oulles
La gorge n'est pas très large, mais il y a de la hauteur.
Vue amont
 
Vue aval.
 
Le pont des Oulles est composé de trois modules, actuellement seul le premier franchi un torrent.
 
Voilà, j'y suis.
 

Le balisage du sentier propose uniquement de traverser le pont des Oulles, si vous êtes intéressé par les marmites et les gorges . . . c'est trop peu.
Après avoir tourné 1h30 dans la zone et être descendu dans un maximum de trous tel le mioche, voici ma proposition de parcours de la zone.

Commencez par l'aval du Pont des Oulles.
- Rouge:    Descendez jusqu'au petit lac par la rive gauche en suivant le bord droite de la dernière gorge. (ne franchissez pas le dernier module du pont)
- Bleu:       Remontez jusqu'au pont par la rive droite, en suivant le plus près possible la gorge active.

Continuez par l'amont du Pont des Oulles.
- Jaune:    Remontez par la rive gauche de la gorge active jusqu'à l'endroit ou la Valserine est une paisible rivière. (au passage vous pouvez tenter les échelles, si vous êtes insensible au vide et à quelques pas d'escalade)
- Jaune:     Revenez au Pont par le même chemin.
- Orange:  Quittez la zone en remontant par le sentier de la rive droite, et lorsqu'il quitte la rive suivez le jusqu'à ce que vous vous retrouviez sur le chemin de l'aller.

 

La dernière gorge vue du pont.

La dernière gorge vue du pont.
 
 
 
 
 
 
 
 
De l'eau est visible au fond mais elle ne coule pas.
Je ne sais pas si c'est des restes de pluie ou la Valserine en crue qui l'a remplie.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Et soudain un loup . . . .
 
Non, j' déconne, mais je ne le connais quand même pas ce gentil loulou.
 
 
 
Vu l'état des bords ce n'est pas tous les jours que le torrent passe par ici.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
C'est la fin des gorges, la Valserine se rélargi fortement pour former de petits lacs.
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Et maintenant demi-tour.
Je vais remonter au pont en passant par la rive droite celle où la gorge est active, à gauche en remontant.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Il y a beaucoup d'écume sur cette flotte, ce n'est pas très appétissant mais pour les photos c'est sympa.

 
 
 
 
 
Non ce n'est pas une carte météo.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
J'ai terminé la visite en aval, maintenant je vais aller en amont.
Je suis sur le pont et je vais commencer par la rive gauche.
 
 
 

Je découvre qu'à l'aide de deux échelles il est possible de descendre dans la gorge jusqu'au niveau de l'eau.
Je suppose que ce passage est réservé aux canyonistes mais bon, après mes virées sur les sentiers du vertige ça devrait le faire.

Vu de la rive droite

La première échelle m'a l'air bien, du bois pas encore totalement pourri et seulement le montant de gauche qui appuie le rocher.

 
La deuxième métallique avec un pachon en moins, mais la corde qui retient l'échelle aide bien.
 
Et tout ça pour ces deux photos au raz de l'eau.
 
 
 
Au retour, l'échelle métallique.
 
et l'échelle en bois.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
En amont.
 
En aval.
Retour maintenant au Pont des Oulles.
 
Le retour:   Depuis le pont je vais maintenant remonter la rive droite.

Pertes de la Valserine -> Parking
Temps effectué:               20 minutes
Dénivellation:      + 40 mètres environ

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Il n'est plus possible de longer la berge, alors je remonte un ruisseau à sec jusqu'au sentier de retour.

 
 
 
Et c'est le sentier du retour.
 

Mon point de vue:

Si vous avez l'occasion de passer à Bellegarde il faut effectuer cette visite.

Sur site il faut prendre le temps de se promener hors du sentier car c'est comme cela seulement que vous pourrez apprécier les nombreuses marmites et les trois gorges parallèles qu'à creusé la Valserine.

La balade n'est pas dangereuse de prime abord mais cela dépendra beaucoup d'où vous décidez de passer. Pour cette raison je déconseille fortement de sortir du sentier avec des enfants, ou alors de les tenir attachés.
J'avais évalué la profondeur des différentes gorges de un à dix mètres, mais c'est complètement faux. Voir le message de Jérome ci-dessous.

Comme toujours dans les gorges les photos seront plus belles un jour de pluie, mais alors ce sera très nettement plus délicat de se balader au bord des trous. Donc à voir.

 

Un internaute sympa m'a envoyé le message ci-dessous afin de corriger et compléter mes commentaires, je le remercie sincèrement.

Habitant de Bellegarde voici quelques précisions.

La hauteur de la gorge est d'environ 14m à l’étiage. (vu vos photos c’était le cas)
La profondeur de l'eau est de 17m au niveau de l’échelle.
=> La profondeur totale est donc d'environ 30 mètres

Les pertes se font d'ailleurs en plongée, c'est magnifique.

Oui les canyons latéraux sont empruntés par la rivière en temps de crue.
Il faut une crue annuelle, mais il arrive que les pertes soient intégralement submergées par la rivière.
C'est à peu près tout ce qu'il fallait préciser, quoi qu'il est aussi possible de continuer en aval, le chemin étant tout aussi bucolique et instructif.

Cordialement
Jérome.
 

 



A voir également


Grotte de Bramaboeuf


 

 

Site visité en solitaire le samedi 30 juillet 2011

Publicité google

 
 
 
 
 
 
Accueil Randonnée   Recherche
 

Auteur: