Mise à jour le samedi 12 novembre 2016

 
       
Accueil Randonnée   Recherche

Le Grand Bargy   2301 m
Couloir des Ranges

 
Station / village Mont-Saxonnex
 
Parking http://maps.google.ch
 
Carte interactive www.geoportail.gouv.fr
Carte de l'itinéraire www.geoportail.gouv.fr
 
Dénivellation ~▲ / ▼   1200 m
Cotation T5
Temps total effectué 5 h 15
Rythme choisi  
 
wikipedia www.camptocamp.org    
 
Sommet visité le dimanche 16 octobre 2011
 


Ma première visite au mois de juin de ce Grand Bargy m'avait enchanté, mais aussi frustré car la météo moyenne ne m'avais pas donné la possibilité d'apprécier le paysage.

Me voici donc de retour, mais cette fois avec un itinéraire beaucoup plus sauvage et compliqué.

Un petit inconvénient quand même, c'est un versant nord, peu ensoleillé, dans lequel les photos ne sont pas extraordinaires
 

 
Le parking version google 2016.
Coordonnées GPS du parking:    
46.028344 , 6.486847  ou  46°01'42.0"N  ,  6°29'12.7"E 
http://maps.google.ch
Pas de soucis pour le parking, c'est celui du télésiège.
Vu le nombre de voitures la balade au Lac Bénit semble être une classique.
 

La montée
Morsulaz -> Grand Bargy
Temps effectué:     2 heures 45
Dénivellation:      + 1100 mètres
Le tracé sur la carte ci-dessous est très approximatif, les détails de la carte IGN n'étant pas suffisants

www.geoportail.gouv.fr
Après la carte, voici le parcours sur une photo.
 

Il fait une température de saison, presque 0, il faut être motivé pour effectuer une rando en face nord quand on voit le soleil dans notre dos.

 
Voici le Grand Bargy depuis le parking, pour le moment aucune idée où se situe mon couloir du jour.
 

Morsulaz avec un "l" selon la carte IGN, ou avec deux.
Le début de mon parcours suit celui du Lac Bénit jusqu'à l'arrivée du télé.

 
 
 
Joli début avec un petit sentier au bord de la forêt.
 
Mais rapidement c'est beaucoup moins bucolique, c'est la piste de ski.
 
J'essaye d'imaginer où peut bien être ce couloir des ranges.
 
Le sentier a quitté la piste de ski, et déjà je rattrape des randonneurs.
 
 
Le Môle
Vu comme cela il y a plusieurs couloirs, lequel est le "mien"?
 
Au virage suivant je me rapproche d'un deuxième groupe.
 
Bien sculptée cette paroi nord du Grand Bargy.
 
 
 
Après trente minutes je suis à l'arrivée du télésiège, je vais pouvoir quitter la grande foule.
 
Mais d'abord je veux jeter un coup d'oeil sur le lac.
 
 
 
Pas mal mais encore à l'ombre.
 

J'ai lu que la descente du col de l'Encrenaz n'était pas terrible, mais impossible de se faire une idée depuis là.

Le Petit Bargy
 
Le Môle
 
 
La suite a une balisage hors catégorie, peinture jaune jusqu'au pied du couloir, puis rouge.
 
Le sentier commence à la lisière de la forêt.
 
 
 
D'abord pas très visible mais quand même repérable avec les traces jaunes.
 
Ensuite plus de problème pour le trouver.
 
 
 

Quelques passages comme celui-ci sont délicats car humides et dans une pente très raide dominant une falaise.

 
 
 
 
 
 
 
Quand le sentier vient butter contre la falaise vous y êtes, le couloir est à gauche.
 
Mais pas de doutes possibles, il y a une inscription.
 
Le voici.
 

Pour vous permettre de vous faire une idée je vous propose une dizaine de photos pas vraiment belles.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Durant l'ascension du couloir il est souvent possible de choisir entre deux ou trois passages.
J'ai la plupart du temps utilisé celui de gauche car à l'abri des éventuelles chutes de pierres déclenchées par les cordées de grimpeurs en action sur l'éperon qui domine le couloir. 

 

La pente du couloir n'est pas très raide, quelques pas d'escalade sont nécessaire mais ils ne dépassent pas le III ème degré

 
 
 
 
 
 
 
 
 
La suite est à droite de cette pointe rocheuse.
 
 
 
 
 
 
 
Escalader cette petite dalle et partir à plat à droite.
 
Le sentier est bien marqué.
 
 
 
Puis lorsqu'il disparaît il faut monter dans les blocs de quelque mètres.
 

Une petite descente par une vire visible au dernier moment, et vous êtes dans le couloir suivant.
Il est beaucoup moins raide et se remonte sans utiliser les mains, mais il est désagréable car en pierrier mouvant.

 
 
 
Ce deuxième couloir vu d'en haut.
 
Pour la suite il ne faut pas aller jusqu'en haut du couloir mais traverser à droite peu avant.
Néanmoins, pour le coup d'oeil il vaut la peine de faire un petit détour.
Lac Bénit
 
 
 
Cluses
Voilà le sentier à droite du 2ème couloir, c'est le passage le plus délicat et exposé.
 
Il contourne un éperon herbeux, il n'est pas très long.
 
Et nous arrivons dans une pente herbeuse qu'il faut grimper jusqu'à un petit col.
 
Voici le petit col.
 

Remonter ensuite toujours à droite la pente d'herbe et de dalles jusqu'à un poteau métallique qui doit être visible de loin si vous n'avez pas le soleil au second plan.

 
L'itinéraire passe au pied à droite de cette tour/barre rocheuse.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Longer la falaise pour le sentier des bouquetins.
 
Et un dernier zag permet de rejoindre la voie normale du Grand Bargy.
 
 
 

La dernière pente menant au sommet est magnifiquement sculptée dans les lapiaz.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Après 500 mètres la pente s'aplanit et quelques cairns annoncent le sommet.
 

J'ai encore un peu de peine à lire les cartes IGN sur le web, mais si je ne me trompe pas la croix n'est pas au sommet mais sur une pointe 10 mètres plus bas et 100 mètres à l'Ouest.

 
Le tour d'horizon:
                                       Mont Blanc                                                    Pointe Percée
 
                                                                                                      La Tour
 
                        Pointe Dzérat                        Point Blanche   Pointe du Midi
 
                             Rochers de Leschaux                                                                         Pointe d'Andey
 
                                                                                     Bonneville
 
                                           Le Môle
 
 
Voici le point le plus élevé, moins impressionnant que la pointe où se situe la Croix.
 

La descente
Grand Bargy -> Morsulaz
Temps effectué:                2 heures
Dénivellation: + 100 / -1200 mètres
Le tracé sur la carte ci-dessous est très approximatif, les détails de la carte IGN n'étant pas suffisants

 
Pour le retour je vais suivre le côté droite à raz la falaise.
 
Le vide côté sud-est est assez impressionnant.
 
Il faut suivre cette petite crête entre la face et la faille.
 
 
 

En juin dans le brouillard j'avais un peu souffert pour trouver le sentier, mais là avec le soleil dans le dos c'est très facile.

 
 
 
 
 
Dans une échancrure le lac est à nouveau visible, mais toujours à l'ombre.
 
Ce jour les bouquetins sont plus farouches que ce printemps.
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Je suis sur la dernière bosse, en face le Petit Bargy.

Le Petit Bargy
Le sentier pas trop marqué mais suffisant.
 
Le passage le plus "difficile", descendre dans cette petite cheminée.
 
 
 
Ci-dessous la dernière pente avant le col d'Encrenaz.
 
Pas de panneau officiel pour la descente sur le Lac Bénit, mais une sente bien marquée.
 

La falaise de droite encore au soleil me permet de ne pas trop déprimer.
Aujourd'hui ma randonnée était principalement à l'ombre et j'avoue que j'en ai marre de ce manque de soleil qui en plus me fait des photos médiocres.

 
 
 
Je découvre cette descente annoncée comme pas forcément simple.
 
Attention aux traversées.
 

La sente n'est pas large et elle est extrêmement glissante.
Attention car en dessous il y a une dalle très raide.

 
 
 
Toujours pas de soleil autour du lac, je renonce à mon projet d'en faire le tour.
 
 
Le Môle
Fini le sentier scabreux, il ne reste qu'une pente de caillasse avant de remonter à l'Anténiou.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Je retrouve mon chemin de montée le long du télésiège.
 

Je visualise la piste de ski, et finalement je décide de l'emprunter.

 
Régulière et plate, parfait pour le pas de course.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Je profite enfin des couleurs d'automne.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
et voilà, je suis de retour à la voiture.
 
Pour prendre cette photo avec le couloir bien en face, je me suis déplacé en voiture jusqu'à la Pellaz.
 
 

Mon point de vue

Cet enchaînement d'itinéraires est vraiment original et très beau, il mérite votre visite.
Le point noir est clairement la descente sur le Lac Bénit. Cette sente n'est pas officielle et elle n'est pas entretenue ce qui fait qu'elle est clairement délicate et dangereuse dans les parties raides et caillouteuses.
Si vous ajouter de l'humidité . . 

Le couloir des ranges n'est pas un problème car les passages d'escalade s'effectuent sur du rocher solide et peu incliné.
- Il ne s'agit en fait que de pas d'escalade de III degré max.
- Dans le couloir il n'y a aucun problème de vide puisque vous êtes à l'intérieur de la montagne et qu'il n'est pas raide.
- La sente d'approche peut être délicate si le terrain est humide car elle est étroite et elle surplombe des falaises.
- La sortie du 2ème couloir est clairement le passage le plus engagé et vertigineux, mais il ne dure que 50 mètres.
 

Superbe, à faire absolument en condition sèche.

 

 



A voir également
 

Le Grand Bargy
 

Pic de Jallouvre
 

Pointe Blanche
 

Pointe de Balafrasse
 

Pointe du Midi
 

 

 

Randonnée effectuée en solitaire le dimanche 16 octobre 2011

Publicité google

 
 
 
 
 
 
Accueil Randonnée   Recherche
 

Auteur: