Mise à jour le vendredi 18 novembre 2016

 
       
Accueil Randonnée   Recherche

Dents Blanches Occidentales   2727 m
Première Dent 
Dent du Signal
Tête de Bostan
Tête des Verdets

Refuge Bostan-Tornay
 Refuge de la Golèse

 
Station / village Samoëns
 
Parking www.google.ch/maps
 
Carte interactive www.geoportail.gouv.fr
Carte de l'itinéraire Dent du Signal
 
Dénivellation ~▲ / ▼   1850 m
Cotation T4 / T5
Temps total effectué 9 h 00
Rythme choisi  
 
wikipedia www.camptocamp.org www.altituderando.com www.topos-montagne.ch
       
Sommets visités le samedi 6 septembre 2014
 


En 2011 alors que j'effectue le Tour des Dents Blanches, je découvre peu après le Col de Bossetan une indication " Dents Blanches " peinte sur une pierre.  Etonnement car je n'avais jamais entendu qu'un des sommets de l'Ouest de la chaîne était visitable en mode rando.
Quelques recherches plus tard me permettent de savoir que les deux premiers sommets se gravissent sans matériel d'alpinisme, mais je ne suis pas encore convaincu de la difficulté réelle.

Cet automne 2014 je suis prêt à aller affronter ces difficultés techniques et le vide.
Je pense qu'il n'y aura plus de névé à cette altitude et le terrain doit être sec les dernières pluies datant de 4 jours.
 

Il faut savoir que dans cette zone ouest des Dents Blanches, les cartographes Suisse et Français n'ont pas réussi à s'entendre sur les noms et sur l'orthographe de ces noms. Pensez-y lors de la recherche de documents.

Exemples:  ( S = Suisse , F = France )
S:  Première Dent , Dent du Signal     =     F:  Dents Blanches Occidentales
S:  Tête de Bossetan                          =     F:  Tête de Bostan
S:  Col de Bossetan                            =     F:  Col de Bostan
S:  Col du Pas au Taureau                  =     F: Pas au Taureau  ou  Col au Taureau  ou  Col aux Taureaux

 

 
Le parking version google 2014.
Coordonnées GPS du parking:    
46.112417  ,  6.750667  ou  46°06'44.7"N  ,  6°45'02.4"E

www.google.ch/maps

Une belle surface est à disposition pour placer votre véhicule.
 
Un panneau didactique et un panneau indicateur, le randonneur est choyé.

 

Version agrandie.

 

Du parking "Plan aux Arches" au refuge Bostan-Tornay.
 

Chose rare dans mes randos, le panneau indique mes destinations.
5h15 pour les Dents Blanches
, pour la Première Dent probablement.
Version agrandie.

 
Le cheminement est simple et pas génial pour le départ, c'est la route du refuge qui est empruntée par des 4x4

 

Version agrandie.

 

Celui-ci me fait moins rire, le refuge de Bostan fête ses 30 ans en 2014.
Quand ? 
Et bien ce samedi 6 septembre, alors j'imagine que les 4x4 vont débarquer.
Version agrandie.

 

Grisouille à l'ombre, toute l'ambiance pour rater une photo.

 

 

 

 
 

Afin de trouver un cheminement un peu plus agréable que la route du refuge, je vais emprunter la version de droite.

 

De plus le même temps de parcours est indiqué pour la version hors route du refuge.
 
Franchement plus raide, mais réservée aux piétons.

 

 

 

 

 

 

 

Bifurcation sans panneau.

 

Je continue tout droit ce sentier étant encore plus à mon goût et la direction toujours la bonne.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le cheminement de ce sentier ne ressemble pas à ce que j'ai sur la carte, mais comme je découvre un panneau indicateur "rassurant" , je continue.

 

 

 

Voici l'explication, ce sentier est neuf, il vient d'être tracé à la pelle et à la pioche.

 

 

 

 

 

Le nouveau sentier passe dans le vallon plus à droite que la route.

 

Quand j'ai l'impression que la route est plus directe je l'utilise afin de ne pas perdre de temps car je veux arriver au sommet avant les traditionnels nuages 2014. Je peux toujours rêver.

 

Le sentier coupe le virage de la route.

 

Chalet de Bostan en vue, mais ce n'est pas le refuge.

 

Version agrandie.

 

 

 

 

 

 

 

Les curieuses en approche.

 

C'est un jour d'anniversaire, je ne dis rien.

 

C'était très agréable d'effectuer cette première partie à l'ombre, mais pour les photos je me réjouis quand même de retrouver un peu de soleil.

 

 

 

 

 

 

 

Le toit du refuge en vue, mais encore à l'ombre.

 

Soleil et couleur d'automne, c'est quand même plus sympa non?

 

Bifurcation pour la rando dite "familiale", la traversée vers le refuge de la Golèse.
Version agrandie.

 

 

 

http://lerefugedebostan.com

Refuge Bostan-Tornay

Du refuge Bostan-Tornay au col de Bostan. ( col de Bossetan )
 
 

 

Le sentier débute à quelques mètres en dessus du refuge, à la limite de l'ombre mais du bon côté pour moi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Refuge de Bostan     Pointe du Tuet

 

 

 

 

 

 

Belle dalle de lapiaz, mais la photo n'est pas pour elle . . .

 

 

 

 

 

 

 

Peu craintive ou sourde, en tout cas j'ai échappé au sifflement malgré que je lui ai tourné autour.

 

 

 

 

 

 

 

Petite descente en direction du lac des Verdets, complètement vide.

 

 

Col de Bostan

Pour visualiser une version bien plus belle www.alpimages.net   ou  www.panoramio.com

Lac des Verdets

 

 

Entre le chalet de Bostan et ce point deux sentiers parcourent le vallon, celui que j'ai emprunté et un autre qui reste au fond de la combe. A la montée je n'ai pas vu la bifurcation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En regardant le ciel du côté des sommets je ne me fais plus trop d'illusions, les photos de panorama ne vont pas surcharger ma carte mémoire

                                                                                                                  Pointe de la Golette

 

 

J'ai bien croisé des moutons, mais sans le patou.

 

Le col s'approche.
La distance à vol d'oiseau est de 2600 mètres depuis le refuge, la montée de ce vallon prend un certain temps.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le voilà.

 

Je suis au col de Bostan.  ( col de Bossetan )

                               Pointe de la Golette        Col du Pas au Taureau      Corne au Taureau

 

Les Dents du Midi

 

Val d'Illiez

Du col de Bostan aux Dents Blanches Occidentales. ( du col de Bossetan à la Dent du Signal )

 

Version agrandie.

 

Comme je ne suis pas certain que ma prise de vue du panneau soit utilisable, j'effectue deux photos supplémentaires depuis l'autre côté et surprise, l'information est différente pour le côté sud.
Ma photo de 2011


 

 

 

 

 

Le sentier n'est pas facile à trouver sur ce tronçon les moutons ayant ajouté passablement de versions.

 

 

 

 

 

 

 

 

Tête des Verdets

 

                                                                                                                       Corne au Taureau

Avec le soleil en face difficile de faire une image regardable, mais le but est de montrer l'avant sommet de la Première Dent au fond à gauche.

 

 

                                          Corne au Taureau

Dernière bifurcation.

 

 

 

 

 

Mon itinéraire part sur la gauche, il est peu balisé mais la sente se voit bien dans la caillasse.
Un couple me devance.

 

J'entends des voix dans cette direction, Voyez-vous pourquoi ?
Version agrandie.

 

 

 

 

 

 

 

Fin de la verdure, maintenant ce sera du pur minéral comme j'aime.

 

Trou ou névé ?, c'est la question.

 

 

 

 

 

 

 

L'itinéraire contourne le pilier nord de la Pointe de la Golette pour ensuite remonter un petit vallon.

 

De la caillasse, rien que de la caillasse.

 

 

 

 

 

 

 

C'est là qu'il faut regarder, pourquoi ?

 

Six bouquetins en pleine sieste.

 

La sente passe à l'aplomb de la traversée finale.

 

 

                                                             Pointe de la Golette

Une autre sente traverse sous la Pointe de la Golette, si j'ai tout capté il doit être possible de rejoindre le col du Pas au Taureau.

 

Voici la fameuse diagonale de cailloux bruns qu'il faut remonter en se tenant le plus à droite selon des topos.
En résumé, sans neige et glace, soit vous suivez les sentes caillouteuses et vous faites un pas en avant et deux en arrière, soit vous suivez le bord droite et il y a des pas d'escalade I ou II mais le rocher est solide.

 

J'ai choisi le bord droite.

 

Méfiez-vous de cette série de photos, la pente est très raide ou plus raide que sur l'image.

 

 

 

 

 

 

 

 

                             Première Dent                                           Dent du Signal

Petit bout d'arête jusqu'à une première pointe sans nom, sauf erreur.  ( le sommet d'hiver j'imagine )

 

Pour rejoindre la Première Dent un premier passage un peu vertigineux oblige à se concentrer.

 

Petite descente pour commencer.

 

 

 

 

 

 

                     Première Dent

Dent du Signal

 

Lac de la Vogealle

Fini la balade presque tranquille, la descente de l'arête pour rejoindre la Dent du Signal est annoncée vertigineuse.

 

 

 

 

 

 

 

Je vais croiser un des randonneurs précédemment rencontré, son binôme ayant renoncé à franchir les passages vertigineux.
Félicitation d'ailleurs, quand on ne le sent pas il vaut mieux renoncer.

 

Les difficultés sont passées, le final jusqu'au sommet de la Pointe sera tranquille.

 

L'arête est de la Première Dent que l'on parcourt à la descente à l'aller.

Première Dent

Tiens, encore de la caillasse.

 

Au passage je repère une entrée de gouffre pas négligeable vu le temps de chute d'un caillou.

 

 

 

Les nuages commencent à me taquiner, pour les images de l'arête c'est pas mal.

 

 

 

 

 

Voici le sommet.
 
 

Dent du Signal

Pour le panorama, c'est raté.

 

 

Dent de Barme

 

Dent de Barme

 

                                                                                                           Pic de Tenneverge

 

Pic de Tenneverge

 

Lac de la Vogealle

 

Pointe Rousse des Chambres

 

Première Dent

Et pour finir la magnifique arête est qui relie la Première Dent à la Dent du Signal.

Première Dent

La vidéo du panorama 360°depuis le sommet de la Dent du Signal.

 

 

 

 

 

Des Dents Blanches Occidentales au col de Bostan.  ( de la Dent du Signal au col de Bossetan )

 

Trajet du retour identique donc jusqu'au col de Bostan.

 

 

 

Avec cette arête bien assez effilée pour de la rando et le brouillard, l'ambiance est sympa.

 

 

 

 

 

Et un spectre de brocken au passage.  http://fr.wikipedia.org

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Passage au sommet de la Première Dent, les deux bosses suivantes n'ont pas de nom sur les cartes.

 

 

 

Cette bosse est la première de la série, elle se trouve au haut à droite de la pente caillouteuse brune.

 

Le cairn du sommet de cette première bosse.

 

Ci-dessous l'arête sud-ouest que certains topos conseillent de grimper à la place de la bande de caillasse brune.

 

L'amélioration du temps n'est plus au programme pour ce jour.

 

A gauche la première bosse sans nom, et à droite la Première Dent, c'est son nom.

                                                                                                               Première Dent

A moi la pente brune, mais en essayant de ne pas bombarder mon prédécesseur.

 

Pour la descente je choisis de suivre les sentes dans la caillasse, à chaque pas vous glissez de quelques dizaines de centimètres ce qui n'est pas désagréable.
( cela ne se voit pas, mais la pente est certaine )

 

 

 

 

Pointe de la Golette

Le col de Bostan est toujours au soleil, c'est une bonne nouvelle pour la suite de ma rando.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mes deux sommets suivants sont hors nuages.  :-)

     Tête de Bostan                                     Tête des Verdets

 

 

 

Dents d'Oddaz

La jonction est faite avec le sentier du col du Pas au Taureau.

 

 

Tête des Verdets

 

                                                    Tête de Bostan

Arrivée au col de Bostan.

 

 

 

Le panneau version Suisse.
Version agrandie.

 

Du col de Bostan à la Tête de Bostan en passant par la Tête des Verdets.

 

L'ascension de la Tête de Verdets est très simple, il suffit de suivre l'arête herbeuse jusqu'au sommet.

 

 

 

 

 

Encore des moutons, mais toujours pas de Patou.

 

 

Tête de Bostan

Les Dents Blanches Occidentales sont toujours bien cachées.

 

Le sommet est quasiment un replat, pas de cairn, pas de croix, pas de piquet.

 

700 mètres plus bas, le haut du Vallon de Barme.

Luibronne

 

 

Traversée maintenant vers la Tête de Bostan, il faut suivre la crête au point le plus haut pour éviter la petite barre de rocher à gauche invisible sur la photo.

 

 

 

 

 

 

 

 

Tête de Bostan  ( Tête de Bossetan )

 

 

Le point le plus bas est atteint, il faut maintenant monter encore une quarantaine de mètres pour rejoindre le dernier sommet du jour.

 

 

Dents d'Oddaz

La Pointe de la Golette est presque à nouveau hors nuage.

 

 

 

En prenant le plus à droite possible je retrouve un passage dans la caillasse, allez, un dernier plaisir.

 

 

 

 

 

Un petit passage raide où il faut sortir les mains des poches.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tête des Verdets

 

 

 

 

 

 

Voici le sommet, tout aussi plat que le précédent mais avec un poteau.

Tête de Bostan

2406 m sur la carte IGN , 2405 m sur la carte Suisse, et 2400 m selon le poteau.

 

La vidéo du panorama 360°depuis le sommet de la Tête de Bostan.

 

De la Tête de Bostan au refuge de la Golèse.

 

C'est le trajet où il faudra être le plus patient, presque 4 kilomètres de pente herbeuse pour 600 mètres de dénivellation.

 

Les couleurs automnales me plaisent bien.

 

Avant la sieste.

 

Après la sieste.

 

 

Dents d'Oddaz

 

                                                       Dents d'Oddaz                              Pointe du Tuet

Même les cailloux prennent des couleurs automnales.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Croisement du sentier arrivant des hauts de Morzine, c'est le pas de la Latte.

 

Version agrandie.

 

Les deux cols sur la frontière sont le col de Bretolet et le col de Coux.

                               Les Hauts Forts

 

 

 

 

 

                                                        Corne au Taureau                                 Dents d'Oddaz

 

 

 

 

 

Corne au Taureau

 

Col de la Golèse

 

 

 

 

 

 

Croisement du sentier arrivant du refuge de Bostan.

 

Version agrandie.

 

 

 

 

 

 

 

 

Col et le refuge de la Golèse

 

 

 

Refuge de la Golèse

www.refuge-golese.com

 

 

 

C'est l'heure de la collation

 

Que faire à moitié vautré dans un transat en sirotant une bière et un café ?

 

Observer les nuages peut-être.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Du refuge de la Golèse au parking

 

De prime abord ce parcours sur la route d'alpage n'a pas l'air trop excitant, mais il faut bien redescendre.

 

 

 

 

 

Version agrandie.

 

 

 

 

 

 

Pointe du Tuet

 

 

 

 

 

 

Cette route a une bonne pente ce qui finalement n'est pas si désagréable que ça pour le retour, et en tout cas c'est plus confortable qu'un sentier après 7 ou 8h de marche.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Passage aux Chavonnes, virage à 90°avant d'attaquer le final.

 

 

 

 

 

 

Pointe du Tuet

 

 

 

 

 

 

 

 

Et arrivée au parking, avec le soleil.

 

 

Mon point de vue:

L'ascension se divise en quatre tronçons:

1) la montée au refuge de Bostan, sans difficulté, à moitié en forêt, presque ennuyeuse pour ceux qui visent le sommet.

2) du refuge au col de Bostan il n'y a pas de difficulté, il s'agit d'un vallon interminable.

3) du col de Bostan à la Première Dent vous entrez dans le monde minéral. La sente n'est plus balisée mais par bonne visibilité il n'est pas possible de se perdre. Les 100-150 derniers mètres de dénivellation sont bien raides et nécessitent d'être en bonne condition. Avec de la neige ou glace, attention, crampons piolet seraient un minimum. Les 50 derniers mètres de distance entre l'avant sommet et le sommet sont déjà vertigineux, il faut être bien réveillé.

4) de la Première Dent à la Dent du Signal attention, ce passage est réservé aux personnes insensibles au vide et ayant l'habitude de ce genre de passage. Les mains sont nécessaires. A entreprendre que quand le rocher est sec et dépourvu de neige. Ne pas oublier qu'il faudra faire l'aller et le retour par les mêmes passages, et que le bout le plus difficile est à la descente de la Première Dent à l'aller, et donc à la montée au retour.

Le retour par la Tête de Bostan et le refuge de la Golèse est également interminable, mais finalement c'est une variante qui permet d'effectuer un chemin différent de l'aller, et la vue y est plus dégagée donc plus agréable.

Le col de Bostan peut être atteint depuis Champéry via Barme en 2h20 ou Samoëns via les Allamands en 3h45. Les deux sentiers ont des avantages et inconvénients, choisissez celui qui est le plus prêt de votre habitation.

J'ai choisi le côté Samoëns parce que je ne le connaissais pas, et un randonneur rencontré au sommet qui habite à 100 mètres de chez moi a choisi le côté Champéry parce qu'il ne le connaissait pas. Histoire véridique qui vous aidera certainement à faire votre choix. :-)

 

 


A voir également
 

Le Tour des Dents Blanches
 

Dents Blanches Occidentales
 

Pointe de Bellegarde
 

Haute Cime

 

 

Randonnée effectuée en solitaire le samedi 6 septembre 2014

Publicité google

 
 
 
 
 
 
Accueil Randonnée   Recherche
 

Auteur: