Mise à jour le samedi 26 novembre 2016

 
       
Accueil Randonnée   Recherche

Mont Charvin   2409 m
Via ferrata du Golet de la Trouye
Via ferrata du Pas de l'Ours

 
Station / village Ugine
 
Parking http://maps.google.ch
 
Carte interactive www.geoportail.gouv.fr
Carte de l'itinéraire www.geoportail.gouv.fr
 
Dénivellation ~▲ / ▼   1000 m
Cotation T3 / T4
Temps total effectué 6 h 00
Rythme choisi  
 
wikipedia www.camptocamp.org    
 
Sommet visité le mardi 2 octobre 2012
 


Il y a déjà plusieurs années que j'envisage de faire le parcours de ces deux "via ferrata", mais après analyse et connaissant mes gaillards, j'étais convaincu que le peu de difficultés ne m'attirerait que des rouspétances de leur part.

Ce mardi c'est sous un autre oeil que j'envisage ma journée, simplement faire l'ascension d'un très beau sommet, le Mont Charvin.
 

 

Le parking version google.
Coordonnées GPS du parking:    
45.793915 , 6.427197  ou  45°47'38.1"N  ,  6°25'37.9"E

http://maps.google.ch

Je n'étais pas certain du parking idéal pour cette randonnée, mais finalement la petite place du lieu dit "Les Bassins" était parfaite.

 
L'approche de la via.
Parking -> Départ de la via du Golet de la Trouye
Temps effectué:              45 minutes
Dénivellation:   environ + 350 mètres
 
Le passage du Golet c'est par là-haut, mais impossible de dire où pour le moment.
 
Mon itinéraire est dit "alpin et câblé", et il est balisé, super.
 
Quelques autres précisions.
Version agrandie.
 
D'abord il faut passer le portail et lire les dernières recommandations.
 
Matériel de via ferrata indispensable.
 

Je confirme qu'après les pluies de ces derniers jours le terrain était vraiment très glissant, et pour cela j'ai bien apprécié l'assurage au câble.

 

En attendant de voir des représentants du monde animal un peu plus sauvage, je me contente de ceux-ci. Ils sont bien beaux quand même.

 
 
 

 

 
 
 
 
 

Après les chevaux c'est au tour des veaux.
Le berger avec qui j'ai papoté quelques minutes m'avait averti, cette race de bovin est très gentille et d'ailleurs le taureau est dans les parages.
Je ne suis pas encore certain que j'ai envie de le croiser, mais . . .

 
Le sentier est bien marqué maintenant qu'il n'y a plus la multitude de tracés des quatre pattes.
 
Divertissement suivant, les biquettes.
 
 
 
Etranges ces yeux, y aurait-il des herbes hallucinogènes ?
 
 
 
 
 
 
 
J'ai toujours de gros doutes au sujet du soleil, mais le berger l'a dit, au sommet il y en a.
 

 

 
En m'approchant des falaises je n'ai toujours aucune idée du passage, mais déjà se pointe le troupeau suivant.
 

Ce sont les plus trouillards, ils sont sans garde du corps.

 
Sentier de plus en plus raide.
 
 
 
 
 
 
 
Le panneau du départ de la via est visible de loin.
 
Une dernière épaule herbeuse à remonter et ce sera le départ du câble.
 
 
 
Version agrandie.
 

Impossible de dire si la forme de cette mousse est naturelle ou non, mais elle est bien dans l'ambiance du jour.

 
L'ascension par l'itinéraire câblé.
Départ de la via du Golet de la Trouye -> Sommet du Mont Charvin
Temps effectué:   1 heure 30 minutes
Dénivellation:   environ + 540 mètres

Le tronçon est un mélange de câblé et non câblé. ( ci-dessous nombre non exhaustif )

 

Je m'engage dans la "via ferrata" au style "sentier sécurisé"

 
 
 
Surprise, après quelques dizaines de mètres le câble se termine et il faut suivre les points rouges.
 
Après quelques zag le parcours va passer dans la gorge.
 
Remontée d'un petit dièdre incliné et non assuré.
 
Une traversée pas compliquée mais où la concentration est quand même recommandée.
C'est pour ce type de passage que je déconseille d'emmener des enfants non encordés.
 
Un virage à droite pour approcher la sentinelle.
 
 
 

Une jolie traversée à gauche maintenant, j'apprécie d'avoir un câble à disposition.

 
Le passage suivant contournera par dessous ce gros bloc.
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Le câble dans l'herbe doit faire rire dans les périodes sèches, mais aujourd'hui avec le terrain très mouillé je l'apprécie vraiment.

 
 
 
 
 
 
 
Des nuages bleus, je commence à reprendre espoir.
 
L'ambiance est sympa, mais pour les belles photos de chamois c'est plus compliqué.
 
Un dernier raidillon et ce sera l'arête.
 
 
 
 
 
 
 
L'arête est une succession de ressauts et traversées, parfois câblées parfois sans rien.
 

Le passage incompréhensible.
A gauche rien, à droite un point rouge mais alors dix mètres très, trop exposé, étrange.

 
 
 
 
 
Depuis plusieurs minutes le combat des nuages bleus et des blancs s'intensifie.
 
Puis je sors de la couche de nuage, c'est fantastique.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
La version vidéo.
 
Je reprends ma progression par le joli passage d'un ressaut.
 
Mais c'est quand même difficile de quitter des yeux cette lutte des nuages.
 
Un autre passage bien raide.
 
L'arête redevient un mélange d'herbe et cailloux.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Le sentier vu d'en dessus.

 

 

 La Tournette

 

 

 

 

 

 

 

 

Surprise pour moi et pour eux, ils étaient masqués par une épaule herbeuse.

 

 

 

Alors que je me suis complètement arrêté et que je ne bouge quasiment plus, ils sont pris d'un mouvement de panique et se mettent à courir dans tous les sens, dommage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mont Blanc

 

 

 

 

 

 

Un panneau à l'horizon, ce n'est pas le sommet mais le début ou la fin de la via.

 

 

 

 

 

 

Mont Charvin

Le voici ce panneau, il est identique à celui de mon début de via.

 

Encore quelques mètres.

 

Et c'est le cairn du sommet.

Mont Charvin

Une photo de chacune des trois arêtes du Charvin:
- celle d'où je viens, l'arête sud-ouest

 

- celle du nord-ouest, la plus facile parcourable sans matériel.

 

- celle que je vais descendre, l'arête est.

 

Quelques sommets maintenant.

Les Aiguilles du Mont

 

 La Tournette

 

L'Etale

 

Mont Blanc

 

 

 

 

Et quelques photos sympas.

Lac du Mont Charvin

Un inconnu qui gâche le paysage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et la photo pour imager le stress du sommet.

 

La vidéo du panorama 360°depuis le sommet du Mont Charvin.

 
La descente
Sommet -> Belvédère des Près Riants
Temps effectué:    1 heure 15 minutes
Dénivellation:   environ - 300 mètres
www.geoportail.gouv.fr

Me voici parti pour la descente de l'arête est.
Elle est équipée de câbles dans les passages les plus exposés.

 

Elle est étroite mais pas trop.

 

De plus en plus étroite.

 

Et un premier ressaut équipé.

 

 

 

Une photo d'en bas de cette première partie.
Sans câble ce serait du T4 - T5.

 

Voici le passage que je n'aurai pas aimé franchir sans câble.
Il s'agit d'une pente terreuse extrêmement glissante et très raide.

 

On alterne les pas sur du rocher et dans la terre, pas simple pour ne pas glisser.

 

 

 

Le dernier tronçon équipé, une petite traversée.

 

 

 

L'itinéraire passe sur le côté droite de ce dièdre ouvert.

 

Le sentier descend le long de l'arête.

 

Je me retrouve à la limite du plafond nuageux, la belle ambiance recommence.

 

Sur une arête avec le soleil d'un côté et les nuages de l'autre, il suffit d'attendre un peu et . . .

 

. .  . c'est le spectre de Brocken qui vient vous rendre visite.   wikipedia

 

 

 

 

 

Mais pour faire mieux qu'en 2011, cette fois j'ai réalisé une petite vidéo.

 

 

 

 

 

Cette descente en direction du lac est très jolie et je me fais avoir étant donné qu'il n'y a aucun panneau.

 

J'imagine que le câble du Pas de l'Ours est au col, mais pas du tout.

 

Si vous arrivez au col comme moi par ce sentier, vous êtes 30 mètres trop bas.

 

Le départ du câble est à la flèche verte, le sentier dont vous avez vu les photo ci-dessus est celui de la croix rouge.

 

Le départ de la "via du Pas de l'Ours" est également dans une pente raide et terreuse, là encore j'apprécie le câble.

 

Il s'agit bien d'une via ferrata, et non d'un sentier sécurisé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En m'assurant j'ai effectué la traversée en dix minutes, ce n'est effectivement pas bien long.
Le sentier était vraiment gras après les pluies des jours précédents, le câble de mon point de vue était nécessaire pour ne pas prendre de risques.

 

 

 

Une petite remontée pour aller lire ce qui est indiqué sur le panneau.

 

En ayant vu la pente je comprends les recommandations, mais ce serait tellement sympa d'avoir un sentier qui descend directement au col de l'Arpettaz, au lieu de faire cette immense détour par Merdassier du Milieu.

 

- la vue de droite.

 

- la vue de gauche

 

- la vue d'en face

 

 

 

Et ce qui m'attend avec Merdassier tout en bas.

 

Ci-dessous le passage câblé. (approximatif)

 

 

 

 

 

La première partie est composée de zig-zags peu pentus.

 

Et la suite est une traversée dans la direction opposée à celle qui vous arrange pour retrouver la voiture.

 

 

 

Le Col de l'Arpettaz est vraiment très en arrière et la route remonte.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merdassier du Milieu

 

 

Le portail final, avant de rejoindre la route du retour.

 

La nature et les panneaux sont fragiles.

 

 

 

1 h 10 jusqu'au col.

 

Et 1 h 10 sur une route d'alpage.

 

 

 

Les biquettes le retour.

 

 

 

 

 

Peu après les Chappes le point le plus bas est atteint, il reste 100 mètres de dénivelé positif.

 

 

 

 

 

J'arrive au col.

 

Bon à savoir, la route du col des Aravis au col de l'Arpettaz est ouverte à la circulation, mais elle n'est pas goudronnée.

 

 

 

Ma voiture étant aux Bassins, il me reste 70 mètres à descendre par la route goudronnée cette fois.

 

 

 

 

Mont Charvin

 

 

 

 

Et j'arrive aux Bassins, le temps de photographier des bovins dont le fameux taureau.

 

 

 

 

 

Le Goley de la Trouye est à peine plus visible que le matin.

 

 

 

Un taureau sans corne et adepte du piercing, décidément tout se perd.

 

Mon point de vue:

Très beau sommet à visiter mais il est bon de savoir:

- La tendance du parcours est plus herbeuse que rocheuse.
- Les itinéraires câblés s'appellent via ferrata car il faut s'y accrocher, mais ils conviendront mieux aux randonneurs qu'aux ferratistes purs et durs.
- le retour de Merdassier aux Bassins est vraiment trop long et pas génial sur cette route d'alpage, il faut soit avoir 2 véhicules soit faire l'aller et retour par le Golet de la Trouye.

 

 

Randonnée effectuée en solitaire le mardi 2 octobre 2012

Publicité google

 
 
 
 
 
 
Accueil Randonnée   Recherche
 

Auteur: