Mise à jour le dimanche 13 novembre 2016

 
       
Accueil Randonnée   Recherche

Refuge du Goûter   3835 m
Refuge de Tête Rousse
Couloir du Goûter

 
Station / village Saint-Gervais
 
Parking http://maps.google.ch
 
Carte interactive www.geoportail.gouv.fr
Carte de l'itinéraire www.geoportail.gouv.fr
 
Dénivellation ~▲ / ▼   1450 m
Cotation T4
Temps total effectué 7 h 30
Rythme choisi  
 
https://fr.wikipedia.org www.camptocamp.org    
http://refugedugouter.ffcam.fr www.petzl.com
       
Refuge visité du 12 au 13 septembre 2016
 


Pour visiter le Mont Blanc plusieurs refuges sont à votre disposition, celui utilisé pour la voie normale est le refuge de l'Aiguille du Goûter. C'est celui que nous avons choisi.

La montée à ce refuge n'est pas sans risques, je vous conseille fortement de vous documenter avant de choisir cet itinéraire.
L'enquête et les statistiques effectuées sur le sujet par Petzl sont très intéressantes.
 

J'ai partagé cette ascension avec Daniel, voici les liens de ses comptes-rendus.

Pour la montée au refuge:
  -  Sa page web   www.transpiree.com
  -  Sa vidéo         www.youtube.com


Pour la descente au Nid d'Aigle:
  -  Sa page web   www.transpiree.com
  -  Sa vidéo         www.youtube.com



Afin de permettre une consultation plus aisée et une meilleure indexation, j'ai document
é cette ascension du Mont Blanc sur deux pages web.

Première partie:
  Les trajets pour le refuge de l'Aiguille du Goûter
Deuxième partie:
 L'ascension du Mont Blanc

Vous êtes sur la page de la montée puis de la descente le lendemain du refuge de l'Aiguille du Goûter.
Durant la nuit au refuge il a neigé environ 5 centimètres, c'est la raison pour laquelle les images du retour sont un peu plus hivernale.

 

 
Le parking version google.
Coordonnées GPS:    45.905833  ,  6.699917  ou 
45°54'21.0"N
 ,  6°41'59.7"E

http://maps.google.ch

Bien des places à disposition dans ce parking au Fayet, et en plus il est gratuit.

 

Le départ du train et le guichet de vente des billets ne sont pas dans la gare principale, mais tout au nord-est de la zone.

 
Version agrandie.

 

Un communiqué de presse est affiché sur le panneau officiel, mais est-il toujours d'actualité ?
Pas vu de gendarmes à Tête Rousse en tout cas.
www.haute-savoie.gouv.fr

 

 

 

Et hop dans le Tramway au chouette confort de l'époque.

 

Peu avant le col de Voza il est possible d'observer la suite de l'itinéraire, celle qui nous conduira à pieds au refuge.

 

Nous voici au Nid d'Aigle

 

Gare atypique que j'aime bien.

 

 

Aiguille de Bionnassay

Droit en dessus bien haut, le refuge sur son Aiguille.

 

Nous choisissons de se la jouer cool, on a bien assez de temps à disposition pour rejoindre le refuge et des dizaines de personnes ont déjà commuté sur stress et démarré à coin pour être devant sans réfléchir à la tenue idéale.

 

Il faut peu de temps pour rejoindre un premier groupe, vive l'ambiance de la voie normale du Mont Blanc.

 

 

 

Le sentier est assez rapidement dans le minéral ce qui n'est pas pour me déplaire.

 

 

 

Vous dépassez, on vous dépasse, vous voulez parler avec ceux qui ont choisi la même ascension que vous, il faudra le faire en anglais car ici on ne parle pas français.

 

 

 

 

 

Une petite animation au passage, mais n'imaginez pas qu'ils vont lever la tête car des bipèdes ils en voient 300 par jour. :-)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous passons près de la baraque forestière des Rognes, les premiers 400 mètres sont fait.

 

Deuxième animation, mais le camouflage est de qualité.

 

 

 

 

 

 

 

 

                                               Aiguille du Midi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le sentier jusqu'à Tête de Rousse est de qualité, dans quelques passages il est équipé d'un câble de sécurité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
http://refugeteterousse.ffcam.fr

Refuge de Tête Rousse

 

 

 

 

Nous arrivons à la bifurcation, tout droit pour le refuge de l'Aiguille du Goûter, et à droite la trace va au refuge de Tête Rousse.

 

Jusqu'au refuge et camping de Tête Rousse le sentier peut être parcouru en mode randonnée, la cotation est d'environ T3 / T4

 

Sur notre gauche des filets barricadent la zone du lac glaciaire qui a donné bien des soucis à la commune de Saint-Gervais-les-Bains.
Je vous conseille de visualiser les vidéos à disposition sur youtube, il y a des choses incroyables comme la montée de la pelle araignée depuis le Nid d'Aigle par exemple.
www.youtube.com - Vidange du glacier de Tête-Rousse
www.youtube.com - Montée de la pelle araignée
www.youtube.com - Travaux de la pelle araignée
www.youtube.com - Descente dans la poche d'eau

 

Le haut du couloir du Goûter fume, cela ne fait que rajouter une couche à notre appréhension pour ce passage.

 

Petite pause sur le plat du glacier pour ravitaillement et changement de tenue.
Dorénavant nous serons en monde alpinisme, casque, baudrier, longe, gants de protection, etc.. ont quitté le sac.

 

Une traversée ascendante va nous faire rejoindre la rive droite du couloir.

 

 

 

La neige est juste molle comme il faut pour nous éviter de mettre les crampons.

 

 

 

La sente sablonneuse a quelques passages plus raides mais pas compliqués.

 

 

 

Nous avons atteint la rive droite que nous grimpons jusqu'à la traversée.

 

Trois personnes effectuent la traversée.

 

 

 

 

 

 

 

Petit passage où il faut sortir les mains des poches.

 

Et hop, la cordée qui nous devance s'engage rapidement dans la traversée.

 

Comme ils sont encordés ils traversent en même temps, sinon il est judicieux de laisser un espace.

 

C'est fait, ils sont à l'abri.
Sur cette image on voit qu'un câble d'assurage est disponible. Si j'ai tout capté il est utilisé seulement lorsque le couloir est en neige ou glace, et dans ce cas il est situé à la verticale ou presque de la trace.
Dans des conditions sèches comme ci-dessous, le câble est trop décalé et ce serait compliqué de ne pas perdre du temps pour s'accrocher et faire coulisser l'assurage.
Version agrandie.

 

Chacun notre tour nous traversons rapidement le couloir pendant que l'autre écoute et observe contre le haut.
J'en profite pour dire que nous n'avons pas apprécié les allers-retours incessants de l'hélicoptère car ils nous empêchaient d'entendre les chutes de pierres et les avertissements des cordées plus avancées.
Ne pourraient t'ils pas choisir un horaire plus judicieux ? (notre horaire est défini par le premier train)

Image réalisée par Daniel

 

 

 

 

Commence la longue ascension de la rive gauche du couloir, il reste environ 500 m de dénivellation.

 

Il y a encore quelques bouts de câble juste après la traversée.

 

 

Image réalisée par Daniel

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous nous approchons . . .

 

Le cheminement idéal et en sécurité passe sur l'éperon, mais de multiples sentes se fourvoient dans cet autre couloir.

 

 

 

 

 

Une grande impression de tas de cailloux branlants, mais pas si fausse l'impression.

 

 

 

 

 

Incessant j'ai dit.

 

 

 

 

 

 

Image réalisée par Daniel

 

 

 

 

 

Image réalisée par Daniel

 

 

 

 

 

 

A l'approche de l'ancien refuge l'éperon devient plus incliné, de nombreux câbles sont à disposition pour sécuriser les passages.

Image réalisée par Daniel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On devine l'ancien refuge au centre et haut de la photo.

 

 

 

 

 

 

Image réalisée par Daniel

Vraiment solide cet éperon ?

 

 

 

 

 

 

Image réalisée par Daniel

Tout le haut est câblé à double, bien agréable pour les croisements et dépassements.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aiguille de Bionnassay

 

 

 

 

 

Ancien refuge de l'Aiguille du Goûter

 

Nouveau refuge de l'Aiguille du Goûter

Nous arrivons sur la terrasse de l'ancien refuge.

 

L'accès au nouveau refuge est bien balisé, malgré la corde les crampons sont indispensables.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                              Dôme du Goûter

Belle ambiance pour accéder au refuge. :-)

 

 

Aiguille du Midi

 

                                                   Mont Blanc du Tacul                                            Mont Maudit

Le voici.

 

Au loin sur la droite la trace du lendemain dans le versant nord du Dôme du Goûter.

 

 

                  Annexe de l'ancien refuge

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques images de l'intérieur, ici l'étage du haut.

 

Toilette à chaque étage.

 

Lit individuel, c'est le top.

 

 

Quelques remarques sur ce refuge avant les images du retour:

J'ai dormi près de 120 nuits en refuge, celui-ci était très très nettement le plus cher.
- Nuit: 55 €
- Demi-pension: 45 €  sans le thé de marche.
En comparaison avec les salaires moyens Suisse et Français, une nuit dans ce refuge coûte bien plus du double des tarifs pratiqués en Suisse.

Le système de réservation s'effectue avec paiement en avance et frais si vous annulez jusqu'à 48 heures avant, et sinon perte de la somme complète. C'est pas un peu exagéré pour une activité totalement dépendante de la météo ?

Refuge moderne, équipement moderne, mais tout n'est pas parfait.
- L'espace à disposition pour s'équiper au départ est beaucoup trop restreint.
- La température est beaucoup beaucoup trop élevée à l'intérieur
   - est-ce normal d'avoir des gouttes de sueur quand vous êtes en t-shirt dans le réfectoire ?
   - est-ce normal de devoir dormir en slip torse nu posé sur le lit tellement on crève de chaud ?

Pas compris pourquoi on tasse les personnes en demi-pension dans le réfectoire, alors qu'il y a bien d'autres places à disposition sur d'autres tables, et ceci le soir et le matin.

et pour finir du positif:
- le personnel du refuge était très agréable malgré la difficulté évidente de cette activité de gardiennage, et ça c'était plus qu'appréciable. Merci à eux. 
 

 

Départ du refuge le lendemain après l'ascension du Mont Blanc.

 

Il nous reste 5 heures pour réussir à prendre le dernier train au Nid d'Aigle.

 

La petite traversée neigeuse jusqu'à l'ancien refuge.

 

 

 

Pause à l'ancien refuge pour se changer car la tenue n'est pas la même pour descendre d'un refuge ou gravir un 4000.

 

Je vais jeter un coup d'oeil sur la descente et aie, c'est le choc car la neige de la nuit précédente a tenu sur les 300 premiers mètres sous le refuge.
La difficulté sera autre, et en plus les bouchons sont garantis vu le monde.

 

Une dernière image du refuge.

 

J'aime bien les consignes entendues du guide à son client: si tu arrives à dépasser tu dépasses, on ne veut pas finir de nuit. On va l'appliquer aussi.

 

Alors ce n'est pas simple, et je vous garanti que vous tenez bien les câbles à disposition.

 

 

 

Un point positif avec la quantité de monde qui a passé par là, la trace est partiellement déneigée et elle est bien visible.

 

 

 

Bien des personnes utilisent le câble comme dans une via-ferrata, alors autant dire que la vitesse de progression n'est pas terrible. Même en via je les aurais trouvé lents.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Image réalisée par Daniel

 

 

La traversée du couloir est proche, jusqu'à maintenant nous n'avons entendu aucune chute de pierres.

 

Sur cette photo on voit bien que l'assurage au câble n'est pas envisageable en utilisant la trace.

 

 

Image réalisée par Daniel

Bien pentu le couloir, et haut de plusieurs centaines de mètres.

 

 

 

 

 

Quand vous arrivez sur le glacier de Tête Rousse c'est la délivrance, fini les potentielles bombardées du couloir.

 

Sortie du glacier, nouveau changement de tenue, version rando un jour de beau maintenant, ce qui n'allége pas le sac.

 

 

                                             Aiguille du Goûter

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aiguille du Midi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A quelques minutes de marche de l'arrivée du train, le refuge du Nid d'Aigle un peu trop caché pour une belle photo.
http://nidaigles.pagesperso-orange.fr

 

Nous arrivons avec 30 minutes d'avance sur le départ du train, de 16h00.  :-)

 

 

Gare du Nid d'Aigle

 

Mon point de vue:

Mon avis est simple, montez à ce refuge uniquement si vous allez au Mont Blanc.

Il y a deux raisons pour lesquelles je déconseille toutes les autres versions: ( genre visite du refuge )
- il y a déjà beaucoup trop de monde sur cet itinéraire et donc des bouchons.
- la traversée du couloir du Goûter sans être tout le temps dangereuse et quand même à risques.

Il s'agit d'un itinéraire pour alpinistes, et même si le Mont Blanc est dit facile il ne devrait pas y avoir d'autres personnes que des alpinistes entraînés.

 

 


A voir également
 

Mont Blanc

Aiguille du Belvédère

Le Brévent


Refuge de l'Aiguille du Goûter


Via corda des Rochers des Mottets


Gorges de la Diosaz


Lac Blanc

 

 

Refuge visité du lundi 12 au mardi 13 septembre 2016, avec Daniel

Publicité google

 
 
 
 
 
 
Accueil Randonnée   Recherche
 

Auteur: