Mise à jour le samedi 21 janvier 2017

 
       
Accueil Randonnée   Recherche

Säntis   2502 m
Girenspitz
Tierwies

 
Station / village Schwägalp
 
Parking http://maps.google.ch
 
Carte interactive http://map.geo.admin.ch
Carte de l'itinéraire http://map.geo.admin.ch
 
Dénivellation ~▲ / ▼   1150 m
Cotation T4
Temps total effectué 3 h 30
Rythme choisi  
 
wikipedia www.camptocamp.org    
 
Sommet visité en traversée allé et retour le 3 juillet 2011
 


De passage à Urnäsch, je n'ai qu'une journée à disposition pour effectuer une première visite dans ce massif de l'Alpstein.

Comme cette région est un peu éloignée de mon domicile, je me suis fixé un parcours ambitieux qui pourrait me permettre de visiter quatre sommets, mais surtout d'emprunter trois sentiers sécurisés pas piqués des verts.

Pour une meilleure indexation et ne pas créer de surcharge, j'ai choisi de publier cette journée sur trois pages.

- Säntis via Tierwies , il s'agit de cette page.

- Säntis via Lisengrat

- Altmann


Le point de départ de cette rando est facile à trouver, c'est le parking du télé du Säntis.
 

 

Le parking version google 2014
Coordonnées GPS du parking:
47.255954 , 9.319044  ou  47°15'25.4"N  ,  9°19'14.3"E

http://maps.google.ch

De Schwägalp au Säntis.
Temps effectué:         2 heures
Dénivellation:     + 1150 mètres

http://map.geo.admin.ch

Tout y est, même la fanfare qui va me c.... les oreilles jusqu'au refuge de Tierwies.
Désolé, je préfère entendre les cloches des vaches quand je suis dans les pâturages.

 
Le tracé du sentier est subtile, en tout cas impossible de le deviner du départ.
 
Tracé en blanc tiré du site   https://saentisbahn.ch
www.saentisbahn.ch

Le panneau du télé est bien documenté, mais pour y comprendre quelque chose il faudrait se préparer un peu mieux que moi. La direction du Sântis est indiquée, alors c'est ok.  :-)
Version agrandie.

 
Départ dans les pâturages.
 
Les biquettes voient passer tellement de monde qu'elles ne bougent plus
 

Je vais rencontrer beaucoup de randonneurs dans cette grimpée au sommet, il faut dire que cet itinéraire le mérite.

 
Déjà beaucoup de monde au parking.
 

Un télé et une météo moyenne, tout pour ne pas monter à pied.
Et bien non, la version télé est planifiée au lendemain pour la journée familiale.

 
J'essaye de comprendre la suite mais . . .
 

Il faut vraiment être au pied de la falaise pour comprendre qu'un subtile crochet à gauche permet de découvrir la suite.

 
Le sentier est raide mais confortable.
 

 

 
La progression est possible à quatre pattes, mais pas indispensable.
Les bâtons aident bien mais curieusement peu de randonneurs les utilisent ce jour.
 

Certain tronçons ont été particulièrement bien sécurisés.
Dommage que l'équipement en place soit hétérogène, surtout quand c'est la fin qui est moins bien.

 
http://fr.wikipedia.org
Lis martagon
 
 
 
 
 
 

Je suis surpris de trouver encore des gentianes, car lors de mes dernières balade en Haute Savoie elles étaient presque toutes fanées.

 
Le sentier longe le bas de la falaise.
 
 
 
Version d'en haut.
 
Ensuite ça repart par des zags droit en haut.
 
 
 
Et le resto de Tierweis est en vue.
 
Encore un passage sécurisé.
 
Et juste avant le resto un petit câble
 
 
 
Vu comme ceci ça parait moins facile, mais ça va.
Berggasthaus Tierweis
Le voici ce resto.   www.tierwies.ch
Berggasthaus Tierweis
 
 

Comme indiqué précédemment, ma préparation du parcours n'était pas le top, alors quand j'ai lu qu'il restait 1h40, j'ai boudé une seconde.
Version agrandie.

 
Vu du dessus, l'emplacement de ce Berggasthaus Tierweis est vraiment chouette.
                                                                     Grenzschopf                     Berggasthaus Tierweis
Je continue avec des marches et des câbles.
 
Le sentier au sud direction Wildhaus a l'air de bien slalomer dans les lapiaz, il doit être bien sympa.
 
Du Lapiaz, du pierrier, de la falaise, mais alors par où passe t'on?
 
Le sentier est subtilement tracé entre les dalles.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Voici le fameux coup du névé dans les creux de lapiaz, sans traces ce serait exclu que je passe dessus.
 
 
 
Malgré l'impression laissée par cette photo, le sentier est très bien tracé.
 

J'arrive au petit col entre le Girenspitz et le Säntis.
Sur son versant est un itinéraire balisé descend sur le Blau Schnee.

 

Et voilà la fissure finale qui permet d'atteindre l'arrivée du télé.
La pente n'est pas mesurable sur la photo, mais je vous garanti que si le premier chute ce ne sera pas bon pour les suivants. A ne pas mettre sous toutes les semelles.

 
Beaucoup de monde ce matin, mais au retour en fin d'après-midi je serai seul.
 
Cette quille me fait penser à la fusée de Tintin dans objectif lune.
 

Je désire entrer dans le tunnel sous le télé, mais avant j'effectue un dernier contrôle de tenue.
Suis-je adapté à l'area?
(ce n'est pas précisé si le message est pour ceux qui entrent ou qui sortent du tunnel)

 
Avec les lunettes de soleil sur le nez ce sera de l'extrême.
 

Je dois quand même aller au sommet, pour ce faire j'emprunte le sentier sécurisé pour touristes sortant du télé.

 
 
Säntis
Au nord-est.
 
Au nord.
 
 
Säntis
Direction Schwägalp au nord-ouest.
 
Direction ouest.
 
Au sud-ouest.
 
A sud.
 
Quand même 5 ou 6 étages cette arrivée de télé.
 

Les photos suivantes ont été prises lors de mon retour par le même chemin, cependant entre deux je suis allé à l'Altmann par la Lisengrat.
Les photos de ce parcours se trouvent dans les deux pages ci-dessous:
- Lisengrat
- Altmann

 
Le retour
Il est 17h35 et le panneau annonce 2h40, pas certain que la famille m'attendra pour le souper.
Heureusement je serai au bas du télé à 19h10 malgré l'ascension du Girenspitz au passage.
Version agrandie.
 
Du Säntis au Girenspitz
Temps effectué:              10 minutes
Dénivellation:     - 105 / + 51 mètres

Du Girenspitz à Schwägalp
Temps effectué:             1 heure 20
Dénivellation:             - 1096 mètres

http://map.geo.admin.ch

A la sortie du tunnel je vois mon dernier sommet du jour avant de redescendre à Schwägalp.
50 mètres de dénivellation pour une coche en plus, c'est le prix à payer.

Girenspitz
La fissure dans la dalle vue d'en haut et sans personne, chouette passage mais quand même engagé.
 
 
 
 
                             Girenspitz
Dans le versant est du petit col, un itinéraire balisé descend sur le Blau Schnee tout blanc.
 
Version agrandie.
 
La preuve de ma visite au sommet.
Girenspitz

Il s'agit de la chaîne montagneuse bien visible d'Appenzell, elle m'avait donné envie de venir faire une visite au Säntis.
C'est au travers de ces montagnes que passe le Nasenlöcherweg, que je visais initialement.

Hüenerberg
La rayure noire presque verticale dans la dalle, c'est le passage. Impressionnant je trouve.
Säntis
A l'ouest, avec le sentier de Tierwies
 
Juste à côté du sentier, s'il ne reste plus de neige . . .
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Avec la lumière du soir, toujours aussi chouette.
Berggasthaus Tierweis
Balisage hétéroclite ou taggueur invétéré?
 
Aie, cette vue décourage mes cuisses.
 
Direction nord, la route de droite est celle de la Chammhaldenhütte.
 
 
 
www.tierwies.ch
Berggasthaus Tierweis
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Rappel:

Pour une meilleure indexation et ne pas créer de surcharge, j'ai choisi de publier cette journée sur trois pages.

- Säntis via Tierwies , il s'agit de cette page.

- Säntis via Lisengrat

- Altmann
 

 

Mon point de vue:

- Le parcours jusqu'au Berggasthaus Tierweis est sans problème malgré les quelques câbles qui pourraient inquiéter de prime abord, et il est pour tous les randonneurs capables de monter 750 mètres de dénivellation. D'ailleurs on y croise de tout.

- La fin entre le petit col et l'arrivée du télé n'est pas compliquée techniquement par bonne condition, mais elle est réservée aux randonneurs qui ont le pied sûr et qui n'ont pas le vertige. Cotation T4

- La société du télé a eu une idée géniale, elle a installé un arrêt intermédiaire au pylône. (pt 2236m) De ce fait à la montée et à la descente il est possible d'éviter la partie délicate de la rando.
Ce qui m'étonne c'est qu'ils n'en parlent pas sur leur site web alors que j'ai vu à plusieurs reprises la cabine s'arrêter le dimanche, et le lundi également quand j'étais en famille dans la cabine.

Ce Säntis est fantastique, il mérite une visite et tant pis si il y a beaucoup de monde.

 

Et pour finir  Tierwies  ou  Tierwis ?    et bien aucune idée, car on trouve les deux orthographes.

 

 


A voir également
 

Säntis
 

Altmann


 

 

Randonnée effectuée en solitaire le dimanche 3 juillet 2011

Publicité google

 
 
 
 
 
 
Accueil Randonnée   Recherche
 

Auteur: