Mise à jour le samedi 29 juillet 2017

 
       
Accueil Randonnée   Recherche

Ussers Barrhorn   3610 m
Inners Barrhorn
Schöllihorn
Schöllijoch

 
Station / village Turtmanntal
 
Parking http://maps.google.ch
 
Carte interactive

http://map.geo.admin.ch

Carte de l'itinéraire

http://map.geo.admin.ch

 
Dénivellation ~▲ / ▼  1342 m
Cotation T3
Temps total effectué 9 h 00
Rythme choisi Plutôt rapide
 
wikipedia.org www.camptocamp.org www.altituderando.com
http://zlr.ch Les_Alpes_8_2004.pdf
   
www.youtube.com www.youtube.com www.youtube.com www.youtube.com
       
Parcouru le mardi 21 juillet 2015, durant la canicule
 


Ce qui m'a attiré au départ dans cette randonnée c'est évidemment l'idée d'effectuer l'ascension du plus haut sommet "randonnable" de Suisse si je crois le site web
www.altituderando.com

Mais c'est aussi de visiter un vallon que je ne connais quasiment pas, une cabane où je ne suis jamais monté, et tout ça dans la journée.
L'idée d'ajouter au passage deux autres sommets me plait bien aussi, même si au départ on se demande toujours si on va y arriver dans un temps raisonnable.

Dans cette page vous trouverez les infos et images de l'ascension des trois sommets

Schöllihorn  ,  Inners Barrhorn  et  Ussers Barrhorn

ainsi que la montée au col Schöllijoch, lieu de passage pour rejoindre le Mattertal via la Topalihütte.


La montée à la cabane de Tourtemagne a fait l'objet d'une autre page web
 

 

Point de départ pour cette rando si vous l'effectuez en deux jours, la cabane de Tourtemagne.

Turtmannhütte

De la cabane à la bifurcation.

https://map.geo.admin.ch

Le sentier part horizontalement depuis la cabane, le but est d'aller au pied du couloir de Gässi

 

 
 
 

 

 

 

Le sentier à travers les pâturages c'est fini, place à la caillasse, et il y en aura pour un bon moment.

 

 

 

Même dans le pierrier le sentier est resté de très bonne qualité, contrairement à ma photo.

 

 
 
Je suis au pied du couloir, la sente grimpe très fortement en effectuant de nombreux lacets.

 

J'apprécie d'être le premier sur l'itinéraire, je ne vais pas me faire bombarder.

 

En gros le passage s'effectue dans le couloir jusqu'à ce qu'il devienne étroit, ensuite des câbles facilitent le franchissement de la dalle à droite.

 

 

 

 

 

 

 

Voici le passage câblé.
En bonne condition comme ce jour, les câbles servent uniquement pour l'équilibre si vous en avez envie, et en aucun cas ils sont nécessaires pour la progression.
C'est la raison pour laquelle j'ai osé la cotation T3

 

 

 

Je suis suivi . . .

 

 

 

 

                   Bishorn                                                         Stierberg

 

Les Diablons

 

 

 

 

En orange c'est la direction du Schöllijoch, en bleu celle de la cabane de Tracuit, et en jaune pour la Turtmannhütte.

 

Plus visible sur cette image prise au retour.

 

Le kilomètre de la moraine

 

Un nouveau passage inattendu dans l'herbe, j'imagine que mon sentier va passer près du gigantesque cairn bien visible à l'horizon.

 

 

 

 

 

Hallucination matinale, je vois un mille-feuilles au bord du sentier.

 

 

 

Je suis toujours à l'ombre heureusement, mais sur les hauteurs que c'est beau.

                                                                   Bishorn

 

                             Brunegghorn

 

l'avant sommet du Schöllihorn

Un peu écrasé vu sous cet angle, mais c'est le petit Barrhorn.

Inners Barrhorn

 

                                                                                                           Schöllijoch

Et voici l'interminable moraine qu'il s'agira de remonter sans rouspéter.

 

La différence de couleur était aussi incroyable sur place que sur cette image.

 

 

 

Un trou glaciaire et un lac, voici bien deux curiosités naturelles que je visiterais volontiers, mais trop loin de mon itinéraire.

 

 

                                                                                                                     Les Diablons

 

 

 

 

 

 

 

 

Je "profite" du soleil durant quelques minutes, mais quand même le retour de l'ombre jusqu'au col sera le bienvenu.

 

 

 

De loin il est encore difficile d'imaginer si le passage sous le col va être du style tranquille ou non, suspens donc.

 

 

 

 

 

 

 

Les premiers névés font leur apparition, mais ils ne dérangent pas vraiment.

 

 

 

Fin de la moraine, dorénavant le passage s'effectue judicieusement à travers des dalles.

 

La montée au Schöllijoch

 

 

 

 

 

Le balisage est réalisé à l'aide de peinture et cairns.

 

 

 

 

 

La traversée de cette dalle sèche est relativement agréable, mais dans un état mouillé ce doit être tout autre.

 

La montée de cette large fissure est également étonnante pour un sentier officiel, mais c'est divertissant.

 

 

 

Marre de l'ombre ? . . il suffit de lever les yeux.

Bishorn

 

 

Je commence à deviner le passage du sentier en dessous des coulées noires.

 

 

 

Voici le croisement entre l'itinéraire du col en orange et celui du retour en jaune.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Beaucoup de caillasse mais le sentier est toujours très bien marqué.

 

 

                            Diablon des Dames           Les Diablons

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Schöllijoch

 

 

 

 

 

 

 

 

Le piquet du col est bien visible, avec des randonneurs arrivés de la Topalihütte.

 

 

 

Sur ma gauche l'Ussers Barrhorn, mais avant j'ai encore du "travail"

Ussers Barrhorn

 

 

 

Inners Barrhorn

 

 

 

 

Il est 9h25, je suis au Schöllijoch.

 

Je m'éloigne de quelques mètres afin de rester encore quelques minutes dans le calme, c'est bavard un groupe de randonneur.

Schöllijoch

 

Schölligletscher

 

Les Diablerets

 

Wildhorn

 

Les Wildstrubel

 

Inners Barrhorn

 

Ussers Barrhorn

L'ascension du Schöllihorn
 

Malgré des dizaines de randonneurs ce jour je n'ai vu personne au Schöllihorn, néanmoins la sente est bien marquée.

 

 

 

 

 

Mauvaise lecture de carte de ma part mais ce sommet n'est pas le Schöllihorn, il s'agit de l'avant sommet.

 

Ce petit col n'a pas de nom sur la carte, seul son altitude est indiquée, 3392 m

 

La suite de ma rando sur les Barrhorn va être bien belle.

                                        Ussers Barrhorn                    Inners Barrhorn

Un petit rec en caillasse.

 

Un cairn me fait imaginer qu'il s'agit du sommet.

 

Et bien non, le sommet se situe au niveau du cairn tout au fond.

                                                                                   Schöllihorn                Brunegghorn

 

   Brunegghorn

 

                                                            Weisshorn           Bishorn

Encore eux, mais je profite car avec les montées de brume je ne suis pas certain de les apercevoir encore longtemps.

                                       Ussers Barrhorn                 Inners Barrhorn

 

                                                           Dirruhorn      Nadelhorn                          Dome

 

                                                                          Fletschhorn             Lagginhorn

 

                                                    Weisshorn                                    Bishorn

Un peu de distance pour atteindre le cairn, mais sans pente c'est plutôt un dessert.

 

 

 

Un petit névé à traverser, pas raide et pas totalement gelé, facile ce jour.

 

 

 

 

Schöllihorn

Le panorama, avec toujours les mêmes sommets dans les environs.

Brunegghorn

 

 

 

 

 

                                                    Dom                                                   Täschhorn

 

                                         Ussers Barrhorn          Inners Barrhorn

 

                                                     Weisshorn                                      Bishorn

Voyez-vous l'hélicoptère sur l'arête Est ?

Weisshorn

 

  Bishorn

L'arête Sud du Schöllihorn n'a pas l'air d'avoir une structure différente, un amas de caillasse.

 

Et pour terminer, la vidéo du panorama depuis le Schöllihorn.

 

Je retourne au Schöllijoch par le même chemin, le bout de névé puis le pierrier.

 

Pour le moment le sommet du Barrhorn est toujours sans nuage, mais les premières remontées de la vallée ont commencé.

 Ussers Barrhorn

 

 

 

 

Il y a beaucoup de variation de couleurs dans cette caillasse, malheureusement pas assez visible sur les photos.

 

 

 

 

 

Je suis de retour au col.

Schöllijoch

Le passage entre le Schölligletscher et le col est équipé de câbles

 

 

 

L'ascension de l'Inners Barrhorn

 

 

 

Toujours une sente bien marquée, en conditions sèches ça rigole.

 

 

 

La pente est quand même de plus en plus raide.

 

 

 

 

                     Brunegghorn                                                              Weisshorn
                                 Schöllihorn                                                                              Bishorn

Quand même 200 mètres de dénivelé cette belle pente.

 

 

 

 

 

C'est un peu l'ambiance volcan, un pied en avant, un demi en arrière à chaque pas.

 

La montée du suivant sera du même style.

 Ussers Barrhorn

 

 

 

 

 

                                                    Mont Rose                                              Brunegghorn

 

                                                        Dom              Täschhorn                  Alphubel

 

   Inners Barrhorn

Encordement obligatoire pour les balades sur l'Undere Stelligletscher

 

Le sommet principal est toujours hors nuage, je croise les doigts pour ça dure encore un peu.

L'Ussers Barrhorn

La vidéo du panorama de l'Inners Barrhorn.

 

L'ascension de l'Ussers Barrhorn

 

Il faut d'abord descendre au petit col sans nom entre les Barrhorn avant de se payer une nouvelle pente en caillasse de 120 mètres de dénivelé.

 

Pour les années sans neige, il y a un balisage rouge et blanc.

 

 

 

Après avoir visité les deux premiers sommets en solo, le retour à la civilisation va être brusque.

Ussers Barrhorn

 

 

Le petit col est atteint, un plat et hop dans la pente finale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La belle pente qui doit faire déprimer le randonneur fatigué.

 

 

 

Je suis suivi.

                                       Inners Barrhorn

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est 11h50 j'arrive au sommet, mais aie, beaucoup de monde.

 

Oups une tête.

 

Roooo, un sac.

 

Yes, j'ai réussi.

    Ussers Barrhorn

 

 

 

pt. 3592 m

 

                                                   Dent Blanche                                            Grand Cornier

 

                                                              Bishorn

Voici la réponse, oui depuis le barrage on voit le Barrhorn.

Turtmannsee

 

Stellihorn

 

Les Diablons

 

                                                                                                   Inners Barrhorn

 

                            Schöllihorn

Et voici la vidéo du panorama depuis l'Ussers Barrhorn.

 

Le retour direct

 

Jusqu'au petit col séparant les Barrhorn, il faut prendre la même trace qu'à la montée.

 

 

 

Juste avant le col, de multiples sentes coupent ce versant Ouest de l'Inners Barrhorn à différentes altitudes.
Comme la visibilité est bonne je choisi celle qui parait la meilleure, pas de remontée, pas de névés, et elle continue très bas.
Par grand brouillard je ne pense pas que j'aurai tenté de suivre une de ces traces, car il y en a trop.

 

Les névés ne sont pas dures mais quand même pas mous, alors je les évite au max.

 

 

Inners Barrhorn

 

 

Pente bien raide, sol de caillasse mou, c'est la sente idéale pour faire de l'avance si vos jambes et pieds sont entraînés.

 

De plus en plus mou et raide.

 

 

 

 

 

 

 

J'hésite un peu car il y a des traces qui continuent la grande traversée, puis d'autres qui descendent directement.

 

J'opte pour la version "droit en bas" , ce sera la bonne.

 

 

Bishorn

La pente est bien là, avec de la neige il faudrait vraiment qu'elle soit très molle pour oser descendre en se glissant.

 

Arrivé sur un replat, des cairns indiquent qu'il faut traverser sur la gauche.

 

Après une centaine de mètres je retrouve le chemin de montée.

 

Le retour à la cabane.
Il s'effectue par le sentier utilisé pour l'ascension.
En jaune, la descente  et  en rouge la montée

 

 

 

 

 

Les cairns poussent facilement sur cette itinéraire, bien agréable pour trouver le passage idéal à travers ces blocs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fin des dalles et gros blocs, un sentier sur la moraine c'est plus facile pour dérouler.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après cette grisaille il faut réhabituer les yeux à d'autres couleurs, bien ces gentianes.

 

 

 

 

 

 

 

De très beaux spécimens.

 

 

 

La dernière difficulté, le couloir du Gässi équipé de câbles dans sa partie supérieur.

 

 

 

 

Turtmanngletscher

 

 

Quelques mètres de dalle avant de rejoindre la sente bien raide zigzagant au centre du couloir.

 

 

 

 

 

Le passage câblé dans la dalle.

 

 

 

La source au pied du Gässi qui doit être quasiment permanente puisqu'elle est indiquée sur la carte.

 

La dernière diagonale avant la cabane.

 

Avec quelques pas en montée pour faire rouspéter le randonneur.

 

 

 

 

Tourtmannhütte

 

 

www.cas-prevotoise.ch

La cabane de Tourtemagne

 

Mon point de vue:

- Si ce qui vous attire dans cette randonnée c'est l'idée de gravir le plus haut sommet "randonnable" de Suisse, et bien il faut y aller quand les conditions sont favorables à la randonnée. Pas de glace, pas de neige dure ou peu, pas de conditions hivernales, etc . .

- Randonnée réalisable en 1 jour (1709 m de dénivelé) ou 2 jours. ( 618 m + 1091 m ), avec possibilité de rajouter 2 sommets. ( + 156 m pour Schöllihorn ) et ( + 95 m pour l'Inners Barrhorn )

- Le passage câblé est facile et peu vertigineux, les câbles sont là pour l'équilibre et non la progression ce qui m'a motivé pour donner la cotation T3.

- En cas de brouillard je ne tenterai pas la descente directe car il y a d'innombrables traces et il est impossible de savoir laquelle est la bonne. La trace fait un grand S pour éviter des barres de rocher.

- les pentes sommitales sont bien raides, si la neige est dure les crampons sont indispensables.

- La traversée Mattertal -> Tourtmanntal (ou vice-versa) via les cabanes Topalihütte et Turtmannhütte doit être magnifique à réaliser, mais dans ce cas il faut arriver à gérer les difficultés des transports publiques ce qui n'est pas une mince affaire.

 

 

 


A voir également
                                                                         
Cabane de Tourtemagne............................21 juillet 2015

 

 

Randonnée effectuée en solitaire le mardi 21 juillet 2015

Publicité google

 
 
 
 
 
 
Accueil Randonnée   Recherche
 

Auteur: