Mise à jour le mercredi 2 novembre 2016

 
       
Accueil Randonnée   Recherche

Le Catogne   2598 m
Le Bonhomme
Pointe des Chevrettes

 
Station / village Champex
 
Parking http://maps.google.ch
 
Carte interactive http://map.geo.admin.ch
Carte de l'itinéraire http://map.geo.admin.ch
 
Dénivellation ~▲ / ▼  1400/2300 m
Cotation T4 / T5
Temps total effectué 9 h 00
Rythme choisi Normal
 
wikipedia www.camptocamp.org    
  www.darksite.ch www.randonnee-pedestre.ch
       
Sommet visité le samedi 7 août 2010
 


Après consultation de la doc, mon choix d'itinéraire s'est porté sur la traversée Bonhomme -> Catogne avec départ depuis Champex et retour jusqu'à Martigny Croix où j'ai parqué la voiture.

Les transports publiques ne sont pas très matinaux pour m'amener à Champex, mais finalement moi non plus donc cela m'arrange.                    www.regionalps.ch

Petite anecdote pour commencer:
Sachant que depuis Orsière il part 3 bus, que les places des bus sont peintes sur le sol, et que sur la place "Ferret" un bus est étiqueté "Champex d'en bas", quelle est le bus qui va à Champex Lac ?

Cette question vous parait peut-être stupide, mais sans sortir la carte il n'est pas évident d'imaginer que Champex d'en bas se situe après Champex Lac.
La réponse du chauffeur était "très explicite": C'est comme au bord du lac Léman, il y a Nyon, Rolle et Morges.
Vous ne comprenez pas la réponse . . . et bien moi non plus.  (Histoire véridique)
 

 

Je débute ma balade à Champex Lac donc, par l'itinéraire ne passant pas par le Belvédère.

Le lac de Champex et le Val Ferret

Le sentier est bien marqué et très rapidement vous pouvez contempler le Val d'Arpette.

Le Val d'Arpette

J'aperçois les Ecandies, souvenir d'un camp J+S

                                     Pointe des Ecandies                Le Genepi

Au bout d'une heure vous apercevez de temps en temps le premier objectif, le Bonhomme.

Face S du Bonhomme

 
 

Avec ses eaux bien calme, le fond du lac est parfaitement visible.

Champex et son lac

De plus gros sommets sont maintenant visibles au sud-est.

Mont Vélan

 

Grand Combin

Et voici le replat dit du Fratsay, pas de quoi se reposer en marchant à plat il fait 20 x 10 m

 

Depuis le panneau c'est droit en haut pour rejoindre la crête que je suivrai sur la gauche après un petit crochet au Bonhomme.

 

En montant en direction de la crête j'entends des cloches, étrange car je ne vois pas de bêtes.

Les magnifiques doigts rocheux du Bonhomme

Et voici le cairn du sommet.

Le Bonhomme

La suite de la balade c'est direction nord, en suivant plus ou moins la crête.

L'arête en direction de la Pointe des Chevrettes

Le paysage est maintenant disponible jusqu'aux Alpes Bernoises.

Sembrancher, Verbier et la Pierre Avoi

 

Le Val d'Entremont

 

   Pigne d'Arolla     Mont-Blanc de Cheilon                                                     la Ruinette

La croix du Bonhomme a été judicieusement placée afin qu'elle soit visible du bord du lac, elle n'est donc pas au sommet.

Champex

Coup d'oeil sur le massif du Mont Blanc.

                                        La Breya

Encore un doigt.

 

Pour le moment pas de stress ce n'est qu'une crête herbeuse et le terrain est sec.

Le Bonhomme

En contournant une tour c'est le sursaut, mais pas que pour moi.
Je n'étais pas entrain de délirer il y a bel et bien des montons, et sur la suite de l'itinéraire je vais en croiser des dizaines, mais heureusement sans Patous.

 

Rapidement j'arrive sur le premier passage indiqué comme "délicat", la traversée sur la droite de la "vire herbeuse" pour éviter la tour rocheuse du point 2527.
Soyons clair, par terrain sec il n'y a pas de quoi vous ralentir.

La Tour Rocheuse du point 2527

Et ça continue avec toujours la même impression, de loin oups ça passe où?, et de près vous pouvez passer partout et surtout contourner tous les passages plus raides.

Pointe des Chevrettes

Pour voir les animaux c'est facile, à droite ce sont les montons et à gauche les bouquetins.

 

Quand même un peu trouillard.

 

Et voici le second passage stressant selon le topo, la descente dans une brèche.
La rampe gazonnée très raide ou le passage le plus simple une vire souvent parcourue par les animaux au vu des traces.  (Pas visible sur la photo, mais serait en bas à gauche)

 

La suite, toujours un mélange de cailloux et d'herbe.

Le Catogne

A gauche les cornus.

 

 

 
 
La Pointe des Chevrettes

 

Pierre Avoi

Toujours à gauche et toujours aussi peureux.

 

Et voici la dernière descente, l'arête nord de la Pointe des Chevrettes, probablement le passage le plus difficile.

Pointe des Chevrettes

L'arrivée au sommet est un peu décevante, il y a déjà beaucoup de monde.

Le Catogne

Enfin la vue inversée attendue depuis si longtemps, la vallée du Rhône de Martigny au lac Léman.

 

Un tour d'horizon permet de constater qu'il a neigé vraiment très bas " 2300 m" les jours précédents.  Le 15 juillet de cette année je suis arrivé au sommet de la Haute Cime sans neige.

Dents du Midi

Par contre le 24 juillet il y avait autant de neige au Buet.

Mont Buet

 

Aiguille du Tour

 

                                        Aiguilles d'Argentière                                 Aiguille du Chardonnet

Pas réussi à photographier le sommet sans personne.

La croix du sommet

C'est parti pour la descente.
Un sentier est bien tracé mais il est aussi possible de suivre le fil de l'arête.

L'arête NO

Tout en bas l'alpage de Catogne est bien visible, c'est par là que je vais passer.

Sembrancher et l'alpage de Catogne

Un dernier coup d'œil sur la croix du sommet.

 

Au point 2402 l'itinéraire balisé part à gauche, mais pour moi il est préférable de continuer tout droit sur l'arête jusqu'au point 2204 où je vais retrouverez le sentier pour continuer sur Catogne alpage.

Le point 2402 de l'arête NO

 

La suite de l'arête NO après le point 2402

 

 

 

La face N du Catogne

 

 

 

 

 

 

"Plus que" 2h30 jusqu'à Bovernier par un sentier qualifié par François Labande d'impraticable ou difficile à suivre, on verra.

Le panneau de l'alpage de Catogne

Le dernier coup d'oeil sur l'arête depuis l'alpage de Catogne, vraiment très herbeux depuis là.

 

Esthétique cette tour ... heuuu je voulais dire cette dent.

La Dent

Les bûcherons ont bien décoré l'itinéraire avec des sculptures sur tronc.

La copie

Pour info c'est un photo à polémique.
Si comme moi vous ne cueillez pas le champion après l'avoir photographié, ne le montrez surtout pas à la cuisinière cheffe.  ;-)

L'original

Comme le sentier est en pleine forêt, il faut bien trouver qqc à photographier n'est-ce pas?

 

Et dans une trouée le souvenir du samedi précédent.

Grand Chavalard

Donc je résume, d'abord sentier en traversée avec quelques remontées désagréables parce qu'on a les jambes fatiguées, puis des tronçons raides et zizagant en forêt à travers blocs et falaises.

 

Où est le problème?
Des centaines de sapins ont été déracinés ou tronçonnés sur de nombreuses zones du sentier. Normalement le passage a été clairement re-balisé, mais je dois admettre qu'à un endroit je l'ai cherché pendant 15 minutes. Plusieurs sentent partaient dans différentes directions et aucune n'étaient clairement marquées à la peinture.

 

 

 

 

 

Et voilà Bovernier où vous pouvez retrouver le train.
Pour les motivés je conseille le sentier de la rive droite jusqu'à Martigny Croix, et si vous n'êtes pas achevé il fini par un parcours Vita.

Bovernier et la Dranse
 

Randonnée effectuée en solitaire le samedi 7 août 2010

Publicité google

 
 
 
 
 
 
Accueil Randonnée   Recherche
 

Auteur: