Mise à jour le vendredi 25 novembre 2016

 
       
Accueil Randonnée   Recherche

Le Tour des Dents Blanches     1ère partie

 
Station / village Champéry
 
Parking http://maps.google.ch
 
Carte interactive http://map.geo.admin.ch
Carte de l'itinéraire http://map.geo.admin.ch
 
Dénivellation ~▲ / ▼   2300 m
Cotation T4
Temps total effectué 11 h 15
Rythme choisi  
 
wikipedia www.tour-dentsblanches.com www.camptocamp.org
www.transpiree.ch www.myswitzerland.com http://vins2nis.over-blog.com
       
Parcours réalisé le dimanche 21 août 2011
 


En cherchant sur le web une idée de parcours pour ce tour je suis d'abord déçu. Un site web existe www.tour-dentsblanches.com mais sans aucun doute le but est de faire passer les randonneurs dans les cabanes. Ce n'est pas un reproche, mais ce que je désire c'est le faire en un jour.

Une autre fois je découvre le passage du "Pas de la Bide" avec sa magnifique écaille, mais rien sur la possibilité de relier le col de Bossetan avec le Lac de Vogealle.

Finalement c'est le livre du CAS "Du Col des Montets au Lac Léman" qui me donne la solution, il faut passer par le  "Col du Pas au Taureau".

Afin de permettre une consultation plus aisée et une meilleure indexation, j'ai choisi de documenter cette journée sur deux pages web.
 

Première partie:      De Barme à la Tête de Pérua en passant par le Pas de la Bide, le col de Bossetan , la Tête de Bossetan, le col du Pas au Taureau, le Vallon de la Vogealle, et la Dent de Barme.


Deuxième partie:      De la
Tête de
Pérua à Barme en passant par le col du Sagerou, la Tête des Ottans, le col des Ottans, le Pas d'Encel, Bonavau, et le Signal de Bonavau


Vous êtes sur la page de la première partie, de Barme à la Tête de Pérua.

 

 


Mon itinéraire est défini, place à l'action.
Je pars de la maison à 05h30 et il fait déjà 21 degrés. Ai-je vraiment choisi le bon jour ?
D'un autre côté la météo annoncée est vraiment très stable, alors go.
 

 
Le parking version google 2014
Coordonnées GPS du parking: 46.149413 , 6.831299
http://maps.google.ch

De Barme au col de Bossetan en passant par Luibronne, le col de Bossetanet la Tête de Bossetan.
Temps effectué:                    2 heures 25
Dénivellation:           + 912 / - 116 mètres

http://map.geo.admin.ch

Parquer à Barme un dimanche d'été de grand beau temps c'est le calvaire, mais à 7h00 le matin pas de difficulté si ce n'est celle de ne pas réveiller les campeurs.

 
Mon itinéraire est balisé, direction le col de Bossetan.
Version agrandie.
 

Je commence par une route d'alpage, ce n'st pas très excitant mais cela me permet de me réveiller gentiment.

 

Une photo prise au même instant mais en direction du soleil levant, mon vieux Canon gère encore assez bien.

 
Je sais que le col que je convoite est en haut à gauche, mais où?
 
A ma gauche les Dents Blanches.
 
 
 

Les grands zags de cette route ne me font pas particulièrement plaisir, mais comme je n'ai pas la forme pour le moment ils me conviennent bien.

 

Un chamois traverse le chemin juste devant moi, ce sera malheureusement la seule bête sauvage qui se montrera durant mon tour.

 
Le passage du Pas de la Bide doit être visible, mais je ne le devine pas.
 

Luibronne, changement de direction et fin du parcours sur route.
Le soleil me rejoint je sors la crème solaire. :-)
Version agrandie.

 

Sur le moment toujours pas d'idée, mais en agrandissant la photo tout est clair.
Le passage de l'écaille du Pas de la Bide n'était pas indispensable mais il est esthétique.
Merci au concepteur du sentier.

 
 
 
A gauche et à droite, quelques belles pointes.
 
 
Luibronne
Voici le premier passage chaîné, vraiment gentil avec le randonneur l'OT.
 

Regarder les Dents du Midi depuis son versant Ouest ce n'est pas courant pour moi.

 
Le sentier va passer au raz de la falaise.
 
Un des passages chaînés, équipement vraiment impeccable.
 
Et avec du matériel neuf.
 
 
 
Et voici l'écaille, je me rappelle certaine description disant qu'il fallait ôter le sac pour passer.
 
Mais ce passage n'est pas celui obligatoire de l'écaille, et il s'évite facilement par l'extérieur.
 

Maintenant le vrai, je l'ai passé facilement sac au dos mais comme il penche de côté il faut s'appuyer avec un bras.

 
Vu d'un peu plus loin avec le sentier chaîné pour l'atteindre.
 
Suite par une jolie combe, le col ne se situe pas au niveau des rochers blancs, il est derrière.
 
La pente est raide le sentier zig-zag dans la caillasse.
 

Cette fois mon Canon gère moins bien le blanc de la roche et le contre-jour.

 
 
 
Quelques pas d'escalade seront presque nécessaire pour le mur final.
 
Après le mur final, ce n'est pas la fin.  :-( 
Pour le col il faut encore franchir cet imbroglio de bosses et creux.
 
Et des creux il y en a des sympathiques où on ne voit pas le fond.
 

Le col de Bossetan est visible maintenant ainsi que la suite de ma journée, le col du Pas au Taureau à gauche de la Corne au Taureau.

           Col du Pas au Taureau        Corne au Taureau
Voici le panneau du col version Suisse.
Version agrandie.
 
Et au loin, la Tête de Bossetan, un aller et retour me semble nécessaire pour ajouter une coche.
 

A gauche de ce Vallon ce sont les Dents d'Odda, quand au nom du Vallon je n'ai rien trouvé sur la carte IGN.

 

Si j'interprète volontairement mal cette invitation j'en conclu que le passage est dangereux pour les chiens. :-)

 
 
 
Vu d'ici c'est un joli sommet bien arrondi.
La Tête de Bossetan  2405 m  ( CH )   ou   la Tête de Bostan  2406 m  ( F )
Celui-ci est plus limpide, on n'aime pas les chiens ici à cause des moutons.
 

Au nord tout en bas les célèbres cols de Bretolet et Cou, célèbres comme zones de captures des oiseaux migrateurs.   www.green-valais.ch

 
 
 
De près le sommet n'est pas franchement pointu.
Pas de panneau en 2011 contrairement à 2014.
http://map.geo.admin.ch
 
 

Retour au Col de Bossetan par le même itinéraire.

L'éclairage n'est pas encore favorable à l'observation du col du Pas au Taureau, mais il me reste encore l'approche pour améliorer tout ceci.

 
A l'est le sentier parcouru en aller-retour.
 
Voici l'explication des panneaux anti-chiens, il y a des moutons et aussi des gouffres.
 
 
Col du Pas au Taureau

Du col de Bossetan à la Tête de Perua, en passant par le col du Pas au Taureau et la Dent de Barme.
Temps effectué:                     4 heures
Dénivellation:      + 847 / - 845 mètres

http://map.geo.admin.ch
Voici le panneau du col version Française, j'admets qu'il est mieux documenté.
Ce col a changé de nom en passant la frontière, ce n'est plus le col de Bossetan mais le col de Bostan.
Version agrandie.

En 2014 je découvre que ce panneau donne une indication supplémentaire sur l'autre face.
http://map.geo.admin.ch

Le sentier n'est pas facile à trouver dans cette première partie car de multiples chemins ont été créés par les moutons. Par temps de brouillard ce ne serait pas évident si il s'agit de votre premier passage.

 
Bien sûr quelques trous me divertissent.
 
Celui-ci il ne faut pas tomber dedans.
 

Je crois voir le fond, mais le caillou que j'ai lancé a mis pas mal de temps avant d'arrêter de bouger.

 
Voici un joli balisage inattendu.
Je pensais effectuer la traversée sous le col beaucoup plus haut.
 
 
 
Le sentier zagant et les nombreux randonneurs sont maintenant tout proches.
 

Je suis dans l'axe du col, je me réjoui de monter cette belle et bien raide pente.

 

J'ai de la chance un randonneur me précède et me motive à essayer de le rattraper sans me mettre dans le rouge.

 
Il a déjà atteint les chaînes et câbles.
 

Voici le passage équipé.
Pour les nostalgiques la chaîne, pour les jeunes le câble avec broches en queue de cochon. :-)

 

 

 
 
 
Quelques mètres encore après les câbles et chaînes, perdu, il arrive avant moi.
 

Et c'est le col.
Selon le livre du CAS et le panneau du col de Bostan ce passage s'appelle le "col du Pas au Taureau" et son altitude est de 2556 m.
Libre à chacun de croire qui il veut.  :-)
Version agrandie.

http://map.geo.admin.ch

Dernier coup d'oeil en direction de la Suisse.

 

Un peu plus bas au sud-est, le Lac de la Vogealle

Lac de la Vogealle

Le sentier va partir à droite en direction du Pas au Taureau, mais je découvre un trace droit en bas qui va m'éviter une petite remontée inutile, je collectionne les sommets pas les cols.  ;-)

 

Je découvre l'objectif suivant que je m'étais fixé, la Dent de Barme.
Ce supplément n'est pas obligatoire pour ceux qui se sont fixé comme objectif le tour des Dents Blanches.
Pour être honnête lorsque j'ai vu la combe à remonter et la pente finale je me suis dit oups, un peu raide.

Dent de Barme

Voici une photo du flanc sud du col du Pas au Taureau.
Pour mieux évaluer la distance et la pente il faut savoir que les points noirs à raz l'herbe, ce sont des randonneurs.

Col du Pas au Taureau
 
Les Dents Blanches
Je suis un peu plus bas et j'essaye d'analyser mon parcours futur, pas facile.
Dent de Barme

Voilà la "gueule" du sentier officiel du Pas au Taureau, il vaut mieux apprécier les sentes raides en terrain caillouteux.

 
Sur ma gauche un autre passage possible entre le col de Bossetan et le Lac de la Vogealle.
D'après le guide CAS la cotation est T4 pour les deux côtés malgré la pierraille croulante.
Golette de l'Oule
Vu d'en bas, la sente parcourue.
 
J'effectue maintenant une longue traversée en direction de la Dent de Barme.
Le Lac de la Vogealle
A mesure que j'approche j'essaye de définir mon itinéraire, toujours pas facile.
 

Sur la gauche de très pentus couloirs de pierraille.

 
 
Le col du Pas au Taureau
Joli petit lac.
Etonnant sur la carte Suisse il existe, mais pas sur la carte IGN.
http://map.geo.admin.ch
Voici une autre curiosité géologique, le col du Trou.
Selon le guide CAS:
Le versant nord depuis Barme:                            4 heures cotation PD
Le versant sud depuis le refuge de la Vogealle:   2h50 cotation AD-  avec un passage de 3a
Le col du Trou
 
 

Ma seule motivation maintenant que j'ai décidé de remonter cette combe, c'est de trouver le passage idéal.

 
Mon choix a été de remonter à la limite du changement de couleur.
 
 
 

 

 

Cette combe n'est qu'un immense tas de cailloux.
Des zones sont compactes et dures et il est possible d'y marcher facilement, d'autres s'écroulent à chaque pas.

 

La pente devient de plus en plus raide, impossible de continuer tout droit.
Je traverse à droite dans le but d'arriver au pied de la petite falaise, car au pied des falaises il y a toujours un replat.

 
Quand je me retourne le chemin parcouru est déjà conséquent.
 
Je commence à "dominer" les dents à ma gauche, la Dent de Barme est bien la plus haute.
 

Je suis au pied de la falaise et effectivement un semblant de replat est plus agréable pour ma progression.

 

Je devine maintenant l'arête finale, j'espère qu'il sera possible de la suivre sans une escalade périlleuse.

 
Et voici l'arête terminale, raide, caillouteuse, mais sans soucis.
 
Et le sommet sans croix et sans cairn.
Dent de Barme

Voici le tour d'horizon:
- A l'ouest, les Dents Blanches

Dent du Signal
- A l'ouest toujours et tout près, la Corne à Tournier
Corne à Tournier
- Au nord, le domaine skiable des portes du Soleil avec la Pointe des Mossettes, la Pointe de l'Au, etc.
 
- Au nord-est en bas, Champéry
 
- Au nord-est, les Dents du Midi avec la Haute Cime au premier plan.
 
- A l'est, l'Eglise, le Dôme, la Tour Sallière et le Mont Ruan
 
- Au sud-est, le Mont Sageron
 
- Au sud le Mont Blanc avec au premier plan le Buet.
 
- Au sud-ouest et au premier plan, la Pointe Rousse des Chambres.
 
- A l'ouest très pointue, la Corne au Taureau.
 
Maintenant je pense à la descente, et d'abord cette arête avec ses deux ressauts à escalader.
 

La suite n'est pas vraiment une arête, mais plutôt un dos d'âne à descendre jusqu'au col sans nom avant le Mont Sagerou.

 

Je vois maintenant la Tête de Pérua où je vais retrouver le sentier confortable du Tour des Dents Blanches.

 
 
 
Voici un joli sommet.
Avec un x sur la carte IGN, et sans sur celle de la Suisse.
Mont Sagerou
 
Les Dents du Midi
Je suis au col sans nom avant le Mont Sagerou.
 
La Dent de Barme est déjà bien loin.
Dent de Barme

Maintenant, droit en bas en suivant la combe en essayant de trouver le passage le moins raide et le plus stabilisé.

 
Les couleurs de la roche sont par moment féeriques.
 
Cailloux et cailloux devant, il faut aimer.
 
Et derrière c'est confirmé, c'est du cailloux.
 
Je vois maintenant un petit lac sans nom sur ma carte Suisse, le lac de Sageroux
Pointe Rousse des Chambres
Je regarde une dernière fois cette descente qui n'était pas la plus agréable qui existe.
 

Cette pointe au fond c'est la Corne au Taureau, et à sa droite le col du Pas au Taureau passé il y a quelques heures.

Le Lac de Sagerou
Encore une petite traversée et je serai au sentier.
 

Sauf erreur les baraquements que j'aperçois ci-dessous dans une échancrure sont ceux des Chalets de la Vogealle.

 
 
Tête de Pérua
 
 
 
 
Avec ou sans accent?
Avec sur carte IGN, sans sur carte Suisse.
Ce sommet est entièrement en France, j'utilise le nom Français.
Tête de Pérua
Version agrandie.
http://map.geo.admin.ch
 

Mon point de vue pour cette première partie:

Les deux kilomètres de route d'alpage de l'approche ne sont pas extrêmement intéressants, mais ils "passent" finalement assez vite.

Le sentier jusqu'au Pas de la Bide est en T4, mais il est tellement bien sécurisé avec des chaînes que cela ne devrait pas poser de problème avec un terrain sec.
En cas de pluie, avec une terre grasse, ce sentier est probablement beaucoup plus délicat.
Ce sentier n'est pas vertigineux, mais quand même en T4.

La traversée col de Bossetan-> Tête de Pérua est magnifique dans un paysage grandiose sans passer par la Dent de Barme.

La Dent de Barme est réservée aux randonneurs qui ont besoin d'espace avec la grande liberté, et qui ont l'expérience de la recherche d'itinéraire en montagne.
Les pentes dans les pierriers sont par moment très raides et il est nécessaire qu'elles soient en bonnes conditions.
Il est indispensable d'avoir de bonnes conditions de visibilité si on n'utilise pas de GPS, car il n'y a aucune trace et aucun balisage pendant plusieurs heures.
Le parcours n'est pas vertigineux, mais il est quand même possible de faire des chutes.

Sur le web je n'ai trouvé aucun article en été mais plusieurs en hiver, à vous de conclure ce que cela veut dire.

 

 

Rappel

Afin de permettre une consultation plus aisée et une meilleure indexation, j'ai choisi de documenter cette journée sur deux pages web.
 

Première partie:      De Barme à la Tête de Pérua en passant par le Pas de la Bide, le col de Bossetan , la Tête de Bossetan, le col du Pas au Taureau, le Vallon de la Vogealle, et la Dent de Barme.


Deuxième partie:      De la
Tête de Pérua à Barme en passant par le col du Sagerou, la Tête des Ottans, le col des Ottans, le Pas d'Encel, Bonavau, et le Signal de Bonavau


Vous êtes sur la page de la première partie, de Barme à la Tête de Pérua.


 

 


A voir également
 

Le Tour des Dents Blanches
 

Dents Blanches Occidentales
 

Pointe de Bellegarde
 

Haute Cime

 

 

Randonnée effectuée en solitaire le dimanche 21 août 2011

Publicité google

 
 
 
 
 
 
Accueil Randonnée   Recherche
 

Auteur: