Mise à jour le vendredi 17 juin 2016

 
       
Accueil Randonnée   Recherche

Le Grammont   2172 m
Pointe de la Chamény
Pas de Lovenex

 
Station / village St-Gingolph
 
Parking http://maps.google.ch
 
Carte interactive http://map.geo.admin.ch
Carte de l'itinéraire http://map.geo.admin.ch
 
Dénivellation ~▲ / ▼   2149 m
Cotation T4
Temps total effectué 10 h 00
Rythme choisi  
 
wikipedia www.camptocamp.org www.skipass.com www.darksite.ch
       
Sommet visité le dimanche 4 juillet 2010
 


Je dois me lever tôt car le fiston part avec sa classe à l'Europa Park, et en plus la météo s'annonce pas mal excepté les traditionnels orages de fin de journée. Idéal donc pour une belle journée de randonnée, alors j'ai choisi le Grammont que je désire visiter une fois depuis le bord du lac.

En passant à Lausanne il pleut, et vers Vevey je constate que tous les sommets sont dans les nuages.
Je sens que l'on cherche à me démotiver mais cela ne marche pas maintenant que j'ai fait l'effort, me lever tôt.

A St-Gingolph je trouve un parking gratuit à 100 mètres en dessus de la gare, c'est l'idéal, et c'est parti.
 

 
Le parking version google.
Coordonnées GPS du parking:    46.391649  ,  6.804111

www.google.ch/maps

De St-Gingolph à la Frête.
Surprise, quelques mètres en dessus du parking des panneaux indiquent l'itinéraire.
Ce sera 1h30 par un large chemin puis par un sentier raide zigzagant dans la forêt, ce que je vais bien apprécier car il fait vraiment très chaud.

 

 

Le vallon de la Morge

De la Frête à la Chaumény

 

Le sentier après la Frête n'est pas trop pénible car il traverse à flanc de coteau le versant nord du Grammont, mais avec le panneau ci-dessous cela devient stressant.     www.protectiondestroupeaux.ch
Version agrandie.

 

Le sentier traverse plusieurs couloirs, certains sont étroits et très raides.

 

D'autres sont plus larges mais tout aussi raides, impossible en tout cas d'imaginer les parcourir à pied.

 

 

Le couloir de Chaumény donne même des sueurs froides à la commune.
Version agrandie.

 

Article sur l'avalanche du 23 mars 1886.  http://mymontreux.ch
Vidéo sur l'avalanche du 13 mars 2016.   www.20min.ch   ou   www.youtube.com

 

Et voici le câble de mesures.

Le Léman

Après les divertissements proposés par ces couloirs, j'arrive au chalet ruiné de la Chaumény.
Pour le moment toujours pas de moutons et de Patous, le suspens est total.

La Chaumény

De la Chaumény au Grammont.

 

Jusqu'au chalet le sentier était bien marqué et entretenu, mais pour la suite je commence à comprendre les remarques du topo du CAS: Déconseillé, long, monotone et raide.

Directement après le chalet c'était plutôt orties, broussailles et pas de sentier.
Comme il a beaucoup plu la nuit précédente et que la végétation n'a pas eu le temps de sécher, je suis mouillé jusqu'à la taille, ça c'est l'aventure.

Les 700 derniers mètres du haut du couloir de la Chaumény

Heureusement la végétation est intéressante.
Il y a beaucoup de Lis Martagon toujours protégés dans les Alpes.

Le Lis Martagon

Mais il y a d'autres objets moins bucoliques.
Quand je pense aux longues minutes où j'ai marché sans voir sur quoi j'appuyais avec les pieds.

 

Et d'autres fleurs . . .

Anémone Pulsatille des alpes

Le haut de la combe est nettement plus agréable car moins raide et varié avec des zones rocheuses.
Et surtout il y a beaucoup de bouquetins.

Le Léman vu du haut du couloir

ça commence à sentir bon le Rodo.

Les rhododendrons

Et sur la droite le premier sommet de la journée, la Pointe de Chaumény.
Cela me permettra de rajouter un nom sur la liste et surtout d'être seul sur un sommet.

Pointe de la Chaumény

Sur la gauche, la Croix de la Lé.

Un sommet sans nom et La Croix de la Lé

Et encore plein de fleurs, si j'ai bien cherché il s'agit d'un Trolle.

Le Trolle d'Europe

Et deux cents mètres plus haut le Grammont.
Tiens, je n'avais jamais remarqué ces deux tours en dessous du sommet.

Le Grammont

La vue est fantastique, je vois mon point de départ tout en bas.

St-Gingolph

Et aussi le Bouveret avec l'embouchure du Rhône

Le Bouveret

La suite c'est "facile", il suffit de suivre l'arête.
Mais voilà, une tour barre le chemin et à son sommet un autochtone a décidé de me compliquer la tâche.

La tour vue du N

Au moins ce sera cool pour une photo.

 

Vue de l'autre coté c'est tout aussi raide, mais par où a t'il bien pu monter?

La tour vue du S et la pointe de la Chaumény

Le ciel s'est pas mal dégagé, mais des bancs de brume continuent à remonter les pentes donnant des airs de volcan au sommet voisin.

Un sommet sans nom et La Croix de la Lé

Je suis toujours encerclé par les bêtes à cornes, mais il y a plus désagréable que ça.

 

Maintenant je suis au Grammont.
Le calme a disparu, mais le paysage est grandiose malgré les restes de brumes.

Pour infos, je n'ai pas croisé de montons et de Patous se prenant pour des moutons.

Pointe de la Chaumény

Comme d'habitude beaucoup de mondes avec plein d'histoires à raconter n'ayant aucun point commun avec le lieu.

L'itinéraire classique

Tout autour plein de bosses à visiter, laquelle vais-je choisir en ayant comme but de ne pas me faire rincer.

Chambairy

Et là-bas les jumelles? et bien pas du tout c'est le Château d'Oche et la Dent d'Oche.

                                                Château d'Oche                   Dent d'Oche

Les voici les jumelles, mais une devant l'autre. Selon le topo du CAS elles s'appellent aussi les Sereux.

                                               Grande Jumelle
                                         Petite Jumelle

La descente du Grammont direction Taney, et le début de remontée aux Chalets de l'Oz.

 

Une autre photo des Jumelles avec une vue plus classique.

                                                                   Grande Jumelle                    Petite Jumelle

Pour la suite de la journée j'ai choisi de visiter la Grande Jumelle.
Il me faut donc presque redescendre à Taney, et bifurquer dès que possible à droite en direction du Pas de Lovenex.

Alamont

 

Le Lac de Tanay  et  le Tâche

Arrivé à la bifurcation près des anciens chalets de Loz je dois me rendre à l'évidence, l'orage approche. Est-ce raisonnable de grimper sur l'arête menant à la Grande Jumelle ?  Et bien non.

Les chalets de la Montagne de l'Oz

Des haut de Taney jusqu'au col de la Croix.

 

Un peu dépité par ce changement de temps rapide mais prévisible, je fais une crise de photos de fleurs.

 

Celles-ci je pensais les connaître, mais c'est le problème avec les sites spécialisés ils vous mettent le doute. Nous on l'appelait Grande Gentiane et cela m'allait bien.

Gentiane des Alpes

Et la même chose avec les Petites Gentianes, il y en a quatre sortes.  :-(

 

Pour renter je dois maintenant passer le Pas de Lovenex, juste pour m'embêter l'orage part ailleurs.

Pas de Lovenex

Et ensuite traverser en direction du Col de la Croix.

                                                          Petite Miette   Grande Miette           Col de la Croix

Maintenant je fais une crise photos de ce qui bouge.

 

Beaux poils, mais je vais éviter de la caresser.

 

Le tonnerre me rappelle que l'orage n'est pas parti si loin, il est juste en dessus de moi sur la Dent du Vélan.

Dent du Vélan

Et aussi sur le Mont Gardy.

Les contreforts du Mont Gardy

 

Le Pissenlit

 

La Soldanelle des Alpes

Bientôt j'aperçois le Lac de Lovenex.

Le Lac de Lovenex

Et en me retournant, le Pas de Lovenex d'où je viens.

Le Pas de Lovenex

L'itinéraire logique aurait été de passer par le sentier en face nord des Jumelles via le Creux de la Bras.

                                                                                                                  Le Grammont

Du col de la Croix à Novel.

 

Je continue avec la longue descente en direction de Novel.

 

La végétation est par endroit la même que dans le couloir de Chaumény, mais là il y a un sentier.

Le sentier ouest du Col de la Croix

J'approche fortement de la France, la frontière suit la rivière La Morge.

Dans le pâturage ci-dessous on me fait le coup du troupeau de vaches allaitantes.
Au début je n'avais pas compris pourquoi le panneau indicateur proposait un itinéraire moins direct que celui que j'avais repéré sur la carte. Evidemment, je suis remonté pour suivre les indications.
www.bul.ch   ou   ici si le lien est cassé.

La Palanche

Le Léman ne parait pas si éloigné, mais les 5 ou 6 km restants sont "casse pieds"

Le Léman depuis les hauts de Novel

De Novel au pont sur la Morge.

 

Retour au parking.

 

Plusieurs sentiers sont envisageables pour le retour sur Saint-Gingolph dont un nouveau tronçon pas sur les cartes. Je conseille la rive droite jusqu'à Frenay, puis la rive gauche jusqu'en bas.
Et si vous n'êtes pas fatigué, vous pouvez encore faire un parcours aventures et découvertes.
www.leman-forest.com

Et un dernier panneau indicateur
 


A voir également

Grande Jumelle

Chambairy    ou    Hautagrive

Mont Gardy

Le Grammont

Les Cornettes de Bise

 

 

Randonnée effectuée en solitaire le dimanche 4 juillet 2010

Publicité google

 
 
 
 
 
 
Accueil Randonnée   Recherche
 

Auteur: