Mise à jour le dimanche 23 octobre 2016

 
       
Accueil Randonnée   Recherche

Rinderhorn   3448 m
Daubensee

 
Station / village Leukerbad
 
Parking http://maps.google.ch
 
Carte interactive http://map.geo.admin.ch
Carte de l'itinéraire http://map.geo.admin.ch
 
Dénivellation ~▲ / ▼   1380 m
Cotation T3 / T4
Temps total effectué 7 h 00
Rythme choisi Entraîné
 
https://en.wikipedia.org www.camptocamp.org    
       
Sommet visité un jour de grand beau temps le mardi 23 août 2016
 


J'ai longtemps pensé que le Rinderhorn se visitait exclusivement en hiver, ou alors seulement par des randonneurs "sauvages" qui préféraient parcourir un "itinéraire impossible" plutôt que prendre le risque de croiser un bipède bavard. Et bien non, du coup me voici lancé dans le projet de cette ascension.

Attention quand même, la difficulté est clairement dépendante de la qualité de la neige des 300 derniers mètres de dénivellation.
Les baskets même avec crampons (oui j'en ai vu) ne sont pas adaptées pour ce type d'itinéraire, d'ailleurs ils ne le sont pour aucun.  ;-)
 

 
Le parking version google 2016.
Coordonnées GPS:    46.383742  ,  7.625000  ou 
46°23'01.5"N  ,  7°37'30.0"E

http://maps.google.ch

Pas d'image du parking du téléphérique pour une fois, mais une des câbles depuis la station aval.

 

 

Leukerbad

 

Gemmibahnen

Dès la sortie du télé je suis convaincu d'avoir choisi le bon jour pour mon voyage sur le Rinderhorn.
 
 

Mischabel

 

             Brunegghorn                                                  Bishorn   Weisshorn

 

 Zinalrothorn                      Obergabelhorn     Matterhorn           Pointe de Zinal        Dent Blanche

 

Wildstrubel

 

Grosstrubel

 

                                           Steghorn                                                                          Rote Totz

L'approche, de l'arrivée du téléphérique au départ du sentier du Rindersattel.

 

La contemplation c'est bien, mais place à l'action maintenant. 20 minutes de descente pour le Daubensee.
Version agrandie.

 

Ce chemin traversant de la Gemmi à Kandersteg est hyper classique, sa largeur est donc au rendez-vous.

 

Sur ma gauche un très joli sommet visitable en mode rando à pied, à ski, ou en tant que ferratiste.

Daubenhorn

Version agrandie.

 

 

 

 

 

 

    Daubensee                                Chli Rinderhorn                                   Rinderhorn

 

  Chli Rinderhorn                                                                                    Rinderhorn

 

Daubensee

Au loin des bêtes sauvages.  :-)

 

Le problème est que je suis sur leur chemin, et ils n'ont pas l'intention de se tirer comme de vrais moutons.

 

Mais où est le Patou pour mettre un peu d'ordre ?
Et bien il n'y en a pas malheureusement, un peu fade un troupeau de moutons sans gardien.  ;-)

 

Des moutons qui viennent vous renifler le pantalon ça n'arrive pas tous les jours.

 

Les ombres, lumières et reflets sur le lac sont incroyablement beaux, ça n'aide pas pour avancer dans cette rando.

 

Voici la bifurcation pour Alte Gemmi, une petite rando qui doit permettre de visiter un très beau point de vue vu l'emplacement sur les Plattenhörner

 

Photo non trafiquée des méandres du Lämmerendalu se jetant dans le Daubensee.

 

 

 

 

                                               Daubenhorn                                  Schwartzhorn

 

Schwartzhorn

 

    Rote Totz

Le reflet du même dans le Daubensee.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La photo ci-dessous a été retournée de 180°, il s'agit donc du reflet dans l'eau, pour les sceptiques voici l'original.

 

Bientôt fini de jouer avec les reflets, j'arrive au bout du lac.

 

Version agrandie.

 

Une petite dernière avec le Daubenhorn dans le Daubensee.

 

Version agrandie.

 

Depuis le lac il faut continuer le chemin sur une centaine de mètres avant la bifurcation non balisée pour le Rindersattel.

 

La montée au Rindersattel.

 

Le Rindersattel c'est ce col tout là-haut, autant ne pas le regarder avant d'avoir marcher un bon moment.

 

Dans le virage après une centaine de mètres une sente démarre à droite du chemin. Ce n'est pas la sente idéale, mais elle est au moins visible. La sente idéale se situe à sa gauche.

 

Suivre cette sente tant qu'on la devine.

 

 

 Chli Rinderhorn

 

 

 

Plattenhörner

Lorsque vous perdez la sente, viser le fond du vallon, plutôt sur la gauche.

 

 

 Chli Rinderhorn

 

 

Et puis en arrivant sur un replat, profiter des derniers mètres dans la verdure car la suite va être terriblement minérale comme j'aime.

Rindersattel

Et bien oui la suite s'annonce terrible, pour amateurs de cailloux.

 

 

                                           Felshore

 

                                                                Steghorn                 Grossstrubel

 

Schneehore

Les derniers mètres dans les chardons.

 

Alors il y aura un peu beaucoup de photos de ce cailloux, mais il faut dire qu'il est bien beau.

 Chli Rinderhorn

Voilà le menu pour la suite, du cailloux, du vrai.

 

Les cailloux sont petits, il y a des sentes, finalement c'est encore confortable.

 

 

 

 

 

Le divertissement est clairement à gauche avec cette falaise superbement sculptée.

 

La face ouest directe passe par ce ressaut, pas vraiment possible en condition estivale.

 

Dans le ressaut un peu de " job " pour l'équipe spéléo locale.

 

Pour moi du pierrier.

 

 

 

Construction en pile d'assiettes.

 

 

 

La pente se redresse fortement, la sente tente des zigzages.

 

Sur la gauche les tours sont de plus en plus belles.

 

Et plus le soleil me rattrape, mieux pour les photos quoique.

 

 

 

 

 

Je commence à distinguer la pente finale, ça va être une histoire avec les crampons j'imagine.

 

Alors la pente est toujours bien là, et la sente également. Il y a juste le moteur qui souffre.

 

Parfois il y a quelques mètres où il ne faut pas se louper, mais ils ne sont pas stressants.

 

Mais qui a bien pu avoir l'idée de placer le Rindersattel face au soleil ?

 

Et hop un zag.

 

Super final avant le col Rindersattel.

 

 

 

Je suis au Rindersattel, moment pour s'alimenter, s'hydrater, et photographier.

 Chli Rinderhorn

 

                                                                          Altels                     Balmhorn

 

                                                                                                                               Doldenhorn

 

                                                                                                                 Üssere Fisistock

 

Kandertal

 

 

 

Daubensee

 

                                                 Schneehore                               Chlis Schneehore

 

Wildstrubel

 

 

 

 Chli Rinderhorn

 

 

Du Rindersattel au sommet du Rinderhorn.

 

Suite dans la caillasse par une sente se situant pas très loin de l'arête.

 

 

 

Jamais compliquée, évitant quelques petits ressauts.

 

 

 

 

 

 

 

Ceux de gauche font bien envie.

         Altels                     Balmhorn

L'autre côté de l'arête est bien vertical.

 

Ce cairn que je visualise depuis trop longtemps semble enfin proche.

 

 

 

 

pt. 3235

 

 

 

 

J'arrive au petit col en dessous du pt. 3197

 

Le sommet n'est plus trop loin, mais il reste quand même 250 m de dénivelation.

 

Une trace se dirige vers l'arête rocheuse, je décide d'aller voir la chose.

 

Une fois sur l'arête je constate que c'est une très mauvaise idée. L'arête est très raide et composée de dalles inclinées recouvertes de caillasse.
A ne pas tenter, c'est beaucoup trop délicat.

 

L'itinéraire le plus logique est de descendre sur la droite par les névés pour éviter les dalles.

 

Ce passage et la suite ont  un niveau de difficulté qui dépend totalement de la qualité de la neige.
Dans mon cas la neige est dure, crampons obligatoires et nécessité de maîtriser le cramponnage.

 

La pente de neige sera présente jusqu'au sommet, l'inclinaison varie mais il y a des passages à 40° d'après ce qui se dit sur le web. En résumé il ne faut pas se louper.

 

Un randonneur est entrain de tergiverser sur l'arête caillouteuse, je reste donc bien à l'abri à raz la falaise.

 

C'est absolument superbe, mais avec la neige dure je reste très concentré.

 

Dans quelques courts passages la glace est présente 1 cm sous la neige, en faisant bien attention ce n'est pas un problème.

 

Que viser dans cette très belle pente ?

 

En skis ce serait grandiose, mais pas très long.

 

 

 

Je dessine un large arc de cercle dans ce beau névé, mais je suis incapable de situer le sommet.

 

Comme je ne suis pas un dahus, j'apprécie de changer le sens de la progression.

 

Et puis voila la pointe de droite que j'avais défini comme sommet ne l'est pas, mais il semble bien être doit en face.

 

Je me trouve dans un passage du type que je déteste, et encore plus au vu les événements de l'été.
La glace ou la corniche ?

 

Superbe final.

 

 

 

 

                    Balmhorn                                                                              Rinderhorn        Bietschhorn

 

 

C'est parti pour quelques images du panorama.

Trubelstock

 

                                                       Wildhorn 
                                         Schneehore                                 Chlis Schneehore

 

                                                         Wildstrubel

 

Kandertal

 

Üssere Fisitock

 

                                                 Altels                                Balmhorn

 

                                                          Aletschhorn

 

Bietschhorn

 

                              Torrenthorn                                                                                            Schafberg

 

                                                     Fletschhorn     Lagginhorn              Weissmeis

 

                                            Monte Leone

 

              Bishorn  Weishorn                     Zinalrothorn        Ober Gabelhorn Matterhorn  Pointe de Zinal

 

  Ober Gabelhorn  Matterhorn                           Pointe de Zinal                 Dent Blanche

 

Pigne d'Arolla           Mont Blanc de Cheilon   Aiguilles Rouges d'Arolla                   Grand Combin

 

Leukerbad

 

??

 

Tierhöri

 

??

 

??

 

 

 

 

Et pour finir la vidéo du panorama depuis le sommet du Rinderhorn.
 
Place aux photos du retour par le même itinéraire en commençant par un tout petit bout d'arête.
 
 

 

 

 

Un cailloux du même style que celui qu'on trouve sur les volcans, mais sans souffre.

 

 

 

 

 

 

 

Ne vous méprenez pas sur l'inclinaison, avec la neige dure une glissade n'est pas envisageable.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le point le plus bas de l'arête rocheuse.

 

Et après il faut remonter.  :-)

 

 

                               pt. 3197 m

 

                                                                                                                                        pt. 3197 m

Une dernière fois via une échancrure.

Bietschhorn

ET maintenant ce sera la caillasse quasiment jusqu'au bord du lac.

 

 

 

Eux aussi ils ont des plis.  :-)

 

Une photo d'un projet.

Zackengrat

Celui qu'on voit depuis très très bas.

 

 

 

 

 

 

Tierhöri

 

Wildstrubel

 

 

 

 Chli Rinderhorn

 

 

Arrivé au Rindersattel, il me reste à plonger dans le vallon.

 

Les souliers rigides sont particulièrement efficaces dans ce type de terrain, si les cuisses sont préparées.

 

 

 Chli Rinderhorn

 

 

 

 

Le bas de la face nord-ouest possède un beau ressaut, voilà pourquoi il est déconseillé de glisser dans la pente terminale.

 

 

 

Un névé a survécu au chaleur de juillet, autant en profiter.

 

 

 

 

 

 

 

Et puis la fin du pierrier arrive, j'apprécie quand même.

 

 

 

Le pâturage est bondé, mais ça roupille sec.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ah quand même ces pylônes n'arrangent pas le paysage.

 

La sente de descente rejoint le chemin une dizaine de mètres plus au nord, mais pour la montée elle est peu visible au départ.

 

Je traverse le terrain de golf.

 

 

 

 

 

Je suis au bout du lac, y a plus qu'à remonter au téléphérique.

 

Plus de reflets, mais toujours aussi beau.

 

 

 

La bifurcation pour le télécabine du lac.

 

On essaye de motiver le peuple.

 

C'est raté, je continue par le chemin du haut.

 

 

                                               Plattenhörner

 

Daubenhorn

D'où je viens.

 

 

 

 

 

Version agrandie.

 

 

 

 

Grosstrubel

 

 

 

 

Version agrandie.

 

 

 

 

 

 

 

Et me voici au télé, mes jambes apprécient.

 

Mais avant de rejoindre la voiture, une visite à la terrasse s'impose  http://gemmi.ch

 

Un canapé et tout ce qu'il faut pour la panachée, coooooool.

 

 

             Kleine Torrenthorn                                                   Torrenthorn

 

                                         Majinghorn

 

                                       Schafberg

 

Bishorn       Weisshorn

 

Grosstrubel

Et hop, le retour en télé.

Leukerbad

 

Mon point de vue:

Cet itinéraire est quand même assez long, mais comme le télé de la Gemmi fonctionne jusqu'à 18h00 c'est jouable dans la journée.

Pour apprécier il faut avoir la pêche car la majorité du parcours se situe dans de la caillasse parfois en terrain raide, ça use.

Comme indiqué précédemment la pente de neige peut passer de facile à redoutable selon sa dureté, alors attention si vous n'êtes pas entraîné au cramponnage.

Je déconseille fortement de prendre l'arête finale depuis le bas, alors que depuis le milieu cela se fait.
Si vous êtes lancé dans la pente de neige je ne vois pas la nécessité d'enlever les crampons pour retourner dans la caillasse.

Bref, une bien jolie randonnée à la limite de l'alpinisme, je la conseille.

 

 


A voir également


Rinderhorn

Schwarzhorn

Torrenthorn

Wildstrubel

 

Les échelles de Varen

Les échelles d'Albinen

Les gorges de la Dala

 

La via ferrata du Daubenhorn

La via aventure de la Gemmi

 

Gemmipass

Lämmerenhütte

 

 

Randonnée effectuée en solitaire le mardi 23 août 2016

Publicité google

 
 
 
 
 
 
Accueil Randonnée   Recherche
 

Auteur: