Mise à jour le dimanche 5 février 2017

 
       
Accueil Randonnée   Recherche

Aiguilles de Baulmes   1559 m
Le Suchet
Col de l'Aiguillon
Grange Neuve

 
Station / village Baulmes
 
Parking http://maps.google.ch
 
Carte interactive http://map.geo.admin.ch
Carte de l'itinéraire http://map.geo.admin.ch
 
Dénivellation ~▲ / ▼   1236 m
Cotation T2 / ▼ T4
Temps total effectué 6 h 30
Rythme choisi  
 
wikipedia www.camptocamp.org    
       
Sommets visités le dimanche 6 février 2011, dans des conditions presque estivales
 


L'hiver n'est pas encore arrivé dans le Jura, c'est l'occasion d'aller visiter ces Aiguilles en dessus de Baulmes que je connais bien, mais uniquement en version escalade.

D'après la carte il y a un sentier qui suit l'arête depuis les Monts de Baulmes, c'est mon projet.

Pour effectuer un peu plus de dénivellation j'ai choisi de commencer ma rando à la gare de Baulmes, cela me permettra d'effectuer une boucle en visitant également le Suchet.
 

 

Petit arrêt avant Baulmes pour prendre une photo de la première partie de l'itinéraire, je vais suivre l'arête qui se découpe dans le ciel de droite à gauche.

Baulmes

Le parking version google 2014.
Coordonnées GPS du parking:    
46.788393 , 6.523459  ou  46°47'18.2"N  ,  6°31'24.4"E

http://maps.google.ch

Ma voiture reste tranquillement à la gare et c'est parti. Bien jolie cette ancienne école.

 

Bon, il y a bien un panneau au départ mais pour le moment aucune idée du temps qu'il va falloir.
Version agrandie

 

Je commence par ne pas suivre les indications jaunes qui nous font slalomer dans le village, et je remonte droit en haut au bord de la Baumine, c'est la rivière.

 

A la sortie du bled le panneau indique cette fois l'ampleur de la tâche, 2h50 pour le sommet des Aiguilles, Pourquoi pas.
Version agrandie

Le panneau à la sortie du village

Je grimpe par des routes forestières et des sentiers, dans une ambiance très très sèche d'automne.

 

Je n'ai rien contre l'automne mais en automne, pas au mois de février.

 

J'approche de la crête, le chemin zigzag astucieusement entre les barres de rocher.

 

Je suis maintenant sur la crête qui est plutôt plate à cette endroit. Depuis un des nombreux promontoires je visionne la suite, pas mal.

 

Sur ma gauche un autre sommet, le Suchet.
Si je ne suis pas trop rétamé ce sera la suite de ma rando.

Le Suchet

Le coup d'oeil sur la plaine est saisissant.

 

Sur ma droite un autre sommet sympathique à visiter, le Chasseron.

                                                                                                                                Le Chasseron

Mon itinéraire n'est plus trop raide dans le sens de la marche, mais à gauche il y a quand même la falaise tandis qu'à droite ce sont les pâturages.

 

Parfois de vieux restes de neige me rappelle que nous sommes en hiver.

 

Par-ci, par-là, de raides couloirs permettraient de franchir la falaise, mais franchement c'est plus adapté aux chamois qu'aux humains.

 

La balade est variée, très régulièrement des points de vue se détachent.

 

Le suivant a une table d'orientation.

 

 

 

 

Baulmes

Mais si il y a une table d'orientation, il y a des touristes.

 

La version rustique attire moins de monde.

 

Le suivant est même surplombant.

 

 

 

Maintenant c'est avec la neige, mais elle est tellement gelée que ce n'est pas un problème pour moi qui ai des chaussures de marches. Pour les nombreux randonneurs en basquets que je croise, c'est plus sport.

 

 

Ste-Croix

Me voici arrivé à un croisement de sentiers dont celui de la fameuse Cave noire. Ouh j'ai peur.
Version agrandie

 

Avec le panneau suivant, j'ai encore plus peur.  :-)
Version agrandie

 

Quel peut bien être ce danger? 
Et bien il s'agit d'un sentier sur une vire de 50 cm de large, avec à droite un mur de 2 mètres. Effectivement c'est plus dangereux qu'en ville, quoique avec les voitures.

 

Et pour les 5 derniers mètres, il y a une chaîne.

 

Et voici l'entrée de la grotte.

La Cave Noire     ( déniv. -11 m  /  dével. 59 m )

 

La vire vue de la grotte.

Cette grotte est vraiment visitable par tous sans tenue spéciale.
Le mieux pour ne pas se salir est d'avoir un K-way et des gants du genre jardinier.
L'entrée a les dimensions agréables de 5 m de haut pour 3 m de large.

 

La suite est un couloir descendant qui se rétrécit après 15 mètres, mais continue encore sur 25.
Sur ce dernier tronçon seuls les derniers centimètres donnant accès à une salle nécessite de poser les mains.

 

La salle terminale fait 9 mètres de diamètre pour 5 mètres de haut.
Un trou de 50 cm de diamètre donne accès à l'extérieur si vous avez une échelle. ;-)

 

 

Le couloir d'accès

Deux types de bêtes féroces somnolent contre les parois:
Des araignées.

 

et des papillons.

 

Le retour par le même couloir n'est plus stressant, puisque vous le connaissez.

 

 

 

En cherchant un peu en contrebas du sentier de la crête, vous retrouvez le puits donnant accès à la salle. Attention si vous avez des enfants, il n'est pas protégé.
D'autres images de cette cavité.

La Cave Noire     ( déniv. -11 m  /  dével. 59 m )

 

 

Bon, je continue cette arête.

 

Le style du sentier ne change pas.

 

La vue est toujours splendide.

 

Je commence à deviner la croix du sommet.

 

Le Suchet m'appelle toujours.

Le Suchet

Tiens un autre trou, si j'avais mieux préparé ma sortie je l'aurais marqué sur ma carte.
D'autres images de cette cavité
.

La Petite Grotte des Aiguilles-de-Baulmes     ( déniv. +8 m  /  dével. 16 m )

Comme cela n'a pas l'air profond, je désescalade le puits d'entrée et je constate que la grotte débouche dans la falaise.

 

Mais en fait ce n'est plus la falaise et la grotte est accessible aussi par ce côté.

 

C'était un bon divertissement.

 

 

 

 

 

Et voici la croix du sommet, avec des touristes.
Je me suis toujours demandé si je suis le seul à photographier les croix des sommets. Si non, comment se fait-il que personne ne pense à aller s'asseoir plus loin pour ne pas gâcher les photos des autres. Ah, je pense aux autres, cela doit être mon point faible.

Aiguilles de Baulmes

Le sentier officiel descend à droite, mais je décide de suivre l'arête.
Il y a une sente mais il s'agit probablement du retour des voies d'escalade.

 

La végétation a changé, cela donne dans l'aride. . .

 

 . . le vertigineux . . .

 

. . . le vraiment sec.

 

Maintenant c'est droit en bas dans un couloir de caillasse.

 

Je suis entouré de magnifiques tours calcaires.

 

En tordant la tête on imagine la raideur du couloir avec la photo ci-dessous.

 

Et je suis au Col de l'Aiguillon avec mes deux chevilles intactes.
Maintenant ce sera 1h20 pour la bosse suivante, c'est bien pour le Suchet.
Version agrandie

Le panneau du Col de l'Aiguillon

Je passe maintenant au pied de la petite arête, bien des souvenirs me reviennent de cette superbe zone d'escalade.
http://clubmontagne.epfl.ch   ou   Kletterfuehrer.pdf

 

Aujourd'hui il n'y a pas un seul varappeur.

 

J'ausculte la grande paroi, mais là non plus pas de grimpeurs.

 

 

Aiguilles de Baulmes

Et j'arrive à Grange Neuve, c'est cool de se trouver ici sans personne un jour de beau. :-)
www.yverdonlesbainsregion.ch
45 minutes pour le Suchet, c'est la suite de la rando.
Version agrandie

Grange Neuve

L' armée Suisse a joué les taupes dans la région.

 

 

 

Après un sentier verglacé dans une forêt à l'ombre, je retrouve les pâturages sommitaux et un triangle caractéristique pour le Jura.

Le Suchet

Ce plateau à l'herbe rase me rappelle les steppes Péruvienne.

 

 

                              Sommet des Diablerets                 Dents du Midi                                    Mont Blanc.

Et le sommet caillouteux, si l'on arrive du nord-ouest.

Le Suchet

 

Aiguilles de Baulmes

 

                                            Grange Neuve

 

                                                 Dent de Vaulion

 

                                                                                                           Yverdon

 

 

 

 

Départ pour la descente par l'arête nord-est rectiligne sur 5 kilomètres.

 

Le parcours est parfois rocheux, puis dans les pâturages.

 

Un peu de neige au passage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une dernière photo un peu floue, juste en dessus de Baulmes.

 

Mon point de vue:

Boucle très intéressante qui permet la visite de deux sommets importants du Jura.

Il y a un peu plus de 1000 mètres de dénivellation, mais ce qui prend le plus de temps, c'est la distance. L'arête des Aiguilles de Baulmes à la montée et la descente du Suchet prennent bien du temps.

La descente directe par l'arête ouest des Aiguilles de Baulmes est réservée aux randonneurs pas sujet au vertige et entraîné à ce type de passages très raides.
Pour les autres il est plus raisonnable d'emprunter le chemin officiel en direction du col de l'Aiguillon.

Pas de surprise pour l'ascension et le retour du Suchet, ce parcours est envisageable pour tous les randonneurs.
 

 

 


A voir également


Aiguilles de Baulmes


Le Suchet via le chalet le Suchet


Cavités de la zone de Baumes et des Aiguilles


 

 

Randonnée effectuée en solitaire le dimanche 6 février 2011

Publicité google

 
 
 
 
 
 
Accueil Randonnée   Recherche
 

Auteur: