Mise à jour le lundi 13 février 2016

 
       
Accueil Randonnée   Recherche

La Dôle   1677 m
La Barillette
Chalet de la Dôle

 
Station / village La Chenalette/St-Cergue
 
Parking http://maps.google.ch
 
Carte interactive http://map.geo.admin.ch
Carte de l'itinéraire http://map.geo.admin.ch
 
Dénivellation ~▲ / ▼   640 m
Cotation F
Temps total effectué 2 h 30
Rythme choisi  
 
wikipedia www.camptocamp.org    
 
Sommet visité le 1 janvier 2011
 


L'épaisseur de la neige est faible dans le Jura, et en plus elle est souvent gelée car les dernières précipitations datent un peu.
Conditions idéales pour tenter un nouvel itinéraire dans la face sud-est en version alpinisme solitaire.

Comme d'habitude je parque à la Chenalette au dessus de St-Cergue et je vais monter à la Barillette en suivant à peu près l'itinéraire d'été, car comme cela je pourrais visionner la face et choisir mon futur passage.
 

 

Le parking version google 2014.
Coordonnées GPS du parking:    
46.446611 , 6.141442  et  46°26'47.9"N , 6°08'27.6"E

http://maps.google.ch

wikipedia

Pylône de la Barillette

Il est déjà 16h30 la faute à un réveil tardif, audra pas traîner si je veux sortir au sommet de jour.

 

Aujourd'hui encore la mer de brouillard sur le bassin Lémanique est impressionnante.

 

Les Dents du Midi, le Mont Blanc, et bien d'autre souvenirs.

  Dents du Midi                                                                Mont Blanc

 

 

C'est beau pour les photos mais pour repérer mon itinéraire ce n'est pas le top.

La Dôle

Même la Pointe de Poêle Chaud est engluée.

Pointe de Poêle Chaud

 

 

Les nappes de brouillard bougent très vite, je reprends espoir pour mon observation d'avant action.

 

La visibilité est bonne jusqu'à la première barre de rocher, et après cela semblait logique vu d'en haut.

 

 

 

Après cent mètres de dénivellation le brouillard disparaît et j'aperçois le sommet, yeeeeeees.

 

Comme toujours je suis bien entouré.

 

Et j'arrive au premier goulet qui n'est visible qu'au dernier moment.

 

Pour plus de sécurité j'échange mes raquettes contre des crampons.

 

Et à la sortie de ce premier couloir, j'aperçois le goulet final.
Ces pieux et fils inesthétiques servent à l'illumination de la fameuse étoile de la Dôle visible sur la dernière photo.

 

Il est quasiment 18h00, et je sors de la face.

 

Je découvre qu'il y a aussi une mer de brouillard à l'ouest, côté Français, mais elle est cinq cents mètres plus haute que côté Suisse.

 

Et une photo pour le triangle du sommet.

 

Direction Douvaine.

 

Direction col de la Faucille.

 

Direction ouest.

 

Direction la Montagne des Tuffes.
www.remontees-mecaniques.net

Télésiège de la Dôle

Direction la Vallée de Joux.

 

Direction Annecy.

 

Direction Genève.

 

Direction Lausanne.

La Barillette

Et à nouveau direction col de la Faucille.

 
La vidéo à 18h08 du panorama 180°du sud-ouest au nord-est depuis le sommet de la Dôle.
 
La vidéo à 18h11 du panorama 180°du nord-est au sud-ouest depuis le sommet de la Dôle.
 

Le sommet avec l'ambiance fumeroles d'un volcan.

 

 

 

 

 
 

Et la photo ratée pour montrer que depuis le chalet des apprentis, l'étoile ne se montre pas sous son meilleur angle.

La Dôle
 
Mon point de vue:

Il existe bien des variantes possibles pour l'ascension de cette Dôle, mais il faut quand même choisir la bonne, celle qui correspond à ses capacités et celle qui est en condition.

Ce passage dans cette face n'est pas spécialement raide et exposé, mais attention quand même.

En été ce n'est que de la caillasse recouverte d'herbe, pas spécialement agréable à grimper.

En hiver quand la neige est dure, cela me semble le meilleur choix.


En 2017 il ne reste quasiment plus de chamois à la Dôle, raison de plus pour ne pas les déranger.
Pas de hurlements et pas de chiens, seulement du bon sens.

 

 



A voir également


La Dôle


Pointe de Poêle Chaud


Pointe de Fin Château

 

Cavités du district de Nyon


 

 

Randonnée effectuée en solitaire le samedi 1 janvier 2011

Publicité google

 
 
 
 
 
 
Accueil Randonnée   Recherche
 

Auteur: