Mise à jour le dimanche 16 juillet 2017

 
       
Accueil Randonnée   Recherche

Tour d'Aï   2331 m
Les Mandrays
Mayen
Via ferrata de la Tour d'Aï

 
Station / village Luan / Corbeyrier
 
Parking http://maps.google.ch
 
Carte interactive http://map.geo.admin.ch
Carte de l'itinéraire http://map.geo.admin.ch
 
Dénivellation ~▲ / ▼   1700 m
Cotation T3  -  ( T5-T6 )
Temps total effectué 9 h 00
Rythme choisi  
 
wikipedia www.camptocamp.org    
 
Sommet visité le vendredi 5 juillet 2013, avec enchaînement de la Tour de Mayen
 


J'avais envie de revisiter les Tours d'Aï et de Mayen, mais par un itinéraire inhabituel, depuis Luan.

La traversée de la Tour d'Aï avec son ascension par la via, la visite de la Tour de Mayen par la Chenau de Mayen, puis le retour en passant sous les faces nord, et finalement la descente de cette arête herbeuse traversant Chaux de Tompey. Ce devrait être une magnifique boucle.

 

Afin de ne pas surcharger ma page web, j'ai choisi de publier ce parcours en deux étapes:

- L'ascension de la Tour d'Aï.

- L'ascension de la Tour de Mayen.

Vous êtes sur la première page, départ de Luan, ascension de la Tour d'Aï par sa via Ferrata, et descente par le sentier sur Mayen.
 

 

Le parking version google.
Coordonnées GPS du parking:    
46.357852 , 6.973928  ou  46°21'28.3"N  ,  6°58'26.1"E

http://maps.google.ch

Comme il n'y aucune place de parc dans le hameau, il faut impérativement s'arrêter sur la place juste avant le panneau de localité.

 
L'échauffement.
Il consiste à traverser Luan et à rejoindre un chalet d'alpage en traversant une forêt.
http://map.geo.admin.ch

Des nappes de brouillard traînent encore mais je suis convaincu qu'elles vont se dissiper, alors qu'en fait elle vont m'agacer toute la journée.

 
Le premier but est nettement visible dès la voiture, c'est le petit col en haut à droite de la photo.
 
Traversons Luan discrètement.
 

La dernière bicoque c'est le bistrot qui n'aime pas qu'on utilise son grand parking sans consommer. (ce qui est normal)

 
Suivre à gauche 200 mètres de route, ce seront les seuls.
 
 
Dents du Midi
 
 
Les panneaux me rassurent, le trajet imaginé existe et il est même balisé. Le rêve quoi.
 
Un chemin en forêt, y a pire comme départ quand le soleil tape déjà bien.
 
 
 
Entrée dans le pâturage, suspens, moutons, patous, génisses, vaches allaitantes ?
 
 
 
Toujours rien à l'approche du chalet.
 

Je n'aime pas trop la couche de nuage en dessus de ma tête, mais les sommets du Chablais sont dans la même situation.

 

La montée au petit col.
Principalement à travers les pâturages mais avec par-ci par-là des passages dans des buissons plus que dans des forêts.

http://map.geo.admin.ch

Le chalet est dépassé sans aboiement et sans cornes en approche mais, c'est quoi ces bêtes sur mon chemin.

 
Ceux-ci je ne les avais pas imaginé.
 
Sont-ils figés ? Ils n'ont en tout cas pas l'intention de se bouger.
 

Comme ce sont des bêtes que j'apprécie, je tente quelques gratouillis sur leur tête et je continue mon chemin. Sont toujours figés.

 
 
 
Un nouveau panneau qui a eu tenu.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
De plus en plus de brume sur ma tête.
 
Un peu de pierrier au passage.
 
 
 
Un passage genre couloir d'avalanche.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Arrivée au Mandrays, lieu de croisement de quatre sentiers.
Les Mandrays
 
 
 
 
Quelques mètres et sortie de la forêt avec un nouveau panneau.
 
Celui-ci va m'agacer un peu, la direction indiquée pour Aï est décalée de 80°, rrrr.
 
Celui qui part légèrement en ascendance, c'est le mien.
 
Quelques zags en pâturage avec les brouteuses au loin, ça joue toujours.
 

Ce qui joue un peu moins c'est que l'herbe est mouillée et le sentier pas trop large.
Le gore-tex est efficace, surtout dans les pubs.

 
La rando de ce jour n'est toujours pas le bon plan pour les photos panorama.
 
 
 

Passage d'une jolie rigole qui m'a bien perturbé. Au lieu de suivre le sentier qui repartait à gauche, j'ai continué tout droit avant de me faire rappeler à l'ordre par le berger.

 
Bon, il est quand même beau ce toboggan naturel, et bien raide.
 
De retour sur le droit chemin quelques dizaines de mètres plus haut, l'ambiance n'a pas changé.
 
 
 
 
 

Pour varier un peu (à moins que ce soit pour reprendre mon souffle) je prends quelques photos de fleurs.

 
Celles-ci, je n'en ai pas vu souvent.
 
 
 

Plus je me rapproche du col, plus le brouillard s'épaissi mais plus la luminosité augmente. Je ne sais plus que croire mais j'espère encore le soleil.

 
Un panneau indicateur si près du col, pourquoi pas.
 
Aï et Luan dans la même direction, l'abominable plieur de panneaux a aussi sévit.
 
 
 
Je ne suis apparemment pas le seul à me diriger vers le col.
 
Une petite dernière avec cette ambiance.
 
 
 
Et c'est la commutation.  :-)
 
Arrivée droit sous le barrage fournisseur d'eau pour les canons à neige.
 
La Tour d'Aï est même visible, pourvu que ça dure.
 
 
 

Joli lac malgré qu'il n'a pas de nom et qu'il est artificiel.

 

Passons aux choses sérieuses, l'ascension de la Tour d'Aï.
Cette via ferrata est vraiment le bon plan pour l'ascension si vous aimez cette activité, car cela permet de faire un itinéraire différent de celui du retour.

 
Il s'agit de la face Ouest où sont tracées les plus nombreuses voies d'escalade, souvenirs, souvenirs.
Tour d'Aï
Sur ma droite l'arrivée du télé de la Berneuse.
 
En face le Sphinx d'Aï
 
Et sur ma gauche le petit col qu'il faut gravir pour trouver le départ de la via ferrata.
 
Pour nous aider à choisir notre route, les panneaux jaunes en deux photos.

 
 
 
 
 
 
 
La Berneuse est cernée, si seulement cela restait dans cet état.
 
 
 
La pente s'est heureusement enfin fortement accentuée, car le coup du long faux plat cela me fatigue.
 
Le brouillard se plait toujours avant le col, j'y crois.
 
 
 
 
 

Mmmmmmmmmmm ce que je redoutais est entrain de se produire, la couche de brouillard me suit.

 
 
 
 
 

Les nuages sont tellement plus beaux lorsqu'ils sont près d'autres sommets, pourquoi insistent t'ils vers ma Tour ?

 

Mais comment sont les conditions actuelles ?, la webcam va nous le dire.

Webcam du site:  www.tele-leysin-lesmosses.ch
Deux zags et je serais au col.
 
 
 
J'y suis, mais dans la brume.
 
Quelques mètres d'arête herbeuse maintenant pour me rapprocher de la falaise câblée.
 
Encore une petite traversée.
 

Et le panneau du départ est à vue.
Je conseille de mettre le casque avant d'être au pied de la paroi, les cailloux ayant tendance à tomber au loin de celle-ci après quelques rebonds.

 
Lisez attentivement le panneau et regardez bien les photos et vous remarquerez:
- Que les photos en dessus et à droite du texte "Via Ferrata Tour d'Aï" concernent la Via de Planpraz
- Que la photo en dessous du texte "Via Ferrata de Planpraz" concerne la Tour d'Aï.

Pour lire les textes, cliquez:
   -> ici <- pour cette via, la Via Ferrata de la Tour d'Aï.
   -> ici <- pour la Via Ferrata de Planpraz.

 
Fini de penser des bêtises, place à l'action dans la brume.
 
 
 
La tendance du début de la via est une traversée sur la droite.
 
Avec quelques petits ressauts quand même pour réchauffer les bras.
 
Une petite redescente toujours très appréciée lors des initiations.
 
 
 
La traversée devient plus ascendante.
 
 
 
 
 

Et bien voilà encore une de ces photos "preuve" où je n'applique pas la consigne de croisement des mousquetons.

 

Ne cherchez pas non plus le modèle de mes longes car il se pourrait bien que c'est une autre règle que je n'ai pas respecté.

 
 
 
 
 
Bientôt le passage de l'écaille le plus difficile techniquement pour trouver son équilibre.
 
 
 
 
 
 
 
Pour continuer une magnifique dalle bien cloutée, avec deux passages légèrement déversants.
 
Les dévers n'empêchent pas d'admirer les fleurs, voir de les photographier.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Voilà qu'on me refait le coup de la couche de brouillard que je vais traverser.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Petite visite du jardon botanique.
 
 
 
 
 
Ah la fameuse gamelle de l'armée Suisse contenant l'aussi fameux livre de passage.
Vous êtes-vous déjà demandé qui lisait les textes griffés avec le crayon mal taillé voir le stylo sec ?
 
La dalle finale ne fait que quelques mètres mais . . .
 
 . . . .
 
 . . . c'est grâce à elle que je transperce le brouillard.
 
Il ne reste que quelques mètres herbeux.
 
 
 
 
 
Un petit tour d'horizon pendant que c'est encore possible.
                              Grand Muveran                Petit Muveran                 Grand Combin   Dent de Morcles
 
                                                         Mont Blanc                  Dent du Midi
 
                                                                               Sommet des DIablerets        Tête Ronde
 
                                           Dent Blanche                                       Matterhorn
 
                                                                       Oldenhorn                        Sex Rouge
 
Tour de Mayen
Le pique assiettes local.
 
La vidéo du panorama depuis le sommet de la Tour d'Aï, enfin ce qui n'était pas dans le brouillard.
 
La descente vers le Lac de Mayen.
Il s'agit d'un beau parcours mais attention, le sentier est étroit et en dessous c'est la falaise.
Plusieurs accidents dramatiques s'y sont déjà produit, attacher les enfants s.v.p.
http://map.geo.admin.ch

Contrairement à ce que font beaucoup de ferratistes qui descendent la pente d'herbe, il faut partir plein nord pour trouver le sentier officiel.

 
La longue traversée descendante commence.
 
 
 
 
 
Le sentier est vraiment de bonne qualité et pas trop glissant car plutôt pierreux.
 
 
 
Comme vous voyez sur la photo, à gauche la pente est franchement raide et ne tolère pas d'erreur.
 

Là où c'était possible, un câble a été rajouté comme "main courante" mais ce n'est pas de la via ferrata.

 
En se retournant on constate que l'arête n'est pas très large.
 
 
 
 
 
Un passage d'une vingtaine de mètres avec le vide à gauche et à droite.
Finalement le brouillard est bon pour l'ambiance des photos.  :-)
 
 
 
Un petit zag quand même dans la pente raide.
 
Ancien et nouveau type de main courante, le tube bien fixé c'est pas mal pour se tenir.
 

Jolie cette série de photos, mais franchement c'est le brouillard qui en rajoute pour donner cette impression d'assez étroit.

 
 
 
 
 
 
 
Celle-ci est bien aussi, le sentier part dans le vide.  :-)
 
Petit passage raide dans la caillasse, mais il y a une barre pour se tenir.
 
 
 
Et voilà la difficulté finale du haut, descendre l'échelle.
 
Pas trop haute, pas trop raide.
 
 
 
 
 
La suite est beaucoup plus facile pour les nerfs, mais pas pour les cuisses.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Dès le sapin nouveau passage délicat où il ne faut pas se louper, mais cette fois la falaise est à droite. 
 

Un court passage raide où il faudra utiliser les mains pour se tenir au rocher où à un bout de câble ou de corde.

 
Ce n'est pas extrême et ce n'est pas vertigineux, mais c'est raide et court.
 
Ci-dessous, le couloir vu du haut.
 

Selon l'avis du Groupe Spéléo Lausanne, la visite est déconseillée à cause des nombreux blocs instables.
Topo -> Le Trou n° 32 , page 22
Merci de ne pas balancer vos déchets à l'intérieur, il n'y a pas d'accès directe à Tridel.

 
Voilà, il ne reste qu'à rejoindre la route qui nous amènera jusqu'à la buvette de Mayen
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Buvette du Refuge de Mayen
 
 
www.buvette-alpage.ch/mayen
 
Le loup vous regarde.
 
Et bien non, ce n'est que le Lac de Mayen
 

Suite de ma rando du jour à la Tour de Mayen.

 
 

 


A voir également


Tour d'Aï


Tour de Mayen


Tour de Famelon


Via Ferrata de la Tour d'Aï


 

 

Randonnée effectuée en solitaire le vendredi 5 juillet 2013

Publicité google

 
 
 
 
 
 
Accueil Randonnée   Recherche
 

Auteur: