Mise à jour le jeudi 9 mars 2017

 
       
Accueil Randonnée   Recherche

La Videmanette   2185 m
Rocher Plat
Cabane de la Videmanette

 
Station / village Rougemont
 
Parking https://maps.google.ch
 
Carte interactive http://map.geo.admin.ch
Carte de l'itinéraire http://map.geo.admin.ch
 
Dénivellation ~▲ / ▼   1215 m
Cotation T2
Temps total effectué 5 h 00
Rythme choisi  
 
wikipedia www.camptocamp.org    
       
Sommets visités le mardi 16 juillet 2013
 


Le but premier de cette journée était clairement d'aller au sommet du Rubli par la via ferrata sans utiliser le télé, mais j'en ai quand même profité pour rajouter deux autres coches sur des sommets que je n'avais jamais visité.

Si vous parlez à un Vaudois de la Videmanette c'est certain qu'il pensera au télécabine principalement utilisé par les skieurs, je trouvais donc que c'était une bonne idée de visiter et d'écrire une page sur le sommet auquel personne ne pense.

J'avais sélectionné un parcours quand même un peu sport pour la montée, la combe "entre deux Sex", mais cela ne s'est pas vraiment passé comme prévu car j'ai eu trop confiance aux magnifiques panneaux de l'office du tourisme.

Après la Haute Savoie où les chemins existent mais ne figurent pas sur la carte, je découvre le canton de Vaud où les chemins existent sur la carte mais plus sur le terrain.
 

 

Le parking version google.
Coordonnées GPS du parking:    
46.486318 , 7.209724  ou  46°29'10.7"N  ,  7°12'35.0"E

https://maps.google.ch

Voici un parking comme je les aime, immense et inoccupé.
Parking à suspens quand même car de très nombreux panneaux annoncent que tous véhicules parqués sans autorisation seront immédiatement transportés à la fourrière.
Comme le télé est fermé je ne peux pas prétendre que je monte à pieds et que je descendrais en télé, alors on verra.

 

Le but de l'après midi est immédiatement visible histoire de motiver.

Le Rubli

Au bord du parking une alignée de panneaux cherche à vous renseigner sans que vous sortiez la carte, cela a fonctionné pour moi.
Comme annoncé on nous parle de l'arrivée du télé de la Videmanette, mais pas du sommet.
J'ai choisi la version de gauche car elle dure 5 minutes de moins.
J'ai pensé que la version de gauche montait par la combe "Entre deux Sex", et celle de droite par le "Creux du Pralet", mais je découvrirai mon erreur bien plus tard.
Version agrandie.

 
La montée à Pierres Blanches.
Pour info, le sentier qui passait entre le R et le e de "Les Revers" n'existe plus.
http://map.geo.admin.ch
Deux cents mètres de goudron en aller et retour, ce seront les seuls de la journée.
 
 
 
Cette première bifurcation devant le chalet ne me concerne pas, je continue tout droit.
Version agrandie.
 

Celle-ci me concerne, bifurcation dans la forêt ce qui ne va pas me déplaire la chaleur étant déjà insupportable.

 
 
 
Un peu tôt pour le banc, mais c'est sympa d'y avoir pensé.
 
 
 
Le sentier a été proprement dégagé des herbes hautes, c'est vraiment très appréciable.
 
 
 
Retour dans la forêt.
 
 
 
 
 
 
 
Pour la traversée du pâturage l'herbe a également été dégagée sur plus d'un mètre, beau travail.
 
 
 

Je n'ai pas vraiment l'impression de m'en approcher mais je continue quand même à faire confiance aux indicateurs jaunes.

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ce sentier est un calvaire pour les photos avec ces contrastes monstrueux, mais pour le randonneur qu'est ce que c'est agréable de ne pas être au soleil.

 

Traversée de la route de Martigny VD, nous sommes au lieu dit "Pierres Blanches".

 
De Pierres Blanches aux Planards.
Le sentier presque entièrement en forêt vient d'être restauré, magnifique travail.
( mais pourquoi ne pas baliser le raccourci au travers de l'épingle à cheveux le long du ruisseau ? )
http://map.geo.admin.ch
 
 
 
 
 
 
Un petit bout de route d'alpage non goudronnée un peu moins raide, c'est appréciable aussi.
 
Un chalet, des sapins et des montagnes, on se croirait en Suisse.
 
La direction de l'itinéraire est de plus en plus à gauche alors que le sommet est à droite, bizarre.
 
 
 

La route effectue une large boucle à gauche, il est conseillé de prendre le sentier qui la coupe immédiatement après le pont sur le ruisseau.

 
 
 
Ce raccourci n'est pas balisé mais il n'est pas possible de se perdre.
 
Carrefour important dès que l'on retrouve la route, mais le panneau jaune veille au touriste pas encore égaré.
 
 
 

 

 
 
 
Encore un passage qui a été aménagé, c'est du haut de gamme dans la préparation.
 
 
 
 
 
Rencontre inespérée un jour de grand beau temps chaud, une salamandre noire. www.karch.ch
 
 
 
Sortie du sentier sur une route d'alpage.
 
J'arrive aux Planards
 
Cette fois je dois l'admettre, je suis beaucoup trop à l'est du Rubli,
Changement d'itinéraire mais comme il est balisé allons y.
 
Version agrandie.
 

Des Planards à Ruble.
Alors là ça achève la bête, longue route d'alpage interminable et en plein soleil, avec la chaleur du jour ce n'était pas le bon plan.


http://map.geo.admin.ch
Je ne le sais pas encore, mais ce sera cette route d'alpage durant 45 minutes.
 
 

 
Quelques passages à l'ombre pour me faire admettre que c'est agréable.
 
Mais très vite les arbres sont dispersés.

 
 
 
Oui, oui, il est bien plus à droite.

 
Pas de conclusion hâtive sur celui qui conduisait le trax pour creuser la route.
 
 

 
 
 
 

 
 
 
 

 
Je commence à voir le versant sud-est du Rubli.
 
 

 
 
 
Fin du tronçon plus adapté au VTT qu'à la rando, je suis à Ruble.
En 2013 il y avait une buvette www.rubloz.ch, mais en 2016 les sites web n'en parlent plus.

 

De Ruble au sommet de la Videmanette.

http://map.geo.admin.ch
Je pensais la suite droit devant dans le vallon, et bien non, il faut faire un petit crochet à gauche.
Version agrandie.

 
Encore un peu de route d'alpage.
 

Version agrandie.

 

Nouveau panneau au petit col et cette fois le parcours proposé suit à peu près la crête, ce qui finalement n'est pas si mauvais.

 
Et encore un, le randonneur est bichonné dans cette région.
Version agrandie.
 

Pas de sillons dans le pâturage mais quand même des piquets à viser.

 
Ici le sentier pas trop visible sur la photo, a été recreusé à la pioche.

 
 
 

 

 
 
 

 

 
 
 

 

 

J'aime bien ce balisage aux piquets au milieu des pâturages, mais je me demande si les vaches ne vont pas aussi les apprécier pour se gratter.

 

On ne passe pas au sommet de cette bosse habitée par l'arrivée d'un télé, on la contourne par une traversée sur la droite.

 

 

 
 
 

Maintenant on aperçoit le but de cette première montée, la Videmanette "sommet"

 
 
 

Et encore une bifurcation bien indiquée.
Version agrandie.

 

A gauche sur la photo c'est l'arrivée du télé de la Videmanette, et à droite le Rubli.

 

Un joli paysage avec lac vert appelée "gouille".

 
On vise pour commencer l'arrivée du télé.
 

Une petite zone marécageuse donne l'occasion de photographier des fleurs jaunes cette page étant presque désespérément remplie de photos vertes.

 
 
 

 

 

C'est avec plaisir que je découvre qu'un sentier continue par le fond de la combe et qu'il n'est pas nécessaire de suivre cette atroce chemin à skieurs très raide sur la gauche.

 

 

 
 
 

 

 
Le sentier fait de jolis zigzags là encore très bien entretenus.
 

 

 
L'atroce chemin à skieurs et en dessus, la Videmanette.
 

Quelques mètres à parcourir en direction de l'arrivée de la Videmanette.

 
Et un sentier part à gauche en direction du petit col sans nom pt. 2130
 

Ce bâtiment collé à la paroi, c'est la cabane de la Videmanette.   www.sac-cas.ch

 

Je ne ferais pas remarquer qu'il n'y a aucun indicateur pour le sommet que j'ai choisi, pas étonnant que quand on parle de la Videmanette tout le monde pense à l'arrivée du télé.
Version agrandie.

 

Le sentier est à plat pour quelques dizaines de mètres.

 
 
 

Le sentier passe à côté d'un gros panneau parlant de zone protégée, mais comme il est placé un peu haut il n'est pas vraiment lisible pour le randonneur.
Version agrandie.

 
En agrandissant la zone d'information je constate que cela concerne principalement les skieurs.
En résumé, les deux combes du versant Nord-ouest sont interdites en conditions hivernales.
La combe "Entre deux sex" et "Creux du Pralet" en vert sur le dessin.
Version agrandie.
 

Le petit col pt. 2130 est en vue ainsi qu'une nouvelle série de panneaux jaunes.

 

Le sentier par la combe " Creux du Pralet " indiqué ici "Martigny - Rougemont" a un signal "attention" ce qui ne se voit pas sur la photo.
Ne l'ayant pas parcouru je ne peux pas parler de la difficulté, mais ce que je sais maintenant c'est qu'il s'agit de l'unique sentier entretenu pour descendre de ce côté nord-ouest sur Rougemont.
Version agrandie.

 

En face le Rocher Plat, celui qui l'a nommé ainsi ne l'a pas vu depuis cet angle c'est certain.

Le Rocher Plat

 

 

Il ne me reste qu'une jolie arête herbeuse, au vu des randonnées réalisées cet été je vais commencer à y prendre goût.

 

 

 

 

 

 

 

Pas de croix ou de cairn pour le sommet, mais une manche à air qui a vécu.

 

Commençons par une vidéo du panorama depuis la Videmanette.
Les taches noires qui passent ce sont des centaines de &%ç*%K/&ç de mouches.

 

 

Le Rubli

 

Le Rocher à Pointes

 

                                                       Pointes de Sur Combe                    Gummfluh         le Biolet

Et la dernière photo depuis le sommet sera pour le suivant que je désire ajouter à mon palmarès, le Rocher Plat.

Le Rocher Plat

La visite du Rocher Plat.
Descendre 57 mètres et en remonter 129 ce n'est pas vraiment la monstre difficulté, c'est même bien pour les collectionneurs de sommets.

http://map.geo.admin.ch

Je quitte ce lieu inhospitalier par l'arête ouest également herbeuse, merci les mouches.

 

 

 

Il s'agit d'un chemin qu'on apprécie parcourir quand l'herbe s'est égouttée, c'est tout juste le cas pour moi.

 

Et dans l'alignement du col un sente coupe directe.

 

Vu du sud cette bosse n'a pas l'air de vouloir me donner du fil à retordre.

 

 

 

 

Le Rocher à Pointes                Le Rubli

Pas de sentier très marqué mais quand même quelques indices de passages.
De toute façon droit en haut ce n'est pas la plus mauvaise méthode.

 

 

 

 

 

Les nuages commencent déjà à m'agacer en m'empêchant de photographier mon précédent sommet totalement ensoleillé, et en me faisant douter pour le Rubli que j'envisage toujours de visiter par la via ferrata.

 

 

 

Je m'approche de la barre de rocher finale qu'il faudra bien franchir par un point faible.

 

 

 

Une espèce de gradin herbeux conviendra et ce d'autant qu'il ne fait que 2 à 3 mètres.

 

Quelques mètres de sente encore et ce sera le sommet.

 

Le voici avec un tout beau cairn.

 

 

 

Pour le panorama on prend les mêmes et on recommence.

La Videmanette

 

                                    Pointes de Sur Combe              Gummfluh            le Biolet

 

                                      Le Rubli                  le Rocher à Pointes

La vidéo du panorama depuis le sommet du Rocher Plat.

 
Petite étape de transition pour continuer, la traversée jusqu'au petit col sous le Rubli.
http://map.geo.admin.ch

Je me mets en branle pour retourner au premier petit col.

 

Vu d'en haut la petite barre de rocher passe mieux quelques mètres à gauche.

 

 

 

Pour rejoindre l'arrivée du télé de la Videmanette, je vais prendre ce chemin bien visible en travers dans la face de la Videmanette.

 

Plus facile à trouver la sente à la descente comme bien souvent.

 

 

 

A plat jusqu' à l'autre col.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et bien sur cette photo on voit le signal "attention" pour la descente sur Rougemont par le Creux du Pralet.
Version agrandie.

 

Encore une fois le sentier est de très bonne qualité.

 

Pour les infos, www.sac-cas.ch

Cabane de la Videmanette

 

 

 

 

Et après quelques dizaines de mètres ce sont les arrivées des télés de la Videmanette.

 

En face le Rubli qui me tend les mains, et sans nuage.

 

Petit détail que je n'avais pas observé sur le moment, la seule direction de rando possible, c'est celle d'où je viens.

 

Un resto une terrasse, accueillant l'endroit.
Mais seulement quand le télé est ouvert ce qui n'est pas le cas en semaine.

 

Il y a même un sèche cheveux au cas où vous avez transpiré durant la montée, enfin je crois.  :-))

 

Je me dirige au nord-est vers le petit col.

 

Il faut bien reconnaître que cet avant sommet du Rubli a de la gueule, et d'y avoir tracé une via c'était gonflé.

 

Le sentier se faufile parmi les blocs.

 

 

 

 

 

Je suis au col et à ma grande surprise on ne parle que de la via et pas du sentier que j'ai envie d'utiliser pour rejoindre Rougemont.  rrrrrrrrrrrrrrr

 
Le retour.
Le retour choisi est celui par la combe Entre deux Sex, celle dans laquelle passe le télécabine.
Je l'avais bien observée en 2003, elle est raide, caillouteuse et entrecoupée de petites falaises.
C'est droit ce que j'apprécie comme décors, et le télé est fermé donc pas de témoins.
http://map.geo.admin.ch

Le sentier ayant existé puisqu'il est sur la carte, et n'ayant pas vu de panneau d'interdiction, je me décide de tenter la descente.

 

La sente n'est pas confortable et la pente très raide, mais comme je suis habitué à ce type de parcours je ne suis pas inquiet.

 

 

 

Le sentier continue au raz de la falaise et pour s'y rendre il faut traverser un couloir.
C'est le passage le plus difficile car la pente est raide et composée d'un mélange de terre et cailloux durcis.

 

Le passage délicat.
Pour ce type de passage j'ai toujours un piolet dont je peux planter la tête dans la terre pour m'y tenir. Cela vous fait peut-être rire mais c'est très efficace.

 

 

 

Une vieille barrière protège de la falaise, ou plutôt ne protége plus rien.

 

La suite sera très plaisante, un superbe pierrier avec petites pierres où il est facile de se glisser.

 

En levant la tête on visionne la paroi dans laquelle a été tracée la via.
Finalement quand elle est parcourue par des dizaines de grimpeurs, c'est une bonne idée qu'il n'y ait pas de randonneurs en dessous car les chutes de pierres doivent être courantes.

 

 

 

Très sympa à descendre ce pierrier, vraiment.

 

 

 

Mais tout a une fin, il faut maintenant longer la paroi à nouveau.

 

 

 

 

 

 

 

Avant de passer le coin, une dernière photo de la combe.

 

Un passage pas facile à trouver, le sentier ou ce qui en reste, zig zag dans cette pente herbeuse et caillouteuse.

 

Je suis heureux d'apercevoir un panneau, ce doit être en rapport avec le sentier que j'ai un peu perdu.

 

Rrrrrr pas de chance, j'arrive dans une zone à risques et en plus j'entends les moutons.
Je relis et je me remémore les consignes car je ne peux pas faire autrement que d'entrer dans l'enclos.
Falaise à gauche impossible à descendre, et falaise à droite impossible à grimper et je n'ai pas envie de remonter à la Videmanette.

 

En 2014 je découvre le site qui référence toutes les zones gardées par des chiens de protection.
www.protectiondestroupeaux.ch

Voilà, voilà, le vieux sentier passe bien en plein à l'intérieur de la zone.

 

Je continue mon chemin en essayant de ne pas me faire remarquer.
Vous y croyez qu'un chien de garde ne vous remarque pas ?

 

Un passage bien raide en herbe et terre est équipé d'une vieille corde militaire.
Est-ce que cela grimpe aux cordes un patou?

 

Le passage embêtant et glissant.

 

Je vais bientôt passer une petite crête, les moutons sont à gauche alors j'espère que derrière . . . .

 

En plus avec ses satanés bêlants, il y a des sentiers partout et je ne sais plus lequel est le bon.

 

Pour m'agacer un peu plus, les nuages s'amassent sérieusement en dessus de Gstaad, pas bon non plus.

 

Et soudain . . . . un chien aboie, je suis repéré.

J'essaye d'évaluer au bruit la distance de l'animal, et un instant j'ai cru qu'il était dans la ferme en dessous.
Mais 3 secondes après il sortait de la forêt au triple galop.

Je me remémore les consignes
- Rester calme  . . . . je reste calme mais je réalise que je suis sur un chemin abandonné où personne ne passe.
- Ne pas faire de gestes brusques . . . . je me suis arrêté et il ne me vient pas à l'idée de faire autre chose que d'être pétrifié vu la taille de la bête.
- Laisser le chien vous identifier . . . . celle-ci de consigne est inscrite sur les panneaux Français. Grouille toi le chien car je ne suis pas à l'aise.

Le patou s'arrête à 3 mètres ce qui m'arrange bien, mais il hurle toujours ce qui n'est pas très agréable. Mais enfin ça aurait pu être pire.
Comme je n'ai pas l'intention de le caresser, de lui donner à manger ou de lui parler, je passe à la consigne suivante.

- Eviter le troupeau . . . . celle-ci est bien sur le papier mais dans la réalité elle peut être moins marrante.
Le troupeau est derrière moi et la direction du sentier est en bas sur ma gauche là d'où venait le chien justement et là où il est assis.  Je choisis la première priorité, partir dans la direction opposée au troupeau et opposée au chien, c'est à dire là où il n'y a pas de chemin.
- Ignorer le chien si il me suit . . . . alors justement il a décidé de me suivre, en aboyant bien sûr, mais aussi en faisant chaque fois un sprint histoire de vous mettre le doute sur son arrêt avant de vous avoir croqué.

Au bout de 4 minutes environ il abandonne l'attaque, le lâche. . . . je plaisante.

En conclusion:
C'est fait, depuis le temps que je visionnais des panneaux à l'entrée des pâturages il fallait qu'une première fois arrive.
On m'a demandé après coup pourquoi je n'avais pas pris de photos de la bête ou même mieux une vidéo . . . . j'y penserais la prochaine fois promis.

Bref, je ne peux pas dire que cela se soit mal passé, mais c'est très impressionnant surtout quand vous êtes dans un endroit isolé et que vous n'êtes pas spécialement habitué aux chiens.

 

 

Une fois les aboiements terminés, je sors la carte et essaye de voir si il y a des falaises ou non dans la direction choisie, mais apparemment pas de hautes qui seraient visibles sur la carte.

http://map.geo.admin.ch
 
 

Je longe le parc car il y a un semblant de sentier bien agréable.

 

Le parc est terminé, je me retrouve dans les hautes herbes heureusement sèches.

 

Je commence à descendre un vague couloir.

 

Ils ont oublié de passer la débrousailleuse depuis plusieurs années.

 

Un couloir plus large avec des herbes moins hautes m'inspire, cette fois je vais pouvoir rejoindre la forêt facilement.

 

 

 

 

 

Finalement il était bien ce couloir, avec de belles fleurs.

 

En plus je devine un chemin à l'entrée de la forêt.

 

Le reste de la descente par des chemins officiels cette fois.
Je suis arrivé dessus par hasard et c'est seulement après quelques virages et croisements que je me suis localisé précisément sur la carte.
Le sentier direct sur les Revers indiqué par une croix rouge n'existe malheureusement plus.


 

Et en plus balisé, le rêve.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'entends l'orage depuis un bon moment, mais les nuages semblent vouloir rester dans la région germanophone.

 

Je retrouve mon sentier de montée.

 

Finalement le sentier que j'ai parcouru au retour est celui que je voulais prendre à la montée, je sais maintenant à quoi m'en tenir pour la prochaine rando dans le coin, dans quelques années.
Version agrandie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et c'est l'arrivée au parking.

 

L'orage n'a pas encore atteint le Rubli.

 

Mon point de vue:

Si comme moi vous avez envie de monter à pieds alors qu'il existe un télé, le parcours que j'ai emprunté est finalement pas si mal la première partie étant en forêt à l'ombre.

Le retour que j'ai parcouru dans la combe Entre deux Sex n'étant plus entretenu et plus balisé, il est réservé aux personnes capables de se promener hors des sentiers, mais avec la présence du patou à l'arrivée je ne suis pas certain que c'est une bonne idée.

J'ai grimpé la via ferrata du Rubli le 6 juillet 2003 un week-end de beau temps, et nous avions eu de très gros problèmes de surpopulation à la montée et à la descente du Rubli.
Je ne peux donc que conseiller de venir durant la semaine quand le télé est fermé, car je n'ai croisé personne.

Un dernier mot pour l'office du tourisme et le responsable de l'entretien des sentiers, bravo pour la préparation et l'entretien impeccable de vos sentiers dans la région de la Videmanette.

 

 

Randonnée effectuée le lundi 14 novembre 2011

Publicité google

 
 
 
 
 
 
Accueil Randonnée   Recherche
 

Auteur: