Mise à jour le mercredi 13 mai 2015

 
       
Accueil Ski de randonnée   Recherche
Mont Buet   3096 m
 
Station / village Le Buet - Vallorcine
 
Parking https://maps.google.ch
 
Carte interactive www.geoportail.gouv.fr
Carte de l'itinéraire www.geoportail.gouv.fr
 
Dénivellation ~▲ / ▼   1756 m
Cotation S3
Temps total effectué 8 h 45
Rythme choisi Tranquille
 
wikipedia www.camptocamp.org    
       
Sommet visité le jeudi 26 février 2015, par grand ciel bleu juste avant l'arrivée d'une perturbation
 


Ma dernière visite du Buet avec descente par le vallon de Bérard date de juillet 2013, elle m'avait laissé un souvenir "d'interminable".
En mars 2012 à skis j'avais déjà utilisé ce même qualificatif, alors je me devais d'y retourner un jour pour graver dans ma mémoire quelque chose de plus positif pour ce magnifique sommet.

Ce jeudi 26 février cela a été au delà de nos espérances. La météo, la neige, mais également notre motivation, tout a contribué à réaliser une journée d'exception.

Maintenant je peux le dire, il s'agit d'une magnifique rando.
J'espère que nos deux centaines de photos ci-dessous vous donnerons qu'une envie, " faut y aller "

 

 
Le parking version google.
Coordonnées GPS du parking:    46.018732  ,  6.919960  ou  46°01'07.4"N   6°55'11.9"E

http://maps.google.ch

Les skieurs arrivent au parking du domaine de la Poya, mais il y a encore bien de la place.

 
L'entrée dans le vallon de Bérard:
Depuis le parking il faut viser le hameau de la Poya en passant en dessous des pistes.

www.geoportail.gouv.fr

L'ambiance au parking est encore du genre " ça grelotte ", mais en levant les yeux on y croit.

Cornes de Loriaz

Le chemin d'accès aux pistes est le départ idéal pour approcher la Poya.
 

Passage sous les télés.

Le domaine " la Poya "

 

L'Aiguille de Praz Torrent

 

Le Mont Oreb

 

Les Dents de Morcles

 

Le hameau " la Poya "

Le sentier d'été ainsi que les traces de skieurs et raquetteurs passent au milieu des chalets.

 

Et c'est l'entrée dans la forêt où de multiples traces se dirigent vers la buvette de la grotte à Farinet.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De la buvette au pont:
Le sentier remonte la rive droite du torrent.

 

Le sentier, la piste, la trace, le toboggan, tous les styles sont visités.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et voici le pont

 

Du pont à la sortie de la forêt
Le sentier
se situe maintenant rive gauche, et le plat c'est fini sur ce tronçon.

 

L'eau de Bérard n'est pas complètement figée, pourtant " l'ambiance " y est.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Tête de Balme ?

 

 

ET après 20 minutes, le grand plat déprimant est droit devant.

 

A gauche les Aiguilles Rouges.

 

A droite le Mont Oreb.

 

De la sortie de la forêt au refuge
C'est interminablement plat, le but est de repasser rive droite dès que possible.

 

 

 

 

 

La trace suit approximativement le sentier d'été.

 

 

 

Comme il n'y avait pas de passage évident pour traverser le torrent, la trace montait un quarantaine de mètres pour contourner un pente bien raide.

 

 

 

 

 

 

 

Pour le souvenir il fait un froid mordant, et le vent de face n'aide pas à le supporter.

 

 

 

 

Col et Aiguille de Bérard

 

 

Le plat c'est terminé, et en face . . . les 2heures suivantes.

Aiguille de Salenton

 

 

 

 

La pente est encore bien timide et notre trace utile pour le retour si on veut éviter d'utiliser trop les bâtons.

 

Nous profitons des dernières minutes d'ombre, bientôt on se plaindra de la chaleur. Cool la rando à skis.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et voici le refuge.

Refuge de la Pierre à Bérard

Du refuge à la traversée sous l'Aiguille de Salenton
Alors là ça grimpe, environ 500 mètres de dénivelé en plein soleil.

 

Remarquez cette situation exceptionnelle pour un sommet si parcouru, il n'y a que la trace de montée.

 

 

 

 

Les Aiguilles Rouges

 

 

 

 

L'émetteur est encore bien loin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous découvrons que la face Nord-est de l'Aiguille de Bérard se skie, mais il faut viser le bon couloir.

L'Aiguille de Bérard

 

 

Les sommets ci-dessus et dessous n'ayant pas de nom sur la carte IGN . . .  :-(

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'émetteur ne se rapproche pas, à moins que ça soit nous.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La traversée jusqu'au petit col du pt. 2701
Comme indiqué ci-dessus, ça traverse, enfin un peu de repos.

 

 

 

 

 

 

 

Il reste plus de 500 mètres de dénivelé, mais il commence à se voir même sur les photos.

 

 

Col et Aiguille de Salenton

Le Chardonnet se pointe.

 

 

 

Petite descente qui nous agacerait presque.

 

 

 

Le sommet du Buet est bien là-haut, mais impossible de le distinguer avant d'être à côté de l'émetteur. Tant mieux, tant pis.

 

Au fond, le petit col pt. 2701.
Cette traversée est tranquille en skis, mais en été quand la neige est dure ça ne rigole pas à cause de la pente.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'Aiguille Verte

 

L'Aiguille du CHardonnet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici le col, en face les Fiz . . . . et la barre de nuage promise pour ce soir.

 

 

 

Le final
Plus que 400 mètres, j'aime ce " plus que "

 

 

 

Le capuchon s'installe sur le Mont Blanc.

 

 

Les Rochers des Fiz,
avec la Pointe d'Anterne , la Tête à l'Ane , la Pointe de Chardonnière et la Pointe de Sales

 

 

La trace passe rive gauche de la combe cette fois, comme le chemin d'été.

 

 

 

Pas vilain ces nuages, mais le ciel bleu au sommet nous conviendrait également.

 

 

 

 

Les Grandes Jorasses

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'Aiguille Verte

Voyez-vous le refuge Albert 1er

Le Glacier du Tour

 

 

Le front nuageux approche, mais nous aussi . . . du sommet.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Première image du sommet, la banane s'installe sur nos visages.

 

 

 

 

Le Buet

 

 

56 m de dénivelé et 355 m de distance, on peut commencer à savourer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quel final.  :-)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est fait . . . . voici le cairn sommital.

 

La barre de nuage a stagné un bon moment sur le Jura, mais elle va arriver finalement assez rapidement.
Pour cette raison, et aussi parce que dans deux heures il fera nuit, nous ralentissons fortement notre activité de photographe pour nous consacrer à la préparation du retour. Peu de photos du panorama, et pas de vidéo donc.

Le Môle  au centre

 

Les Dents du Midi

 

Les Rochers des Fiz

 

 

La descente s'effectue toujours dans les parages de la trace de montée.
Pour voir notre itinéraire regardez sur ma carte le trait jaune.
Attention, au bout du long plat sous le refuge de Bérard il faut rester rive droite alors qu'à l'allé nous étions rive gauche.

 

Voici quelques images de nos virages grandement facilité par une neige bien poudreuse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et avant de rejoindre votre véhicule une petite visite de la cascade de Bérard s'impose non ?

 

 

 

 

 

 

 

Avec la neige poudreuse la descente à la cascade était sans difficulté, mais en cas de neige gelée . . . .

 

 

Mon point de vue:

Il sera bref, dès que vous êtes entraîné il faut y aller, c'est de la bonne.  :-)

 

 


A voir également

Mont Buet

 

 

Randonnée effectuée le jeudi 26 février, avec Marion

Publicité google

 
 
 
 
 
       
Accueil Ski de randonnée   Recherche
       

Auteur: