Mise à jour le samedi 20 février 2016

 
       
Accueil Randonnée   Recherche

Le Cheval Blanc   2831 m

 
Station / village Barrage d'Emosson
 
Parking http://maps.google.ch
 
Carte interactive http://map.geo.admin.ch
Itinéraire http://map.geo.admin.ch
281a
 
Dénivellation ~▲ / ▼   1143 m
Cotation S3
Temps total effectué 7 h 00
 
wikipedia www.camptocamp.org http://ski-montagnes.over-blog.com
 
Sommet visité le dimanche 17 mai 2014
 


Trouver une randonnée à ski d'un jour au mois de mai sans faire d'approche en télé, j'ai longtemps pensé que c'était improbable . . .  et pourtant.
Trois sommets se visitent sans problème à skis en fin de saison depuis le barrage d'Emosson, mais il faut quand même accepter 25 minutes de portage de skis.

Ce 17 mai nous avons choisi le Cheval Blanc sommet magnifique en condition estivale si vous appréciez le monde minéral, mais comment est-ce en hiver ?
 

 

Le parking version google 2014.
Coordonnées GPS du parking:    
46.068325 , 6.936354

http://maps.google.ch

C'est le deuxième week-end que la route du barrage est ouverte mais le premier avec un grand soleil, alors c'est la grande foule.

 
Le portage des skis sur la route du barrage.

http://map.geo.admin.ch

Le passage devant le resto du barrage ne donne pas encore l'impression d'être en montagne.

 

Le barrage est franchement vide, mais déjà l'ambiance est plus proche de ce qu'on a imaginé visiter.

L' Aiguille du Van  2578 m

 

La Pointe de la Fenive  2838 m

Il s'agit pour commencer de rejoindre le mur du barrage sans emprunter la route réservée aux camions.

 

C'est l'occasion de tester notre entraînement au vide grâce aux escaliers version grillage.

 

Et maintenant le mur en restant bien à droite dans la zone piétonne.

 

 

Le Mont Blanc  4808 m

 

L' Aiguille Verte  4122 m

 

Le Glacier des Grands  et  les Aiguilles du Tour  3540 m

 

Le Pic de Tenneverge  2985 m

Avec la population du jour, impossible de rater le départ de l'itinéraire de la Gorge de la Veudale

La Veudale  2492 m (devant)  et  le Cheval Blanc  2831 m (derrière)

 

L' Aiguille du Chardonnet  3824 m

Magnifique ces paysages, mais la réalité c'est encore les camions

 

L'itinéraire d'été impose de continuer les grillages par dessus la route, mais nous jouons les rebelles et entrons sur l'itinéraire des camions.

 

 

 

Le lac est bien vide laissant apparaître l'ancien mur.

 

Juste avant la Tête du Largey, la belle langue de neige qui marque le départ de la rando sur des skis.

 

La passerelle d'été qui permet de séparer totalement les randonneurs de la route est en position hivernage, dommage que cela ne le soit pas indiqué à la sortie du barrage.

 

 

 

Il semblerait que le passage du mur de neige a été aménagé, c'est très appréciable.

 

Grande hésitation, on chausse les skis dans la pente ou on marche jusqu'au prochain replat ?

 

 

 

 

Une des Aiguilles du Van

L'approche de la Gorge de la Veudale

http://map.geo.admin.ch

Encore un peu d'ambiance camion pour chausser les skis.

 

Entrée dans le vallon, les premiers 1000 mètres ne sont pas encore une gorge.

 

Dans notre dos, le Bel Oiseau.

Le Bel Oiseaux  2631 m

En face la Veudale, sommet et gorge.

La Veudale  2492 m

 

 

 

La Tour Sallière  3220 m  ,  les Pointes d'Aboillon  2969 m

Le mur du barrage du Vieux Emosson est également en pleine restauration, ce qui manque le plus c'est son lac.

 

Au loin la gorge, mais c'est surtout l'ombre que nous nous réjouissons de trouver.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La parcours de la gorge.

http://map.geo.admin.ch

Le coupe-gorge est proche, en été impossible d'imaginer le franchir mais en conditions hivernales ça semble faisable.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le passage étroit est franchi et très facilement.

 

La montée à la crête du Sé Blanc.

 

 

 

Le vallon est bien large maintenant mais il est également plus raide ce qui nous donne l'occasion de choisir chacun sa trace et ses conversions.

 

 

 

 

 

Le col au fond de l'image, c'est la crête du Sé Blanc.

 

Tous ces points noirs sont des randonneurs qui aiment se lever encore plus tôt, eh oui, maintenant il n'y a plus de collant pipettes pour nous dépasser.

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Aiguilles du Van  ,  le Grand Perron  ,  la Pointe de l' Ifala

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur le haut du vallon, attention de ne pas partir à gauche sur l'itinéraire de la Pointe de la Terrasse.

 

Il faut rejoindre le petit col sur la droite de l'itinéraire.

 

 

La Pointe à Corbeaux  2687 m

A quelques mètres du pt. 2500, un panneau jaune indique la direction pour les traces de dinosaures. C'est là qu'il faut se diriger.

 

Le pt. 2500 est signalé par un cairn.

 

En face le but du jour, le Cheval Blanc. Sur sa gauche le Col du Vieux par lequel nous allons passer.

Le Cheval Blanc  2831 m

L'ascension finale, commençant par une descente.

 

Il y a au maximum 100 mètres de dénivellé à descendre, mais la pente étant convexe il est bien difficile de dire si cette traversée en pente va être foireuse ou non.
Nous choisissons de laisser les peaux mais quand même de bloquer les fixations.

 

 

 

Assez m...dique, mais il faut assumer notre flemme d'enlever les peaux.

 

 

 

C'est fait, maintenant retour au rythme montée avec l'ascension du Col du Vieux.

 

Le petit col au pt. 2500 se situe sous la flèche.

 

La version été avec la plaque rocheuse sur laquelle il y a les empreintes.
Elle est horizontale et plus claire en dessus du névé le plus haut

 

 

 

Sur notre gauche différentes traces se dirigent ou viennent de la Pointe de la Terrasse.

 

 

 

La pente sous la Pointe à Corbeaux est bien raide, nous surveillons les blocs de neige qui potentiellement seraient tentés de nous viser.

 

 

 

 

 

Magnifique ambiance montagne, mais où est l'intrus ?

 

 

 

Cette pente Nord-est de la Pointe à Corbeaux propice aux roulades de blocs de neige.

 

Le Cheval Blanc s'approche, il reste 280 mètres de dénivellation.

 

La trace est dessinée assez sur la droite, sur le flanc Est, la vue des corniches sommitales a certainement motivé le traceur.

 

 

 

 

La Pointe à Corbeaux  2687 m

 

Le Buet  3096 m

La pente va devenir de plus en plus raide, les conversions seront notre occupation pour les prochaines 45 minutes.

 

 

 

Un banc de nuage approche sérieusement depuis le Sud, nous espérons le devancer mais rien n'est moins sûre.

 

 

 

 

 

Cette pente est aussi déprimante avec la version neige qu'avec la version caillasse, c'est l'occasion de déconnecter en pensant à tout et à rien.

 

Avoir un groupe en dessus de la tête en plus des corniches c'est pas cool les blocs et coulées n'ayant aucune peine à nous viser.

 

 

 

La Pointe de la Terrasse est déjà à l'ombre.
Le vrai sommet est derrière le pylône, et le sommet d'hiver à sa gauche là où il y a un attroupement.

 

 

 

 

 

 

 

Avec un petit coup de téléobjectif cette corniche est très impressionnante.  :-(

 

 

 

La corniche se franchi sur la droite par un passage très raide sur 5 mètres, mais pas vertical.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Juste pour le plaisir une photo souvenir d'un conversion réussie. :-)
Est-ce que les bâtons sont placés correctement ?  Pour le savoir il faut regarder une petite vidéo.  www.youtube.com

 

 

 

 

 

 

 

Un court passage où vous n'avez pas l'impression d'être une potentielle quille.

 

 

 

Et une dernière traversée au pied de la pente finale.

 

Il ne reste que 20 mètres environ, nous choisissons de les passer à pied.
un peu plus tôt dans la journée il était possible de le faire skis chaussés la neige n'étant pas encore autant ramollie.

 

Le final sans les skis, bien raide et avec la roche pas si éloignée sous la neige.

 

Le sommet avec ses deux cairns et le panneau du TP Suisse.  Pour lire le panneau cliquer -> ici <-

 
 

La descente s'effectue par le même itinéraire.
Etant donné que la grisaille s'est installée, j'ai choisi de ne pas proposer la totalité des photos car elles sont bien ternes comparées à celles de la montée.

 

 

 

 

 

La Pointe de la Fenive  2838 m

 

 

 

Mon point de vue:

- Randonnée possible seulement après ouverture de la route du barrage environ à mi-mai.
- 1400 mètres d'approche avec portage des skis
- Parcours facile dans la gorge de la Veudale lorsqu'il y a assez de neige et hors période d'avalanche.
- Les 100 derniers mètres du Cheval Blanc deviennent de plus en plus raide ce qui peut être délicat en cas de neige gelée ou au contraire très lourde.
- Les 10-20 derniers mètres peuvent être délicat quand ils sont hors neige et sans la chaîne dégagée.
- Combinaison possible avec la Pointe de la Terrasse et l'Aiguille du Charmo

=> Superbe rando, dans une superbe région, mais réservée à ceux qui ne veulent pas admettre que la saison de ski est terminée.  :-)
 

 


A voir également
 

Mont Buet
 

Le Cheval Blanc
 

Pointe de la Terrasse


Aiguille du Charmoz
 

Lac Vert

 

 
 

Randonnée effectuée le samedi 17 mai 2014, avec Anke, Marion et Marie-Laurence

Publicité google

 
 
 
 
 
 
Accueil Randonnée   Recherche
 

Auteur: