Mise à jour le samedi 17 octobre 2015

 
       
Accueil Randonnée   Recherche

Les Monts Telliers   2951 m

 
Station / village Bourg St-Bernard
 
Parking http://maps.google.ch
 
Carte interactive http://map.geo.admin.ch
Itinéraire http://map.geo.admin.ch
332a
 
Dénivellation ~▲ / ▼   1031 m
Cotation S2
Temps total effectué 5 h 20
 
www.camptocamp.org www.transpiree.ch www.youtube.com www.youtube.com
http://sylvainpasquier.canalblog.com http://sylvainpasquier.canalblog.com
 
Parcouru le dimanche 26 février 2012
 


Jusqu'en 2012, la carte au 1:50000 orthographiait ce sommet "Mont Teilliers" . Pour cette raison il n'est pas impossible que vous retrouviez ce nom dans une de mes pages non corrigées.

Les Monts Telliers sont aux nombres de deux, mais c'est le sommet Est qui est accessible à skis.
Cela tombe bien car c'est le plus haut et c'est celui que nous avons visité. :-)
 

 

Le parking version google 2014
Coordonnées GPS du parking:    45.900005  ,  7.195645
Difficile de faire plus moche, mais au moins il y a de la place et vu la popularité du coin il en faut.

http://maps.google.ch

Il est 8h20 néanmoins nous ne sommes de loin pas les premiers, il faut dire qu'avec l'hospice du Grand St-Bernard il y a de la concurrence.

 

Il fait plutôt grisouille, mais par moments entre deux nappes des sommets pointent leur nez comme ci-dessous la Pointe des Lacerandes

 

Nous allons suivre 500 mètres la route du col du Grand St-Bernard, celle qui est qualifiée de non sécurisée et avec danger d'avalanche.

 

Chacun place son accélération, c'est un départ de rando que je qualifierai de normal. :-)

 

Nous contournons le bétonnage de l'entrée du tunnel, vraiment moche.

 

Cette route du col n'est pas très large en hiver.

 

En fait je voulais dire vraiment moche cette entrée du tunnel.

 

Devant c'est quand même plus beau, quoique avec ces fils électriques.

 

A gauche c'est pour le col, à droite pour les Monts Telliers, dans les deux cas la solitude n'existe pas.

 

Pour la recherche de l'itinéraire nous avons connu plus difficile, il suffit de suivre les "piquets" noirs.

 

 

 

Le petit air glacial a décidé de suivre la route du col, nous pouvons tenter un changement de tenue. Cela ne sera pas le dernier avec cette petite bise du jour.

 

En nous retournant nous voyons que le ciel se dégage, mais aussi cette colonne de poursuivants.

 
 
 

Malgré les apparences personne ne boude.

 

 

 

 

 

Le jeu des nuages est magnifique, mais nous espérons quand même qu'il va cesser avant notre descente.

 

Qui a vu un chien? Dans une rando à skis vous y croyez?

 
 
 
 
 

 

 
La colonne ne s'améliore pas.
 
 
 

 

 

Le Mont Vélan  3727 m

Nous entrons dans la combe de Drône, le groupe qui nous précède en est à sont troisième changement de tenue.

 
Ils repartent juste devant nous, cela nous permet de nous appondre. (je sais, c'est du Vaudois)
 
Pas mal la régularité des espaces.
 
Jean a un rythme d'entraînement a tenir, pour se faire il rajoute quelques distances et de la vitesse.
 

Sur place cette Combe de Drône paraissait interminable, mais finalement pas tant que ça et sa montée régulière était très agréable.

 

Ce grand couloir sur la gauche arrive au Col des Chevaux, c'est aussi un des passage pour la Pointe de Drône.

 

Notre équipe avance bien, nous distançons plus que nous nous faisons rattraper.

 
 
 

Le soleil est à nouveau proche, tant mieux pour nous car nous avons presque froid, et tant mieux pour l'appareil photo il maîtrisera mieux les contrastes.

 

Petite pause hydratation.

 

 

Le Grand Combin  4314 m

 

 

 

 

 

 

Trois photos maintenant pour démontrer que nous étions un groupe uni dans l'effort.

 
 
 

 

 

Nous arrivons sur le Grand Lé et pour la première fois nous apercevons le sommet Sud-est des Monts Telliers.

 

Au moment où je vais faire ma photo de groupe ils se sentent obligé d'admirer le Combin et le Vélan. Bon je les comprends.

 

C'est mieux comme ça quand même, surtout que moi je vois encore les montagnes.
Euhhhh j'en vois un qui a soif.

 

On nous refait le coup de la trace interminable, mais comme nous avons bien entraîné ce type de difficulté dans la Combe de Drône, même pas mal.

 

Mais c'est qu'ils sont galants mes camarades.

 

 

La Pointe de Drône  et  la Pointe des trois lacs

La suite du parcours est dans cette combe invisible juste derrière cette bosse neigeuse.

 

Et voilà, bien raide, en neige dure sur le haut, mais finalement pas trop longue. ( 250 m de dénivellation )

 

Au cas où vous ne le saviez pas, avec la rando c'est comme avec la fondue, ça crée la bonne humeur.

 

 

 
La trace est excellente mais parfois bien gelée et finalement pas si facile à suivre vu la raideur.
 

 

 

Le final nous réserve quelques petits passages un peu plus sport.

 

Les fixations Dynafit c'est bien, c'est léger, mais quand ça se décroche dans une pente raide et durcie, ça agace. J'en ai une, je sais de quoi je parle.

 

Les dimensions des points noirs donnent l'échelle de cette dernière combe.

 

Le lieu de dépose des skis est en vue.

 

 

 

 

 

Et c'est le sommet, trop petit pour y faire la pause ce qui est parfait pour la photo du sommet.

 

 

Le Mont Blanc  et  les Grandes Jorasses

 

Le Mont Telliers sommet West

C'est notre équipe.

 

Mais quelques mètres en dessous sur le lieu de dépose des skis, nous ne sommes plus seul.

 

 

Le Grand Combin  4314 m

 

Le Mont Vélan  3727 m

 

Le Col du Bastillon  2754 m

Pour le panorama 360°, une petite vidéo

 

Nous entamons la descente dans une neige pas rêvée, des traces dans tous les sens et en plus gelées.

 

 

 

 

 

Presque sans discontinuer d'autres randonneurs continuent de monter.

 

En cherchant dans les zones les plus réchauffées, nous arrivons à enchaîner quelques virages digne de ce nom.

 

Voici cette première pente vue d'en bas, elle nous laissera quand même un bon souvenir.

 

Tomber c'est pas de chance, mais tomber quand on est filmé c'est la poisse.  :-)

 

La suite était un faux plat descendant au bout duquel nous nous retournons pour visualiser une dernière fois l'objectif du jour.

 
 
 

Cachés derrière des bosses, nous trouvons des bouts de pentes à tendance poudreuse, mais elles ne sont pas longues.

 

 

 

 

 

Les conditions "avalanche" ne sont vraiment pas terribles ce mois de février.
Dans les pentes Sud aie aie aie, la cassure ci-dessous doit bien faire 200 mètres.

Les Dents du Gd Lé  2884 m

 

 

Notre itinéraire pour le moment n'est qu'une succession de bosses et de replats.

 

 

 

De petites nappes de brouillard viennent nous taquiner un peu, comme nous ne sommes pas montés par là nous devons attendre par moments pour choisir la suite.

 

 

 

 

 

 

 

Une des pentes choisie était un peu trop raide pour la stabilité actuelle du manteau neigeux.

 

La différence de pente entre celle qui est acceptable (à quelques mètres à gauche vu de face) et celle qui ne l'est pas, ne saute pas aux yeux.

 

 

 

 

 

Nous continuons notre descente en essayant de trouver de la neige encore skiable, mais c'est peine perdue.

 

 

 

Au loin le parking fin du supplice, car descendre dans ce mixe de neige gelée et cartonnée ce n'est pas évident en tous cas pour moi.

 

 

 

Il ne reste qu'un long schuss.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est la fin, c'est le parking.

 

Mon point de vue:

- Cette ascension du Mont Tellier est une grande classique, de ce fait elle est hyper parcourue. Néanmoins, comme la Combe de Drône est large de presque un kilomètre la surpopulation ne dérange pas.

- Excepté les derniers 100 mètres de dénivellation, la montée n'est jamais désagréable. Pour la fin cela dépend évidemment de l'état de la neige, pour nous elle était gelée donc les couteaux aidaient bien.

- De multiples pentes sont à disposition pour la descente, à chacun le plaisir de la sélection.

 

 


A voir également
 

La Pointe de Drône depuis le col du Gd St-Bernard.........28 août 2011

Les Monts Telliers en skis depuis Bourg St-Bernard......26 février 2012

Le Six Blanc en skis depuis Commeire..........................20 février 2014

La Pointe des Gros Six en skis depuis Bourg-St-Pierre...14 mars 2014

Le Beaufort en skis depuis Bourg-St-Pierre......................6 mars 2015
 

 

Randonnée effectuée le  dimanche 26 février 2012,  avec Fabienne, Jean-Benoît, Christian et Jean

Publicité google

 
 
 
 
 
 
Accueil Randonnée   Recherche
 

Auteur: