Mise à jour le samedi 20 février 2016

 
       
Accueil Randonnée   Recherche

La Pointe des Gros Six   2873 m

 
Station / village Bourg-St-Pierre
 
Parking www.google.ch/maps
 
Carte interactive http://map.geo.admin.ch
Itinéraire http://map.geo.admin.ch
333
 
Dénivellation ~▲ / ▼   1407 m
Cotation S2 / S3
Temps total effectué 7 h 30
 
  www.camptocamp.org www.bivouak.net  
       
Parcouru le vendredi 14 mars 2014
 


Pourquoi choisir cette course alors qu'elle est peu parcourue et sans doute pas sans raison ?

Et bien pour moi l'idée était de sortir des classiques, et si en plus on ne croise personne ce sera le top.
Le topo averti des distances non négligeables, tant mieux on a le temps.
Voici nos photos, comme il y en a environ 200 il faut aussi du temps pour les visionner.
 

 

Le parking version google.
Coordonnées GPS du parking:    45.941985  ,  7.208530

www.google.ch/maps

Parking un peu sinistre, mais comme c'est le bout de la route déneigée nous n'avons pas le choix.
 
La montée au barrage.
Pas trop compliquée, il suffit de suivre le chemin
 

Partir à gauche ou à droite ? et bien c'est à plat sur la droite.

 
 
 
Il y a surtout des traces de pas, cela ressemble fort à un itinéraire pour promeneur de chiens.
 

Ces premières photos vont être assez lassantes, mais sur place c'est la même chose pour ces 2 kilomètres jusqu'au barrage.

 
Excepté la ligne à haute tension, le paysage commence à nous satisfaire.

La Pointe des Plans Sades  2674 m

 
 
 
 
Durant cette approche les seules pensées vont au retour, pourvu que ça glisse.
 
 
 
 

Le barrage des Toules

 
 
Changement de rive à quelques mètres du barrage, cela signifie la fin de l'ombre.
 

 

 
La rando va même être didactique, pour tenter de lire il faut cliquer sur l'image ou -> ici <-
 
Et pour les passionnés voici les détails. Pour agrandir  -> ici <-
 
Pour agrandir  -> ici <-
 
Pour agrandir  -> ici <-
 
Pour agrandir  -> ici <-
 
Pour agrandir  -> ici <-
 

Maintenant que nous avons bien tout lu, nous savons qu'il reste 86 m à grimper pour arriver au dessus du mur.

 

La neige se fait rare mais nous allons quand même tenter de trouver un raccourci pour couper le long virage du chemin.

 
 
 
 
 
 
 

La route du Grand St-Bernard est rive droite à la même altitude, inutile de vous dire qu'on entend pas que les oiseaux.

 

Nous avions pensé trouver un chemin directe donnant accès au mur du barrage, mais en hiver cela semble impossible.
Pour agrandir 
-> ici <-

 
 
 
 
 
 
 
Traverser le mur c'est interdit, alors l'itinéraire franchissant le mur n'a plus l'air d'actualité.
 
L'entrée dans la combe des Planards.
Le but est d'atteindre Fournoutse par une traversée ascendante.
 

Attention
- En 2014 l'itinéraire traverse une zone protégée, seul l'itinéraire en rouge ci-dessous est autorisé.
- En février 2016 il n'y a plus de zone protégée selon https://map.geo.admin.ch

A vérifier donc, les zones semblent très mouvantes

www.respecter-cest-proteger.ch

La direction indiquée par les traces semble bonne, nous les suivons.
 
 
 
 
 
Le pire c'est que je trouve presque que cette photo est belle.
 
 
 

La pente à traverser étant convexe il est très difficile d'évaluer si on monte trop ou pas assez pour rejoindre Fournoutse directement comme indiqué par l'itinéraire obligatoire.

 
 
 
En plus il faut zigzaguer un peu pour rester sur de la neige.
 
 
 
Pour compliquer un peu quelques couloirs se mettent en travers.
 
 
 
 
 
 
 
Cette convexité empêche toujours de viser au loin.
 

Cette image pour vous montrer le peu de neige qu'il y a dans les versants Sud à 2000 mètres, mais aussi pour . . .

 
. . vous montrer qu'on n'est pas seul.
Un premier groupe au
centre de l'image précédente. et un second ci-dessous.
 
Et bien voici la croix, nous avons pas mal réussi car elle se situe sur l'itinéraire autorisé.
 
 
 
 
 
Fournoutse en vue même qu'un des bâtiments a une couleur camouflée pour l'hiver.
 
 

 

 

Fournoutse  2142 m

Etrange manière de passer l'hiver.  :-)
 
Dans notre dos un magnifique objectif de course.

Le Grand Combin  4314 m

La suite, le plateau paumatoire.
En préparant cette rando je me suis dit  "facile, il suffira de viser le sommet car c'est tout droit" , mais sur place c'est une autre réalité.

 
Nous continuons la traversée ascendante avec toujours aucune possibilité de viser au loin.
 
En plus il faut continuellement slalomer entre les touffes d'herbe et leurs abords instables.
 
 
 
 

La Pointe des Plans Sades  2674 m

 

La Pointe de Godegotte  2749 m  ,  la Pointe de Tenou  2785 m  ,  les Dents du Grand Lé  2884 m

 

Le Grand Combin  4314 m

 
 
 
 
Nous espérons toujours atteindre un plateau qui nous permettrait de visualiser un peu mieux la suite.
 
Dans notre dos encore un sommet à visiter absolument.

Le Mont Vélan  3726 m 

La vue se dégage enfin, nous allons pouvoir imaginer quel est notre sommet en sachant que c'est le plus élevé au bout de la combe.
Alors, lequel viseriez-vous ?

 
 
 
 
 
La vue est meilleure encore, alors lequel ?
 
 

 Les Dents du Grand Lé  2884 m  ,   les Monts Telliers  2951 m et 2949 m

Les sommets ci-dessous font bien partie des Gros Six mais il n'y a pas la Pointe ce que nous constateront un peu tard.

 
Des bosses et des creux, c'est le programme sur plus de deux kilomètres.
 
 
 
 
 
 

Le Mont Vélan  3726 m

 

 

A ce stade je suis toujours convaincu que la Pointe est droit devant.

 

 

 

 

Le Grand Combin  4314 m  ,  le Mont Vélan  3726 m

Belle pente, belle neige . . . mais pas la Pointe.

 

 

 

 

Le Mont Vélan  3726 m

Un caillou à cornes sur la crête ?

 

 

 

Une photo encore de cette face West du Mont Vélan car on y distingue le couloir Annibal . . . souvenirs souvenirs.

Le Mont Vélan  3726 m

 

 

Chacun sa route, chacun son chemin . . .

 

En arrivant sur la crête nous constatons notre erreur, nous sommes beaucoup trop à droite.
La Pointe des Gros Six est 1300 mètres plus au Sud-ouest.  :-(

 

Nous enlevons les peaux pour descendre vers Chaux des Planards.

 

C'était une occasion de placer quelques beaux virages.

 

Durant notre égarement un groupe de randonneur est descendu du col Nord des Planards, cette fois impossible de se refourvoyer.

La Pointe des Planards  2869m  ,  la Pointe des Gros Six  2873 m

 

 

300 mètres de dénivellation et on sera rendu.

 

 

La Pointe des Planards  2869m

Les creux et les bosses ça continue, mais maintenant le sommet est à vue.

 

 

 

 

La Pointe des Planards  2869m

 

 

Aucune trace de montée, c'est bien pour les photos.

 

 

Le Col Nord des Planards  2821 m

Notre pointe est au haut de cette pente.

 

 

 

 

 

 

Le Grand Golliat  3238 m

Au premier plan la Dotse et la Tête de Ferret

Les Grandes Jorasses  4208 m

Arrivée au sommet de la Pointe . . . bien arrondie.
 
 

La Pointe des Gros Six  2873 m

 

 

Une petite dernière.

Le Mont Vélan  3726 m

Le col ci-dessous est le Col du Névé de la Rousse, point de départ pour la Combe de l'Â

La Tsavre  Mont Ferret  2978 m

Il est possible de descendre l'arête West de la Pointe des Gros Six pour rejoindre ce col.
Photo ci-dessous.

 

La combe de l'Â c'est 10 kilomètres de descente avec 1500 mètres de dénivellation.

La Combe de l'Â

Le retour:
Histoire de ne pas se fourvoyer deux fois dans la même journée, nous allons suivre les traces de nos prédécesseurs descendus dans la Combe des Planards depuis le Col Nord du même nom.

 

Départ directe sous le sommet, c'est l'occasion de constater qu'un sentier d'été y est balisé.

 

Les conditions de ski sont bonnes.

 

 

 

Le plateau nommé Chaux des Planards qu'il faudra quitter sur la droite pour rejoindre le fond de la Combe.

 

 

 

 

La Pointe des Plans Sades  2674 m

 

Luis Bossevendes  2854 m

 

 

 

 

Le sommet est déjà à plus d'un kilomètre.
La pente n'était pas très raide en moyenne mais elle était très agréable à skier.

 

Le changement de pente approche, aucune idée de ce que l'on va découvrir.

 

 

 

La pente va encore augmenter . . . mais est-ce qu'il y aura encore de la neige car c'est un flanc Sud.

 

 

 

Une petite bande neigeuse permet ce dernier passage avant d'atteindre le fond de la combe.

 

La pente est bien raide et la neige gravement pourrie, ce passage est à oublier.

 

Comment peut bien s'appeler le bâtiment au fond de la combe ?

Les Planards  2185 m

 

 

Rive droite la trace que nous allons emprunter, nous espérons qu'il ne faudra pas trop pousser.

Les Planards  2185 m

 

 

1500 mètres seront à franchir jusqu'au changement de pente de la combe, ça pourrait être bon pour la musculature des bras.

 

Au haut de la combe sous le soleil, les Monts Telliers.

 

 

 

 

 

Une grande partie de la combe a passé en glissant, mais quand même quelques pas sont nécessaire par moment.

 

 

 

Changement de pente.
L'itinéraire autorisé dans la zone protégée traverse en rive gauche, mais comme les traces continuent en rive droite et que la zone n'est pas protégée, nous les suivons.

 

L'itinéraire autorisé passe par le bâtiment blanc.

Fournoutse  2142 m

Le barrage est en vue mais le passage jusqu'à lui . . . c'est un mystère.

 

La pente est belle à skier entre les buissons, ce qui n'est pas si facile.

 

Bien dans l'axe du couloir, pas terrible mais aujourd'hui ça le fera.

 

La trace traverse le torrent des Erbets sur un des derniers pont de neige.

 

 

 

Un peu de marche en escalier pour se réchauffer, même qu'il ne fait pas froid.

 

Et c'est parti pour une nouvelle série de traversées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A partir du barrage nous allons suivre le chemin sans chercher à couper le virage comme à l'aller.

 

 

 

Juste avant le virage surprise ! une coulée occupe le terrain.
D'après les photos du matin elle n'est pas d'aujourd'hui.

 

 

 

Pas très large la coulée, mais les boules de neige ont la consistance de cailloux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour ce chemin c'est comme pour la combe, la majorité passe sans pousser mais il faut quand même user du bâton par moment.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Arrivée à la voiture, c'est fini.  :-)

 

 

Mon point de vue:

- Je confirme qu'il y a de la distance. En ligne droite 2 km pour le barrage et 5 km du barrage au sommet.
- Il n'est pas facile de se diriger à vue étant donné les pentes convexes puis très bosselées.
- Pas de trace fraîche de montée cela confirme que cette course n'est pas très courue.
- Pas de difficulté technique si on choisi bien les passages.
- L'accès par le mur du barrage ne semble plus possible.

- Monter par la combe des Planards puis descendre par celle de l'Â, ce doit être bien beau.

 

 


A voir également
 

La Pointe de Drône depuis le col du Gd St-Bernard.........28 août 2011

Les Monts Telliers en skis depuis Bourg St-Bernard......26 février 2012

Le Six Blanc en skis depuis Commeire..........................20 février 2014

La Pointe des Gros Six en skis depuis Bourg-St-Pierre...14 mars 2014

Le Beaufort en skis depuis Bourg-St-Pierre......................6 mars 2015
 

 

Randonnée effectuée le vendredi 14 mars 2014, avec Christian

Publicité google

 
 
 
 
 
 
Accueil Randonnée   Recherche
 

Auteur: