Mise à jour le samedi 20 février 2016

 
       
Accueil Randonnée   Recherche

Le Schwarzhorn   3105 m

 
Station / village Montana
 
Parking http://maps.google.ch
 
Carte interactive http://map.geo.admin.ch
Itinéraire http://map.geo.admin.ch
728a   /  ▼ 728b
 
Dénivellation ~▲ / ▼   775 / 1614 m
Cotation S2
Temps total effectué 4 h 45
 
wikipedia www.pierrepisano.fr    
 
Parcouru le dimanche 9 mars 2014
 


Plusieurs possibilités s'offrent à vous pour gravir le Schwarzhorn, mais . . .
- depuis Aminona ce sera un peu longuet.
- depuis la Lämmerenhütte un peu court et embêtant de faire en deux jours.
- depuis la Gemmi le long plat du Lämmerenboden doit être casse-pieds à l'allé et au retour.

Il ne reste alors que la solution que je propose, venir depuis le télé de la Plaine Morte, traverser le Wildstrübel, puis rentrer sur Montana.

La première partie était donc la traversée du Wildstrubel, et ci-dessous les images de la deuxième, la traversée du Schwarzhorn.
 

 

L'ascension:
Il s'agit de monter le Lämmerenglescher depuis son point le plus bas.
Lors de notre parcours toutes les crevasses étaient bouchées et le passage raide entre 2700 et 2760 mètres était bien enneigé. Il s'agit probablement du passage qui pourrait poser le plus de problèmes.

http://map.geo.admin.ch

Nous sommes arrivé par le Wildstrubelgletscher, l'altitude est d'environ 2500 m.
Au Nord-est la Lämmerenhütte n'est qu'à 1 kilomètre, nous sommes donc très proche du début de l'itinéraire classique depuis cette cabane.

 

En face nous avons le Lämmerengletscher avec un mur entre 2700 et 2760 m difficile à franchir en été, comment sera t'il aujourd'hui ?

 
 

Le Bietschhorn  3934 m  ,  et devant le Torrenthorn  2998 m

En rapprochant la trace grâce au téléobjectif on se rassure un peu, le très régulier zigzag semble aisé.
 
 
 
Vous voyez la cabane ?   -> ici <-
 
 
 

Très intéressant de visionner ce versant Nord du Schwarzhorn, savez-vous qu'il y passe un sentier sécurisé ?

Le Schwarzhorn   3105 m

 
 
 

Le Grossstrubel  3243 m

 
 
 

Le Schneehore  3178 m

De la neige soufflée rempli partiellement la trace, mais comme elle est profonde cela ne dérange pas vraiment.

 
 
 
Visionnez les traces pour la cabane et probablement celle de ski de fond sur le lac Lämmerensee

Le Steghorn  3146 m

 
 
La pente augmente, la glace est proche, mais la trace nous convient toujours.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
C'est la dernière traversée du zigzag, la glace n'était pas loin mais ça passait bien.
 
Le haut du glacier est nettement plus plat, y a plus qu'à.
 
Jolie bosse, mais elle n'a pas de nom sur la carte.
 
 

Le Rothorn  3103 m

 
 
 
 
Ce col est le passage le plus directe depuis la Plaine Morte pour rejoindre le Schwarzhorn.

Le Schneejoch  3016 m

 
 
Le couloir au centre de la photo a été skié ce 9 mars, belle effort.

Le Schneehore  3178 m

 
 
 
 

Arrivée à la Rothornlücke lieu de passage obligatoire pour redescendre côté Valaisan par le vallon des Outannes.

 
Il ne reste que 100 mètres de dénivellation pas très intéressante pour atteindre le sommet.
 

A notre droite un sommet magnifique lorsqu'on le visionne depuis la vallée du Rhône grâce à sa superbe face Sud rocheuse.

Le Trubelstock  2999 m

Pas encore au sommet mais déjà une grande envie de visionner les hauts sommets Valaisans.

                         Weisshorn                                  Obergabelhorn                    Dent Blanche
                 Bishorn                          Zinalrothorn                      Cervin  Pointe de Zinal

 
 

Ce final est tellement inintéressant que beaucoup de monde (dont moi en 1990) s'arrêtent à l'avant sommet au pt. 3096

 
Et pourtant la corniche proche du sommet à elle seule vaut le déplacement.
 
 
 
 
 

Arrivée au sommet, le cairn dans lequel est bien caché le gipfelbuch est complètement recouvert.
Pour écrire son nom il faudra revenir en été, pour moi c'est fait.  :-)

 
 

Wildstrubel  3244 m

 
 
 

Le Monte Leone  3553 m

 
 
Chacun son style pour la photo du sommet.  :-)
 
 

Le Bietschhorn  3934 m

 

Les Mischabel   avec  le Dirruhorn  ,  le Nadelhorn  ,  le Dom  et  le Täschhorn

Et pour finir, l'incontournable vidéo.  Pour la visionner cliquer -> ici <- ou sur la photo
 

La descente:
Dans un premier temps il faut rejoindre la Rothornlücke, puis s'engager au Sud dans le vallon des Outannes.
Depuis 2500 m environ,  il faut remonter à l'arête de Nusey également appelé Col de la Roue.

http://map.geo.admin.ch

Avec la visibilité du jour c'est pas trop stressant, la trace dans le vallon des Outannes est plus que visible.

 
Nous commençons par traverser en direction de la Rothornlücke
 
 

Le Schneehore  3178 m   et  les Wildstrubel  3244 m

Arrivée à la Rothornlücke dominée par la pointe sans nom.
 

Cette première partie n'est pas très belle à skier pour raison de neige transformée et gelée, mais le paysage compense largement.

Le Trubelstock  2999 m

L'itinéraire est facile à trouver, c'est au milieu de la combe.
 
Dans notre dos la Rothornlücke.
 
 
 
 
 

Vers 2700 m nous commençons à visionner le petit col qu'il faudra passer au haut de l'arête de Nusey.
Ce passage est appelé  "Col de la Roue"  par les régionaux

 
 

Le Mont Bonvin  2995 m  ,  le Tothore  2935 m

Trois traces remontent au col, laquelle suivre ?
 

Pour le moment nous testons le ski en pente raide avec un température beaucoup trop haute.
En résumé vous êtes suivi.

 
 
 
Notre choix est fait, ce sera celle du milieu
 
Belle neige de printemps, bien lourde.
 
 
 
Troisième collage de peaux, mais pas le dernier.
 
 

Les Faverges  ou  Faoverges   ( impossible de lire sur la carte )

Que 150 mètres de dénivellation à remonter, mais à ce moment là de la journée ce n'est pas si facile.
 
 
 
 

Le Nuseyhorn  2839 m

 
 
 
 
Tout là-haut au fond à droite, le Schwarzhorn.
 
 
 
Le Col de la Roue est atteint, la beauté du panorama ne faibli pas.
 
Petit bout d'arête avant de poursuivre la descente sur la gauche dans le versant Sud.
 
 

Le Nuseyhorn  2839 m

 

Le Zinalrothorn  ,  l'Obergabelhorn  ,  le Cervin  ,  la Pointe de Zinal  ,  la Dent Blanche

 
 
 
 
 
 

La descente suite:
Le but est de descendre jusqu' au ruisseau la Tièche en amont du pont, pour ce faire il y a de multiples possibilités.
Certaines descriptions disent de passer par l'alpage de la Remointse du Plan, nous avons choisi de descendre le vallon parallèle à l'arête de Nusey.

http://map.geo.admin.ch

 
 

Cette pente Sud n'était pas très encourageante avec ses nombreuses traces, mais finalement elle sera très belle à skier.

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Le bas du vallon nous réserve encore quelques belles pentes, mais ce qui nous chagrine c'est l'arrivée dans l'ombre.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Pour avoir moins à remonter nous décidons de franchir la Tièche avant le pont officiel.
 
Le débit étant faible les skis n'ont presque pas touché l'eau.
 
 

La Tièche

Petite remontée:
Attention, dans cette zone il y a de multiples traces dessinées par les skieurs hors piste venant des installations de Montana.
Certaines descendent à Aminona et d'autres remontent en direction de la cabane des Violettes, ce qui ne sont pas nos objectifs.
Par une traversée ascendante en dessus des arbres, il faut rejoindre la croix au sud de la cave de Merdechon.

http://map.geo.admin.ch

Quatrième et dernière remontée jusqu'à la cave de Merdechon où nous ne dégusterons rien.
 
Nous venons de là-haut.
 
 
 
 
 
 

Le Bishorn  et  le Weisshorn

 
 
Nous rejoignons le chemin de la cabane de la Tièche.
 
 
 

Fin de la montée, nous sommes à la croix au Sud de la cave de Merdechon.
Nous ne le savons pas encore, mais depuis là il nous reste 7 kilomètres à glisser jusqu'au parking, c'est le rêve inespéré.

 

La descente, fin:
C'est absolument inespéré, 7 kilomètres de pistes, chemins et autre parcours damés vont nous permettre d'arriver au parking du départ du télé quasiment sans pousser.
(cela dépend évidemment si la neige est molle ou gelée comme pour nous)

 
De la croix au Bisse de Tsittoret
 
Du Bisse de Tsittoret à Ploumachit
 
De Ploumachit à Courtavey
 
De Courtavey au bar.

http://map.geo.admin.ch

 
 
Balisé, damé, tracé, ensoleillé.  :-)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Arrivée à ski à 3 mètres du bar, peut-on faire mieux ?
 
 

Mon point de vue:

- Difficile de faire mieux que cette traversée du Schwarzhorn après avoir traversé les Wildstrubel.
- Le panorama sur les Alpes Valaisannes est fantastique.
- Les pentes à skier sont larges et très belles.
- Belle variation avec un glacier à la montée.
- Pas de grosses dénivellations, mais quand même fatiguant à cause de la durée et des re-peautages.
- Pas facile de se repérer dans le mauvais temps à cause des nombreux vallons et passages obligés.
- Nécessite un enneigement suffisant pour rentrer skis aux pieds au parking du départ du télé.
- Possible de terminer la rando à Aminona et de prendre un bus.

 


Il y a quand même deux points noirs: (version 2013)
- le prix du télé de la Plaine Morte
CHF 39
-
le prix du parking CH 13
 

 


A voir également
 

Le Schwarzhorn depuis Leukerbad.................22 août 2013

Le Flueseehorn depuis la Lenk...............4 septembre 2013
Le Wildstrubel depuis Flueseeli..............4 septembre 2013

Le Wildstrubel en ski.......................................9 mars 2014

Le Schwarzhorn

Le Wildstrubel
 

 

Randonnée effectuée le dimanche 9 mars 2014, avec Pierre-Alain

Publicité google

 
 
 
 
 
 
Accueil Randonnée   Recherche
 

Auteur: