Mise à jour le samedi 20 février 2016

 
       
Accueil Randonnée   Recherche

La Tête Blanche   3710 m

 
Station / village Arolla
 
Parking http://maps.google.ch
 
Carte interactive http://map.geo.admin.ch
Itinéraire http://map.geo.admin.ch
510a   /   511a
 
Dénivellation ~▲ / ▼   442 / 2064 m
Cotation S1 / S2
Temps total effectué 6 h 45
 
wikipedia www.leschouchoux.com http://roberts-1.com  
    http://photoblog.randonneurs.ch
 
Parcouru le samedi 29 mars 2014
 


Une fois descendu au col de Bertol l'ascension de la Tête Blanche est uniquement glaciaire, elle ne présente donc pas de problème technique. Par contre, vu la grande surface peu inclinée et passablement bosselée du glacier du Mont Miné, les problèmes d'orientation peuvent être redoutables.

La descente sur Zermatt n'est pas non plus recommandée par conditions bouchées, la recherche de l'itinéraire sur les quatre glaciers successifs séparés par des ressauts très crevassés pouvant devenir un casse-tête redoutable.

Bref, course a effectuer avec une météo impeccable ou alors vous êtes un expert en déplacement avec GPS, carte et boussole.

Nous avons eu beaucoup de chance avec le ciel, voici mes images de la traversée de Bertol -> Zermatt à travers cinq glaciers.
 

 
 Le jour précédent était consacré à la montée à la cabane de Bertol

 

L'ascension de la Tête Blanche:
Le sommet est visible dès le départ de la cabane, il vaut mieux enclencher le pilote automatique et profiter de l'occasion pour penser à rien.

http://map.geo.admin.ch

Le chef est prêt au départ et nous rappel sans prononcer un mot . . .  "que ça traîne"   :-)
 
D'abord un petit tour au fond à gauche pour . . .
 
. . . . faire une photo du sommet au Nord de la cabane.

La Pointe de Bertol  3499 m

Mais avec une terrasse comme celle de cette cabane de Bertol, comment penser à autre chose que d'admirer le paysage ?

 
 

La Dent Blanche  4357 m

 

Le Cervin  ,  la Dent d'Hérens  ,  les Dents de Bertol  et derrière les Bouquetins

Le top départ est donné.
 
La fin de la première échelle est immédiatement désagréable avec ses deux mètres de neige glacée.
 
 

Le Pigne d'Arolla  3790 m

 
 

Mine de rien ces échelles sont quand même impressionnantes alors que nos muscles sont à peine tièdes.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Le Col de Bertol  3268 m

 
 
 
 
 
 
 
 
Arrivée au col, et récupération des skis.
 
Le versant Est du col est bien agréable pour chausser les skis.
 
 

La Cabane de Bertol   3311 m

La pente n'est pas très raide mais il est quand même plus favorable de glisser sur les 1500 premiers mètres.

 
C'est l'occasion pour moi d'effectuer quelques photos en glissant.
 
 
 

Aucune trace sur le glacier du Mont Miné direction plein Nord, il faut dire que la chute de sérac entre 2900 et 2600 m n'est pas franchissable.

 
 

Le Col de Bertol  3268 m

Je ne suis pas le seul motivé à prendre des photos.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Fini de se laisser glisser tranquillement, il va falloir marcher maintenant.
 
Gants, bonnet, cagoule, ça caille vraiment.
 
 

Sommet Nord des Bouquetins   3779 m

 

Le Grand Cornier   3962 m  et  la Dent Blanche  4357 m ,   au fond le Weisshorn   4506 m

La donne est simple maintenant, il reste environ 4 kilomètres.

La Tête Blanche   3710 m    et    la Tête de Chavannes   3671 m

 
 
 

La Pointe des Genevois   3674 m   et   la Dent de Perroc  3676 m   (les pointues au centre)

 
 
 
 
Sur notre droite les Dents de Bertol, dont le sommet Sud qui se visite également à ski.

Les Dents de Bertol  3524 m  et  3547 m

 
 
 
 
 

Le Grand Cornier  3962 m   et   la Dent Blanche  4357 m

 
 
 
 
Les Dents de Bertol vue de l'Est, l'itinéraire à ski monte au col puis part à gauche pour le sommet Sud

Les Dents de Bertol  3524 m  et  3547 m

Les photos ne sont pas très variées mais elles représentent bien la situation de course. Il faut 1 heure pour traverser ce long faux plat bosselé.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
On s'éloigne, on s'éloigne ok . . . mais nous on aimerait avancer surtout.
 
 
 

On se réjoui tous de cette montée pour changer le rythme, et avec un peu de chance le vent ne sera plus de face.

 
 

Le Col des Bouquetins   3348 m

 
 
 

Le Mont Brulé   2578 m

 
 
Les 4 kilomètres de faux plat sont derrière.
 
 
 
 
 
 
 
 

Les Bouquetins

 
 
 
 
A tour de rôle nous profitons de l'accalmie pour nous ravitailler un peu.
 
 
 
 
 
 

La Tête Blanche   3710 m

 
 
 
 
 

La Tête de Chavannes   3671 m

 
 
 
 
 

Le col de la Tête Blanche   3589 m

 
 
Le sommet parait tout proche mais la taille des randonneurs ne dit pas vraiment la même chose.
 
 
 
 
 
 
 
 

Le Grand Cornier   3962 m  ,  la Dent Blanche  4357 m  ,  le Weisshorn   4506 m

 

Le Cervin  4478 m

 

La Dent d'Hérens  4174 m

 
 
 
 
 

L'Aiguille de la Tsa  3668 m

 

Les Dents du Midi

 

La Dent Blanche  4357 m

Cette fois c'est la croix du sommet qui est en vue.
 
 
 
Le nom des sommets côté Italien ? . . . . aucune idée.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
On ne peux pas dire qu'on dégage une impression de grosse chaleur.
 
Pour la vidéo du panorama, il faut cliquer sur l'image ci-dessous.
 
 
 
 
 
La descente sur Zermatt:  Passage sur le glacier de Ferpècle

http://map.geo.admin.ch

Retour au col de la Tête Blanche
 
 . . . et les grands champs de neige s'offrent à nous.
 
Arête de Zmutt à gauche, arête du Lion à droite.

Le Cervin  4478 m

 
 
 
 
La descente sur Zermatt:  Passage sur le Stockjigletscher

http://map.geo.admin.ch

 
 
 

La Tête Blanche   3710 m

Quelques belles grosses crevasses sur la rive droite, mais encore bien bouchées au niveau de la trace.
 
 
 
Tout au fond, Zermatt.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Superbe neige encore bien poudreuse, zone skiable large, c'est la descente idéale.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Petit arrêt, on tripatouille dans ses affaires. Mais pour quoi faire ?
 
Et bien pour trouver l'appareil qui permet d'immortaliser cette belle face Nord.

La Dent d'Hérens  4174 m

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

La Dent d'Hérens  4174 m

Ce ressaut entre les deux glaciers du Stockjigletscher et de Tiefmattenglestcher est totalement inskiable avec ces traces de skis glacées.

 
 
 
Malgré l'impression nous ne sommes pas dans l'axe des séracs.  ;-)
 
 
 
 
 
 
 
La descente sur Zermatt:  Passage sur le Tiefmattenglestcher
 
 
 
 
 
C'est le passage le plus crevassé de la descente mais il n'est pas trop long avec sa centaine de mètres.
 
Crevasse, pas crevasse ? c'est toute la difficulté du ski sur glacier.
 
 
 
 
 
Passage sur un beau pont de neige.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Encore un ressaut est nous arriverons sur le Zmuttgletscher
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Trois traces sur le Zmuttgletscher, laquelle choisir ? 
Les skieurs héliportés ont choisi la rive droite . . . on finira par la rejoindre.

 
La descente sur Zermatt:  Passage sur le Zmuttgletscher
 
 
 
 
 
Sur la moraine gauche, la Schönbielhütte.   http://schoenbielhuette.ch
 
 
 

A partir de ce point il faudra maîtriser la ligne droite, position de schuss déconseillée pour ne pas faire exploser les cannes.

 
 
 
 

La Dent d'Hérens  4174 m

 

Le Cervin  4478 m

 
 
 
 
 

Le Cervin  4478 m

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Le Cervin  4478 m

 
 
Il est midi, l'heure du pique-nique a sonné.
 
 

La Dent d'Hérens  4174 m

Avec l'estomac rempli, même programme, la ligne droite.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Le Cervin  4478 m

 
 
 
 
 
 
 
 
Au centre de la photo tout au fond, la Tête Blanche probablement.
 
La descente sur Zermatt:  retrouver les pistes de ski
 
La trace zigzag maintenant à travers la forêt clairsemée.
 
 
 
 
 
 
 
On rejoint le chemin des "barrages" / "prises d'eau".
 
 
 
Il faut porter les skis sur 400-500 mètres
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Retour à la civilisation, l'odeur de fondue ne nous met pas vraiment en appétit.   Restaurant Stafelalp
 
La descente sur Zermatt:  retour par les pistes de ski . . . version chemin.
 
En avant pour la piste.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
La forfait journalier à Zermatt coûte CHF 75 en 2014 pour un adulte.
N'est-ce pas un peu cher pour descendre ce type de chemin ?   www.matterhornparadise.ch
 
La descente sur Zermatt:  retour par les pistes de ski . . . version vrai piste de ski.
 
 
 
Piste pour bon skieur  =  piste non ratrackée.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Les mazots penchent à Zermatt ?  Non, mais la photo a été prise en skiant.  :-)
 
www.matterhornparadise.ch
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Fin de la piste, fin de la traversée, la navette qui nous amènera directement à la gare nous attend.
 
 
 
                   Et en ce moment, quel visage a le Cervin ?
 

Mon point de vue:

Grandiose, à faire absolument mais . . . .
il ne s'agit pas d'une rando à ski mais bien d'une course en haute montagne où les techniques de l'alpinisme doivent être maîtrisées par la cordée, mais pas forcément par tous les individus.

Et à choisir, ce sera beaucoup plus facile par bonnes conditions météo.
 

 


A voir également
 

La Pointe du Tsaté.................................7 mars 2012

La Pointe de Vouasson.........................14 mars 2012

La Palanche de la Crettaz...................27 février 2014

La cabane de Bertol.............................28 mars 2014
La Tête Blanche...................................29 mars 2014

La cabane des Dix.................................11 avril 2014
Le Mont Blanc de Cheilon......................12 avril 2014
Le Pigne d'Arolla...................................
13 avril 2014

La Pointe de Vouasson...........................6 avril 2015

La Pointe de Vouasson
 

 

Randonnée effectuée le samedi 29 mars, avec Marion, Anke, Jean-Michel et Pierre-André

Publicité google

 
 
 
 
 
 
Accueil Randonnée   Recherche
 

Auteur: