Mise à jour le lundi 15 septembre 2014

Le sentier sécurisé du Drudy

.

               
 

Station / village

Les Diablerets      
  Télécabine http://glacier3000.ch      
  Parking http://maps.google.ch      
  Carte interactive http://map.geo.admin.ch      
  Carte de l'itinéraire http://map.geo.admin.ch   Voir mes  
        photos et vidéos  
 

Lécheré
->
Pierredar

Dénivellation:      636 m   ci-dessous  
  Difficulté:                   T4      
  Horaire:               2 h 45      
           
  Temps total effectué ~▲  1376 m en 5 h 30      
        wikipedia  
  Sites web www.lecotterg.ch          
  www.pierredar.ch   Parcouru Le samedi 31 août 2013  
  www.mermod.com   Personnes rencontrées Une dizaine  
  www.hikr.org   Animaux observés Aucun  
             
        J'ai aimé Découvrir un nouveau sentier du vertige.  
  Vidéos     J'ai moins aimé L'approche du col du Pillon à Lécheré est un peu longuette pour rien  
      Mon avis Superbe alternative pour monter à Pierredar  
               

.

 


Le samedi 30 juin 2012 un nouveau sentier alpin a été inauguré aux Diablerets, le sentier du Drudy.
Comme il est équipé de câbles je me devais de l'ajouter sur ma page web des via ferrata et sentiers sécurisés, mais j'avais également envie de le parcourir.
La suite sera également logique, car je continuerai avec la via ferrata des Dames Anglaises qui est également assez nouvelle pour finir au Sex Rouge

Notre point de départ est le Col du Pillon, et comme le sentier de la cabane des Diablerets est fermé, nous envisageons le retour par le téléphérique de Glacier 3000.     Etait-ce une bonne idée ?
 

 
Le parking a une taille qui devrait permettre de placer votre voiture.
 

Le parking version google 2014
Coordonnées GPS du parking:    46.354216 , 7.206130

http://maps.google.ch

L'approche s'effectue par le sentier à tendance horizontale du Col du Pillon au Lécheré.
Première étape, rejoindre le Dar.
http://map.geo.admin.ch

 

Une photo du type tourisme pour commencer.
 
Le sentier débute à raz le panneau routier du Col du Pillon.
 

La bonne nouvelle c'est que le nouveau sentier du Drudy est balisé depuis le Col du Pillon, mais la mauvaise c'est qu'il est 11h00 et que la dernière benne descend à 16h50. Si nous mettons déjà 4h45 jusqu'à Pierredar, il ne restera pas beaucoup de temps pour la Via des Dames Anglaises.

 

Pour info, depuis cet été 2013 les itinéraires 1 et 9 du tableau ci-dessous sont fermés pour une durée indéterminée pour raison de danger d'éboulements. (cliquez sur la photo pour l'agrandir)
C'est la raison pour laquelle je désire redescendre en télé depuis le Sex Rouge.

 

Le départ est commun avec le sentier de la cabane des Diablerets, la bifurcation s'effectuera après la montagne du Pillon.

 
 
 
La longue traversée commence.
 
 
 
 
 
Le sentier est bien marqué à travers les vernes, et pas trop boueux, bref agréable.
 
Arrivée au Dar, c'est le nom du Torrent.
 
Il a magnifiquement creusé son lit dans le calcaire, le remonter jusqu'à la cascade supérieur est une très jolie petite balade à faire . . . surtout quand il n'y a pas d'eau car vous pouvez escalader les marmites.
 

Ce jour il y a peu d'eau, mais quand le torrent est imposant il suffit de descendre quelques mètres pour trouver la passerelle.

 

Etape suivante, continuer la traversée jusqu'au Prés Jordan.

http://map.geo.admin.ch
L'ambiance ne change pas, des vernes, des arbustes, des clairières, ça monte un peu, ça descend un peu.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Malgré les apparences, le sentier est toujours bien marqué et hors branches
 
 
 
Des vaches bien gentilles . . . . mais quand même des vaches allaitantes prêtent à protéger leurs progénitures.
 
 
 
Arrivée à Prés Jordan.
Prés Jordan  1712 m
 
 

Dernière étape d'approche, la traversée jusqu'à Lécheré, le pt 1657 sans nom sur la carte.

http://map.geo.admin.ch

A quelques mètres du chalet une brusque descente très raide nous agace un peu. Marre de monter et descendre sans arrêt.

 
 
 
 
 
Les Diablerets sont si proche qu'on n'a vraiment pas l'impression de monter à Pierredar.

 
 
 
 
 
 

 
 
 
Passage sous le Crosex, même pas envie de monter pour lire le panneau jaune.
Le Crosex  1684 m
 

 
 
 
 
 
Un passage raide et boueux est équipé d'une chaîne.

 
 
 
 
 
Nouveau passage plus délicat, mais là aussi une chaîne est installée pour se retenir en cas de glissade.

 
 
 
 
 
Sortie de la forêt, le chalet du Lécheré pointe son toit.

 
 
Lécheré  1657 m

L'approche est terminée, nous avons marché 1h20 depuis le Col du Pillon.
Il y a clairement de fausses indications de temps sur les panneaux car notre rythme était celui de marcheurs "normaux", moyennement entraîné pour l'un de nous.

Pour vous convaincre:
Le panneau de départ au Col du Pillon indique:
Prés Jordan: 1h30   ,   Lécheré 2h30   et Pierredar 4h45

Le panneau à Prés Jordan indique:
Lécheré 30 minutes     (alors que selon celui du Col il devrait rester 1h00)

Le panneau ci-dessous indique Pierredar 2h45
Selon les temps indiqués au Col, il devrait rester 2h15

 
Le sentier du Drudy enfin, car c'est pour lui que nous sommes venus entre autre.
http://map.geo.admin.ch

Départ du Lécheré à première vue évident mais attention, le berger n'apprécie pas les randonneurs et s'est fait un malin plaisir à modifier le balisage pour vous perdre.
Regardez bien le sentier sur la carte, il passe en diagonale en dessus du chalet pour rejoindre l'épaule herbeuse en dessus du groupe de sapins visible à droite sur la photo ci-dessous.
Le berger a modifié le balisage et vous envoie sur un sentier bien marqué qui passe en dessous du chalet, pour se perdre ensuite au bout du pâturage.

 
Ci-dessous le sentier erroné sur lequel le balisage vous envoie.

 

Sur la photo ci-dessous on voit clairement le sentier en diagonale en dessus du chalet, et le mauvais en dessous.
La meilleure solution est de ne pas suivre le balisage et de camber (traduction: passer par dessus) le parc aux chèvres.

 
 
 
Arrivée sur l'épaule, nous sommes curieux de découvrir ce qui se cache derrière, la suite quoi.

 

En dessus de nos têtes les Rochers de la Marchande lieu de mes premières expériences en solitaire en montagne il y a bien longtemps.
Malgré les apparences il ne s'agit pas d'un sommet, derrière cette "pointe", une pente herbeuse continue à monter en direction du Sex Rouge.

 
Le sentier tourne mais pas encore suffisamment pour pouvoir observer la suite entre les falaises.
 
 

 
La clôture est atteinte, ça va devenir sport probablement.
 

Interdit de parquer un véhicule pour raison de chute de pierres je connaissais, mais pas l'équivalent pour les randonneurs.
Sauf erreur il n'y a pas ce panneau pour ceux qui font le sentier à la descente.  :-)

 

Mais avant le sentier du vertige, la collation.
Il reste 1200 mètres de dénivellation par un sentier sécurisé puis une via ferrata, et la dernière benne partira dans 3h50. Le retour par le sentier de la cabane des Diablerets est fermé, le détour par Oldenegg est vraiment plus long.
Bref, il n'est pas raisonnable de continuer.
Je vais quand même le tenter seul et j'espère que le coup de barre violent me sera épargné.

 
Merci aux sponsors.
 
D'entrée le sentier traverse une pente très raide, et la falaise n'est qu' à quelques mètres en dessous.
 
Au contour suivant enfin on découvre une belle partie du sentier.
 
Pas difficile mais en travers de pentes raides.
 
 
 
 
 
Avec cette photo on réalise que la falaise n'est pas si éloignée du sentier, glissade déconseillée.
 
On rejoint le pied de la falaise supérieure qu'on va suivre un bon moment.
 
 
 
Une petite dernière contre le bas avant de tourner.
 
Dans le virage, début du câble.
 
Tout au loin, le plateau de Pierredar où a été reconstruit le refuge.
 
 
 
Nouvelle belle surprise, mais pas le temps de s'arrêter cette fois.
 
 
 
Durant toute cette partie le câble est toujours à disposition.
 
Un petit ressaut plus délicat sur la photo que sur place.
 
 
 

Cette photo montre clairement que le sentier est en terre. Par temps sec cela ne pose aucun problème, par temps de pluie lorsque la terre devient grasse, c'est une autre histoire et le câble a toute sa raison d'être.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
A l'approche du pierrier on se demande bien où continue le sentier, surtout que sur la carte il descend.
En fait il monte une vingtaine de mètres avant de traverser en direction du sentier de Pierredar.
 
Peu visible mais néanmoins balisé à l'aide de peinture et cairns.
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Arrivée au croisement du sentier originel de Pierredar.
J'ai mis une heure depuis la table de collation, mais en mode "je n'ai pas assez de temps" pour la dernière benne.

 
Le final, rejoindre le refuge de Pierredar.
http://map.geo.admin.ch
Le sentier n'est plus vertigineux, il remonte tranquillement le pâturage en effectuant de larges virages.

 
 

 
Sans que je m'en rende compte le temps s'est détérioré, tous les sommets sont dans les nuages.

 
Bon bon bon, les bêlants sont proches mais où est le gardien à quatre pattes ?

 
 

 
D'après des randonneurs croisés, l'anti-loup est resté à Creux de Champ . . . ça m'arrange.

 
 

 
 

 
 

 
 

 
Le drapeau du refuge dépasse . . . . le voyez-vous ?

 

Quand nous étions enfant ce passage "vertigineux" était redouté par nos parents. J'ai l'impression que mes critères de difficultés sont légèrement différents.

 

Je me souviens que dans les années 80 après une nuit en refuge où il avait passablement neigé, j'ai déclenché une jolie coulée de neige dans ce passage. Ahhhh ces jeunes.

 
Encore quelques cairns à croiser et . . . .

 
Le refuge est en vue. Le brouillard aussi.

 
Alors que je m'apprêtais à commander un coca le gardien me tend sa main et me dit:
                                               Bienvenue à Pierredar
Malgré de nombreuses arrivées en cabane c'est la première fois qu'on me réserve un tel accueil.  :-))

 

Mon mot de la fin.

Ce nouveau sentier du Drudy est incontestablement une belle réussite, de plus il offre un second itinéraire pour rejoindre ou descendre du refuge de Pierredar.

Comme toujours il y a déjà des contestations de cotations alors que le degré de difficulté est souvent très différent d'un jour à l'autre.
Par temps sec comme ce fut mon cas le sentier ne pose aucun problème si on ne s'encouble pas.
Par temps humide le sentier étant terreux il peut devenir extrêmement glissant avec un cheminement gras.

Le danger principal est que la falaise se situe par endroit seulement à quelques mètres en dessous du sentier.

Le Lécheré peut être rejoint directement depuis les Diablerets ou depuis le Col du Pillon. Je n'ai pas aimé la traversée d' 1h20 depuis le Col du Pillon car j'avais l'impression de ne pas avancer, mais là encore ce n'est qu'un avis peut-être d'un mauvais jour.

Avec un accueil pareil une nuit en refuge me parait incontournable.  www.pierredar.ch

 

P.S. J'ai l'intention de communiquer à l'office du tourisme mes observations sur les temps des panneaux indicateurs et sur la déviation du berger du Lécheré.  On verra si il y a de la réactivité.  ;-)

Et bien il y a de la réactivité aux Diablerets, voici donc la réponse fort intéressante de Mme la municipale:

Monsieur Visinand,

Nous avons reçu vos remarques concernant les sentiers de randonnée de notre commune par Diablerets Tourisme. En préambule, nous aimerions vous remercier pour ces remarques détaillées qui nous permettent d'améliorer sans cesse notre offre. Je vous rassure, nous avons envie de remédiez aux problèmes afin d'améliorer nos sentiers de randonnée. Je me permets donc de répondre à vos remarques concernant les sentiers pédestres.

En ce qui concerne les temps de randonnées indiqués sur les panneaux de signalisation, c'est malheureusement un problème courant et pas seulement dans notre commune. En effet, à force de changer, supprimer ou ajouter des panneaux, au fil du temps, des différences d'indication de temps peuvent apparaître. L'association Vaud Rando, dont nous faisons partie, en est bien consciente et une démarche a été lancée dans toute la région pour faire des changements de panneaux et ainsi avoir des indications de temps cohérentes. Les temps de marche qui, jusqu'à maintenant, était calculé sur la base de la carte topographique, le seront dorénavant par GPS. Nous attendons les informations dans ce sens de la part de Vaudrando et espérons pouvoir faire les changements pour l'été prochain.

Pour ce qui est du sentier du Drudry, celui-ci étant un sentier alpin indiqué en bleu et blanc, il n'est pas de la responsabilité de la commune, mais du Club de Pierredar. C'est d'ailleurs ce club qui a réhabilité le sentier pédestre et l'a balisé, avec le soutien de la commune. Nous avons donc transmis votre remarque au Club de Pierredar pour que les changements nécessaires soient fait le printemps prochain pour améliorer la signalisation de ce sentier.

En vous remerciant encore de vos remarques et en espérant vous rencontrer prochainement dans notre commune, nous vous envoyons nos salutations les meilleures.

Myriam Dégallier

Municipale Ormont-Dessus
Sport et jeunesse | gestion des déchets
Ecoles | aménagement du territoire

 


A voir également
 

Le sentier sécurisé de Pierredar...................10 septembre 2009

Le sentier sécurisé du Drudy.................................31 août 2013

Refuge de Pierredar

 

La via ferrata des Dames Anglaises.........................31 août 2013

La via ferrata de la Tête aux Chamois............10 septembre 2009

La via ferrata de la cascade

 

La Cape au Moine..................................................21 août 2016

Le Culan........................................................7 septembre 2016

L'Oldenhorn ou Becca d'Audon.....................14 novembre 2011

La Quille du Diable ou Tour St-Martin................18 octobre 2014

Le Sex Rouge par l'arête Nord-ouest.............19 novembre 2011

 

 

Randonnée effectuée le samedi 31 août 2013, en partie avec Dominique

Publicité google non sélectionnée par mes soins.
 
 
 
 
 

.

Auteur: